Cordes vocales : comprendre leur fonctionnement pour préserver ma voix

Comment Chanter ? Les mécanismes pour utiliser votre voix…

Les cordes vocales sont les éléments essentiels à la production des sons et donc de la voix. Sans leur bon fonctionnement nous ne pourrions pas parler, et encore moins chanter ! Nous les utilisons de façon innée, chaque jour, afin de nous exprimer par la parole. Mais savez vous que ce sont des muscles ? Connaissez vous leur nombre, leur emplacement ? Comment bien les utiliser et comment en prendre soin ?

Il est important de comprendre leur fonctionnement pour apprendre à mieux chanter et pour préserver votre voix pour longtemps…

Sur le même thème :

voix tête

Voix de tête : comment la trouver et apprendre à l’utiliser ?

Voix de tête ou voix de poitrine sont des termes que l'on entend souvent dans le domaine du chant sans toujours savoir à quoi cela correspond vraiment ?! C'est quoi…

Voix chantée projection vocale

Voix chantée : Projection vocale

La voix chantée se veux souvent plus puissante et plus volumineuse que celle qu'on utilise pour parler tous les jours. Encore une fois tout est lié à la respiration et…

respiration chanteur la base du chant

Respiration chanteur : La base du chant

La bonne respiration du chanteur est la base même du chant. L'air est la matière première indispensable à la production des sons et la bonne maîtrise de cette respiration est…

Table des matières:

Cordes vocales : anatomie et définition

Les cordes vocales, que l’on appellent aussi plis vocaux, sont de petits organes musculaires indispensables à la phonation. C’est à dire que sans ces muscles, pas de langage possible, pas de grands éclats de rire, pas de cris de joie et encore moins de chant !

Lorsque j’étais enfant, j’imaginais ces cordes qui me servaient à chanter comme une jolie harpe qui se situerais quelque part entre ma bouche et ma poitrine. Je les pensais mise en action par l’air qui les traversais comme une brise légère… Et je n’avais pas totalement tort, à quelques détails prêt.

A quoi ressemble les cordes vocales ?

Ce sont de petits muscles de couleur blanc nacré recouvert de muqueuses. Ces muscles vocaux sont au nombre de deux. Les cordes ont une longueur moyenne, de 19 mm chez les femmes et 23 mm chez les hommes, pour 2 à 4 mm d’épaisseur. Comme tous muscles, nos cordes vocales se contractent et se décontractent en fonction de la respiration, de la déglutition, mais aussi de la parole, du rire et bien sûr du chant.

cordes vocales voix chant

Où se trouvent les cordes vocales ?

Les cordes vocales sont deux petits muscles sont tendues de façon horizontal à l’intérieur de notre larynx, de l’angle rentrant du cartilage thyroïde à l’apophyse vocale des cartilages aryténoïdes. L’apophyse vocale est une structure cartilagineuse permettant de fixer le ligament vocal au niveau du cartilage aryténoïde. Ce dernier intervient dans le mouvement de bascule des cartilages aryténoïdiens, permettant ainsi la tension des cordes vocales.

Pour faire simple, imaginez un livre entrouvert formant un angle d’environ 90°, pour un homme et 120°, pour une femme dont la pointe formée par la couverture correspondrait à la pomme d’Adam. Vos cordes vocales sont tendues à l’intérieur de cet espace formant un V. Elles sont rattachées aux parois des cartilages par des ligaments. Celles du “livre”, à l’avant (cartilage thyroïde) et celles de petites pyramides mobiles, à l’arrière (cartilages aryténoïdes). Ces petites pyramides peuvent pivoter, se rapprocher ou basculer en avant. Ce sont ces mouvements qui permettent de modifier la forme de contraction de vos cordes.

Comment fonctionnent les cordes vocales ?

Les plis vocaux sont deux rubans, séparés qui s’ouvrent pour l’inspiration ou l’expiration, mais qui se rapprochent pour la production sonore. Lors de cette phonation, les cordes doivent vibrer à la fréquence du son qu’elles émettent, c’est-à-dire s’accoler et se détacher autant de fois par seconde qu’il y a de hertz dans la fréquence du son. Il faut bien comprendre que c’est grâce à une pression d’air appropriée venant des poumons, qu’elles vibrent et « battent » l’une contre l’autre.

chanter

3 positions fondamentales des cordes vocales :

Lorsqu’elles s’ouvrent, les cordes vocales libèrent un espace plus ou moins grand entre elles appelé glotte.

