Echauffement vocal complet : 10 min pour mieux chanter

Echauffer sa voix et se préparer à un enregistrement

Un échauffement vocal complet c’est 10 minutes pour préparer votre instrument de musique, votre voix et vous permettre de mieux chanter… C’est 10 minutes pour réveiller les sensations corporelles et vocales dont vous avez besoin pour produire une geste vocal sain et efficace.
Voici un échauffement vocal complet et mes conseils pour créer votre routine d’échauffement vocal sur-mesure…

Sur le même thème :

Table des matières:

A quoi sert un échauffement vocal complet ?

échauffement vocal pour tous

Un échauffement vocal complet sert à rendre confortable le chant qui va suivre. Il vous permet également d’atteindre vos objectifs plus rapidement. Chanter une note aigue, réaliser des vibes fluide, tenir un tempo très rapide… Autant de difficultés qu’un simple échauffement vocal complet et l’accompagnement d’un bon professeur de chant pourront vous permettre d’atteindre. De plus, il est impératif de procéder à un échauffement vocal complet avant une pratique vocale intensive.

Un concert, un enregistrement en studio, des répétitions intenses ou même, le travail de nouvelles techniques vocales plus complexes

Réaliser un échauffement vocal complet avant de chanter vous aidera à mieux chanter plus vite et plus longtemps.

Grâce à lui, chanter est plus confortable, plus facile. Il nous permet de mieux apprendre ou de réviser les gestes vocaux indispensables à la bonne pratique des techniques vocales. En d’autres termes, pratiquer un échauffement vocal complet régulier est aussi une façon de travailler sa voix pour la rendre plus performante.

Un échauffement vocal complet c’est quoi ?

Un échauffement vocal complet est un échauffement qui couvre toute l’étendue de votre tessiture et vous fait réviser tous les mécanismes vocaux qui vous permettront ensuite de chanter les morceaux choisis.

Faire un échauffement vocal complet régulièrement vous aide véritablement à mieux chanter plus rapidement.

Si vous travaillez un morceau particulier dans lequel vous rencontrez certaines difficultés, il sera bon de faire un échauffement vocal complet avec des exercices ciblés pour vous aider à les dépasser.

Echauffement vocal complet : réveil corporel et respiration

Un échauffement vocal complet est avant tout une routine de préparation de la voix. Elle est indispensable avant un effort vocal intense comme un concert ou un enregistrement. Bien évidemment, chacun pourra et devra adapter et / ou enrichir sa routine pour échauffer sa voix en fonction de ses besoins. Chaque voix est unique et chaque chanteuse ou chanteur est singulier. Je vous propose, donc une idée d’échauffement vocal complet qui pourra vous servir de base.

Si un exercice d’échauffement vous fait mal ou si vous n’y arrivez pas, laissez le tomber et passer au suivant. Vous pourrez, ensuite trouver des exercices qui vous conviennent, qui vous plaisent.

Réveil en ancrage corporel :

Nous allons commencer par réveiller nos muscles et nos articulations :

réveil corporel chant
  • décontractez votre dos et vos bras en les étirant loin devant et au dessus de vous
  • faites rouler vos épaules et vos poignets
  • détendez votre cou en basculant doucement la tête de gauche à droite, puis d’avant en arrière
  • étirez les fascias du cou, de la mâchoire et du ventre
  • massez vous les joues et les ailes du nez…

Nous allons ensuite travailler la posture et l’ancrage corporel :

  • Positionnez vous debout, le dos droit et les épaules relâchées et légèrement vers l’arrière
  • Mettez vos pieds parallèles, environ la largeur de votre bassin
  • Ressentez comment vos pieds sont posés sur le sol et si votre poids est réparti de manière uniforme
  • – mettez tout votre poids sur le devant des pieds sans décoller les talons.
  • – Puis sur les talons sans décoller les orteils.
  • – ensuite sur l’intérieur des pieds sans décoller l’extérieur
  • – et enfin votre poids sur l’extérieur des pieds sans décoller l’intérieur.
  • Revenez à une position « normale » et essayez de répartir uniformément votre poids.
  • Ecartez un peu plus vos jambes et amusez vous à dessiner des “8” avec votre bassin, dans un sens puis un autre.

L’échauffement respiratoire :

Nous allons tout d’abord, nous assurer de pratiquer la bonne respiration pour chanter : La respiration diaphragmatique

Inspirez profondément par le nez en gonflant votre ventre, puis expirez par la bouche en laissant votre ventre se dégonfler doucement. Prenez garde à ne pas soulever la cage thoracique, le but est d’abaisser votre diaphragme. A présent, nous allons nous détendre et relâcher les épaules avant de pratiquer un premier exercice dont le but est de développer votre endurance respiratoire :

  • Inspirer par le nez en gonflant le ventre sur 3 temps
  • Bloquez votre respiration sur 1 temps
  • Expirez par la bouche sur 3 temps
  • Bloquez à nouveau votre respiration sur 1 temps et ainsi de suite…

Voici un second exercice respiratoire qui va aussi réveiller les vibrations du son :

  • Inspirez par le nez et pensez bien à gonfler votre ventre
  • Alternez le son “ssss” et le son “zzzz”, le premier n’est que de l’air, alors que le second commence à faire vibrer vos cordes vocales.

Echauffement vocal complet : Résonnance et voix

Après avoir travaillé sur la posture du corps et mis en place la bonne respiration du chanteur, un échauffement vocal complet se poursuivra par le réveil des cordes vocales. En effet, comme chaque muscle, les cordes vocales demandent à être chauffées et préparées avant une pratique plus intense.