 Soit, elles sont écartées : la glotte est ouverte et l’air circule librement. C’est la respiration.

 Soit, elles sont accolées : la glotte est alors fermée et l’air ne passe pas. C’est l’apnée.

 Soit, les cordes sont rapprochées : la glotte est variable. C’est la phonation.

Les mécanismes et les registres :

Il existe au niveau du larynx plusieurs modes vibratoires qu’on appelle « les mécanismes laryngés » et qui sont caractérisés par la forme des cordes vocales (longueur, épaisseur) ainsi que par la tension musculaire mise en jeu. Nous utilisons principalement 2 de ces mécanismes qui correspondent aux 2 registres vocaux utilisés fréquemment : voix de poitrine et voix de tête.

Sous l’effet du jet d’air qui le traverse, le larynx vibre et fabrique le son grâce au rapprochement des cordes vocales qui peuvent se contracter de 2 manières différentes :

Dans le mécanisme 1, elles ont un aspect plutôt court et épais. Le mouvement vibratoire est plus ample. Les sons sont plutôt graves autour des 300Hz à 700Hz. Ce mécanisme correspond au registre de la voix de poitrine.

Dans le mécanisme 2, leur aspect est plus allongé et plus fin. Les vibrations sont plus rapides. Les sons sont plutôt aigus autour des 600 à 1000Hz. Ce mécanisme correspond au registre de la voix de tête.

Tout le travail pour un chanteur est donc de maîtriser la souplesse de la chaîne musculaire laryngée et ainsi permettre un changement de registre fluide pour atteindre ses aigus, sans « cassure » du son.

Comment prendre soin de ses cordes vocales ?

Ces 2 petits muscles sont donc essentielles à votre voix et chaque chanteuse ou chanteur sait qu’il faut les préserver et en prendre grand soin au quotidien. C’est à cette condition que vous pourrez chanter pendant longtemps…

préserver sa voix
Prendre soin de ses cordes vocales c’est préserver sa voix pour longtemps.

Quelques conseils pour entretenir la bonne santé de vos cordes vocales :

  • Tout d’abord, il est important de penser à bien vous hydrater. Buvez régulièrement entre vos chansons et n’hésitez pas à utiliser un humidificateur d’air dans la pièce où vous chantez.
  • Pensez à vous échauffer la voix avant de chanter. En effet vos cordes vocales sont des muscles et comme un sportif, un échauffement vocal est nécessaire pour réveiller et préparer vos muscles à l’effort.
  • Apprenez à bien maîtriser votre respiration pour le chant. La respiration est la base même du chant, savoir la maîtriser vous permettra de mieux utiliser votre voix et d’éviter de forcer les notes.
  • Attention, aussi aux choix de vos chansons, soyez raisonnable et conscient de vos capacités… Crier et forcer sur vos cordes vocals ne fera que les abîmer.
  • Travaillez régulièrement votre voix pour développer la musculature de vos cordes vocales et augmenter vos capacités.
  • Apprenez à reposer vos cordes vocales. N’oubliez pas que tout travail vocal demande aussi un temps de repos. Si vous êtes enroué, c’est que vos cordes vocales sont fatiguées !
  • Attention à la consommation de tabac et d’alcool, évidemment nocifs pour votre voix, mais aussi aux sodas qui sont à éviter…
  • Et enfin, dormez !!! De bonnes nuits de sommeil sont réparatrices pour tout votre organisme. Votre voix a besoin de 7 heures de sommeil, au minimum pour être en parfaite santé.

Petites maladies et pathologies courantes des cordes vocales :

Malgré tout vos efforts pour en prendre soin et les entretenir, certaines petites maladies peuvent rendre vos cordes vocales irritées et venir enrayer votre voix . Ne forcez pas votre voix lorsque vous êtes malade et soignez vous ! Une simple rhinopharyngite fragilise les muqueuses des voies respiratoires et peut dégénérer en laryngite c’est à dire une inflammation du larynx ou des cordes vocals.

cordes vocals nodules

Petites maladies :

Maux de gorge. Dans la majorité des cas, ils sont d’origine virale. Dans le cas d’une laryngite ou d’une épiglottite, ils peuvent être liés à une infection bactérienne.

Laryngite. Elle correspond à l’inflammation du larynx, notamment au niveau des cordes vocales. Aiguë ou chronique, elle peut se manifester par une toux et une dysphonie (troubles de la voie).