échauffer sa voix

Les cordes vocales :

Voici un exercice amusant afin de réveiller la voix en douceur sans forcer sur la gorge :

  • Commencez par fermer la bouche et fredonnez un son médium et confortable.
  • Toujours bouche fermée, nous allons, à présent imiter la sirène (non, pas la femme poisson hein !!)
  • Prenez une profonde inspiration par le nez en gonflant votre ventre
  • Commencez par un son grave mais confortable pour votre tessiture
  • Montez progressivement la note jusqu’à une note aigu dans votre zone de confort, puis redescendez.
  • Vous pouvez recommencer l’exercice plusieurs fois.

Un 2ème exercice d’échauffement vocal qui va aussi permettre de décontracter vos lèvres et de préparer votre larynx :

Nous allons faire le son “Brrrww” en faisant vibrer les lèvres. Mais si vous savez, comme quand on était enfant et qu’on voulait imiter le moteur d’une voiture ou le bruit d’un avion..!!! On appel aussi cela, un trille des lèvres.

  • Inspirez profondément par le nez, gonflez le ventre et… c’est parti !
  • D’abord sur un son tenu dans la zone de confort de votre tessiture
  • Ensuite, du grave vers l’aigu, puis de l’aigu vers le grave.
  • Vous pouvez aussi refaire cet exercice en fredonnant un air musical simple.

Les résonateurs :

Prendre conscience de la résonnance des sons dans les différentes cavités fait partie intégrante d’un échauffement vocal complet.

Voici un premier exercice pour ressentir et réveiller les différentes zones vibratoires :

  • Commençons bouche fermée en faisant “mmmh !” comme lorsque quelque chose nous semble délicieux.
  • Ressentez la résonnance du son dans la cavité buccale et au niveau du palais.
  • Amusez-vous à refaire ce son “mmmh”, toujours bouche fermée, en changeant de hauteur de note (grave, médium, aigu) sans forcer sur votre gorge.
  • Ressentez la résonnance se déplacer et vibrer dans un résonnateur différent en fonction de la hauteur du son.

Pour une exploration bouche ouverte des résonateurs nous allons faire un peu d’anglais :

  • Prenez votre inspiration par le nez en gonflant le ventre
  • Chantez le mot “song” en insistant sur le “ng” qu’on fait résonner.
  • Ressentez où se son vibre et recommencez en le faisant durer.
  • Recommencez cet exercice avec le mot “sing” en insistant, à nouveau sur la résonnance du “ng”
  • Ressentez où se son vibre et recommencez en le faisant durer.

Les vocalises :

A présent, vous avez réveillé et préparé votre instrument voix. Un échauffement vocal complet se terminera par des vocalises. Je vous rappelle d’ailleurs, qu’il faut véritablement s’échauffer avant d’attaquer les vocalises. Un échauffement vocal complet ne doit pas brûler les étapes. Je vous conseille aussi de débuter les vocalises par de petites amplitudes. Evitez d’aller tout de suite dans les très graves et les très aigus, ce serait comme faire un grand écart sans s’échauffer… et ça peut faire très mal !

gammes vocalises

Un premier exercice de vocalises sur la gamme majeur :

  • Munissez vous d’un piano ou un clavier (vous pouvez trouver un piano virtuel gratuitement sur internet)
  • Jouons à vocaliser avec le son “Zzzzz”
  • Mettez vos doigts sur votre larynx afin de ressentir la vibration
  • Choisissez la zone correspondante à votre tessiture
  • Inspirez profondément par le nez, faites descendre votre diaphragme
  • Faites une longue et lente descente de la fondamentale à l’octave
  • En termes plus simple faites: Do – Ré – Mi – Fa – Sol – La – Si – Do
  • Vocalisez, à présent dans le sens inverse, de l’octave à la fondamentale

Voici un second exercice de vocalises pour travailler les harmonies :

  • Choisissez la zone correspondante à votre tessiture
  • Amusons nous à faire des vocalises avec des trilles ( le “brrrww” du second exercice pour réveiller les cordes vocales.)
  • Inspirez profondément par le nez, faites descendre votre diaphragme
  • Vocalisez en passant de la fondamentale à la tierce, puis à la quinte et enfin à l’octave, avant de redescendre.
  • En d’autres termes, reproduisez cette série de notes : Do – Mi – Sol – Do (octave) – Sol – Mi – Do
  • On monte la gamme sur les 4 premières notes, puis on revient sur ses pas ( 1 – 2 – 3 – 4 (Do à l’octave) – 3 – 2 – 1 )

Vous pouvez, bien évidemment élargir la gamme et décaler la fondamentale en fonction de votre tessiture. Je vous invite, aussi, à reproduire ces 2 exercices de vocalises sans “Zzzz” ni “Brrrww” en utilisant votre jolie voix. C’est ainsi que vous procéderez à un échauffement vocal complet.

Pour conclure :

Je vous invite à vous inspirer de ma routine d’échauffement vocal complet et de créer la votre. En effet, vous pouvez modifier et faire évoluer cette routine afin quelle soit adaptée à vos besoins…. N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel, coach vocal ou prof de chant, de vous y aider. En attendant, j’espère que cet échauffement vocal complet assez générique, que je vous propose vous aidera à préparer votre voix avant de chanter.

Bien évidemment, ne faites jamais un mouvement ou un exercice qui vous crée des tensions, écoutez votre corps et vos sensations.

Bon chant. 😉

Retrouvez tous les articles parlant des techniques de chant pour vous aider à améliorer votre voix et vous permettre d’acquérir les bons réflexes afin de chanter avec plaisir et d’enchanter le monde qui vous entoure.

Pour aller plus loin :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This