Dans ce cas, un peu de repos vocal et parfois quelques soins de base suffiront à vous remettre d’aplomb. Mais il arrive que certains symptômes persistants soient le signe d’une autre pathologie.

Pathologies courantes :

Les nodules, polypes, granulomes et papillomes des cordes vocales sont des excroissances non cancéreuses (bénignes) qui provoquent un enrouement chronique, une voix voilée ou une perte significative des aigus. Si ces symptômes persistent ou ont tendance à s’aggraver en quelques jours ou quelques semaines, consultez votre médecin traitant. Une consultation avec un ORL ou un phoniatre (spécialiste de la voix et des cordes vocales) pourra permettre d’affiner le diagnostic.

Les polypes des cordes vocales

Ils sont souvent le résultat d’un traumatisme aigu (tel que crier à un match de football tout les week-end) et surviennent généralement sur une corde vocale seulement. Ils peuvent avoir plusieurs causes, comprenant le reflux gastro-œsophagien ou l’inhalation chronique d’irritants (comme des fumées industrielles ou la fumée de cigarette). Ces polypes dus à ces causes impliquent généralement les deux cordes. Ils sont plus larges et plus bombés que les nodules et sont plus fréquents chez les adultes.

Les nodules des cordes vocals :

 Ce sont de petites protubérances qui surviennent sur les cordes vocales et se développent à partir d’abus chronique de la voix (hurler habituellement, chanter en forçant sa voix, crier ou utiliser une fréquence anormalement basse). Les nodules peuvent aussi affecter les enfants. Il s’agit généralement de tumeurs bénignes.

Les granulomes des cordes vocales :

 C’est une accumulation de cellules immunitaires provoquée par une inflammation. Les granulomes sont souvent le résultat d’un traumatisme des cordes vocales causé par un reflux gastro-œsophagien (RGO) non maîtrisé ou par des dommages dus à l’intubation endotrachéale (insertion d’une sonde d’intubation en plastique dans la bouche jusqu’à la trachée). Les granulomes sont fréquents chez les adultes.

Les papillomes des cordes vocales :

Ce sont des excroissances verruqueuses non cancéreuses provoquées par certains papillomavirus humains (HPV). Le virus peut être contracté au cours de l’accouchement, et les excroissances apparaissent le plus souvent entre 1 et 4 ans, bien qu’elles puissent se développer à tout moment. Une voix enrouée ou un cri faible sont des signes précoces, mais les excroissances bloquent parfois les voies respiratoires et interfèrent avec la respiration.

La paralysie des cordes vocales :

Leur paralysie empêche les cordes vocales de s’ouvrir et de se fermer et peut affecter la parole, la respiration et la déglutition. La paralysie peut provoquer le passage des liquides dans la trachée et les poumons. Si une seule corde vocale est paralysée, la voix est rauque et voilée. Si une seule corde est paralysée, on peut réaliser une intervention appelée thyroplastie, pour déplacer la corde vocale paralysée et la mettre dans une position plus adaptée pour une voix normale

Pour résumer :

cordes vocals irritées

Les cordes vocales sont des plis vocaux localisés à l’intérieur du larynx. Ce sont 2 petits muscles à travers desquels l’air expiré produit une vibration qui, par résonance dans le pharynx, puis d’autres cavités; donnera naissance à un son. Organes essentiels de l’appareil phonatoire, ces plis vocaux sont le fondement même de la voix et du langage. Le chant est la maîtrise de divers mécanismes laryngés impliquant la contraction et la vibration de ces cordes. On comprend alors que l’apprentissage des techniques vocales et respiratoires avec un véritable prof de chant ou coach vocal est impératif. Il sera alors le garant du bon fonctionnement de vos cordes vocals et vous apportera les connaissances à la préservation d’une voix en bonne santé. Un professionnel du chant saura vous mettre en garde et vous alerter en cas de douleurs ou de dysphonies persistantes afin de vous envoyer consulter votre médecin, si nécessaire.

Enfin, n’oubliez pas que comme tous muscles, vos cordes vocales ne seront que plus efficaces et toniques après un bon échauffement vocal. Et que leur performance et leur souplesse se verront renforcés par un travail de vocalises et d’exercices vocaux quotidiens.

Retrouvez tous les articles parlant des techniques de chant pour vous aider à améliorer votre voix et vous permettre d’acquérir les bons réflexes afin de chanter avec plaisir et d’enchanter le monde qui vous entoure.

Pour aller plus loin :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This