Échauffements vocaux : savoir préparer sa voix pour être performant.

Les échauffements vocaux font parti des bases du chant. Ils sont nécessaires pour préparer les muscles et les organes de la voix. Tout comme un sportif qui échauffe et prépare ses muscles et tout son corps avant une compétition, l’échauffement vocal permet de réveiller et préparer sa voix. En effet, grâce à de bons exercices d’échauffements vocaux, votre voix et toute la mécanique qui la compose, seront parfaitement armés pour pouvoir produire des sons puissants et pouvoir tenir sur la longueur …

>>> Retour à Chant

Sur le même thème :

karaoké gratuit

Karaoké gratuit : Apprendre à placer sa voix en s’amusant

Le karaoké gratuit ou non, est un outil intéressant pour apprendre à placer sa voix sur une musique. En effet, grâce aux paroles qui s'affichent en vous indiquant à quel…

Apprendre à chanter

Apprendre à chanter

Apprendre à chanter c'est, bien-sûr, découvrir et assimiler les différentes techniques vocales qui permettent de maîtriser son instrument de musique : La Voix. Mais apprendre a chanter c'est aussi approfondir…

cours de chant activstudio

Cours de chant: comprendre et apprendre à chanter

Les cours de chant c'est l'enseignement de l'ensemble des techniques qui permettent d'apprendre à maîtriser l'instrument de musique "Voix". Il est primordial de comprendre le fonctionnement de tout notre corps…

Table des matières:

Échauffements vocaux : comprendre la phonation

En premier lieu, il est important de comprendre le fonctionnement de votre voix, cette fantastique machine à chanter…

De l’air, de l’air :

Tout commence avec la matière première indispensable pour fabriquer les sons que nous émettons : l’Air. C’est la raison pour laquelle il est primordial de maîtriser la bonne respiration pour le chant. Je ne vais pas redire ici tout le fonctionnement en détails de cette respiration, mais je vous invite, tout de même, à consulter les différents articles et autres vidéos que vous pourrez trouver sur notre site Activstudio, à ce sujet.

Sachez en tous cas, qu’un bon échauffement vocal prend en compte la respiration abdominale que l’on appelle aussi respiration diaphragmatique. Comprenez que cet air, lors de l’expiration, va remonter votre colonne d’air avant de passer par votre larynx. Vos cordes vocales se trouvent à l’intérieur de celui-ci, en les traversant l’air va les faire vibrer.

La bonne fréquence :

Cette vibration, en résonnant dans différentes cavités comme le pharynx ou la cavité buccal, entre autres, deviendra un son. Si vous vous rappelez vos cours de physique au collège, c’est le principe des fréquences. Une vibration devient un son lorsqu’elle résonne dans une cavité. Tout comme un diapason ou encore une guitare dont les vibrations des cordes résonnent dans cette boite en bois pour devenir des sons.

Les échauffements vocaux, ont donc pour but de mettre en exergue toute cette mécanique qui constitue votre appareil à chanter.

Chanter c’est musclé !

N’oublions pas que votre appareil phonatoire est aussi composé de muscles, vos cordes vocales entre autres, mais aussi beaucoup d’autres, trop souvent ignorés ! Comme vous l’aurez compris, chanter est plus complexe qu’il n’y parait. Il n’y a pas que les cordes vocales qui sont sollicitées lors du chant…

En effet, c’est votre corps tout entier qui chante. Tous les muscles qui entourent votre gorges, vos mâchoires, ceux de votre langue et même de vos lèvres, participent à ce processus vocal. Mais ce n’est pas tout, il y a aussi le diaphragme et les muscles intercostaux qui se mobilisent lors de la respiration. Sans oublier les muscles abdominaux et même le périnée qui seront essentiels à la gestion du souffle et au maintien des notes…

Tous ces muscles ont besoin d’échauffements vocaux afin d’être préparés à l’effort. L’échauffement vocal sert à réveiller la voix et toute sa machinerie afin de la mettre en condition, comme un sportif qui cherche à être plus performant dans l’effort et tenir sur la durée.

J’aime à dire que le chant est un sport qui, correctement maîtrisé peut devenir un art.

Échauffements vocaux : quelques conseils pour avoir une belle voix

L’échauffement vocal est donc une préparation et une mise en condition de la voix et de tous ses équipements avant la pratique du chant. Mais cela ne suffit pas à avoir une belle voix, il faut aussi la ménager et la préserver au quotidien.

echauffement vocal

Le repos avant l’effort :

Tout d’abord pour être en pleine forme et totalement opérationnelle, votre voix a besoin de repos. Une bonne nuit de sommeil qui correspond à au moins 7 heures d’inactivité pour vos cordes vocales est nécessaire. Bon, sachez que même si vous parlez la nuit durant votre sommeil ça ne compte pas, évidemment !!!

Une fois que vous êtes réveillé, ne forcer pas votre voix. Laissez la se réveiller doucement en parlant tout d’abord à voix basse avant d’augmenter le volume progressivement. Vous pouvez même faire vos premiers sons bouche fermée sur un ton bas à médium pour permettre un réveil tout en douceur de vos cordes vocales et des muscles autour du larynx. Evidemment il est Inutile, voir même proscrit, de hurlé ou de chanter à tue-tête dès le réveil… cela vaut mieux pour votre voix mais aussi pour votre entourage !

Prémices à l’échauffement vocal :

Il est bien sûr conseillé d’avoir aussi une bonne hygiène vocale. Évitez de fumer, de boire trop d’alcool, faites du sport et mangez 5 fruits et légumes par jour ! Non, je plaisante … quoique cela ne puisse pas vous faire de mal. Par contre évitez vraiment les sodas et autres boissons gazeuses avant de chanter, elles fragilisent vos cordes vocales. Attention aussi aux produits laitiers qui provoquent une augmentation de l’acidité et des mucosités.

Enfin, pensez à vous hydrater en buvant régulièrement de l’eau plate. (Vous pouvez l’accompagner de quelques gouttes de jus de citron, si vous aimez, c’est excellent pour votre voix. ) La cavité buccale se dessèche très vite lorsque l’on chante et vos cordes vocales ont besoin d’un maximum d’hydratation pour donner le meilleur d’elles même.

Soyez donc bien conscient que les échauffements vocaux sont une base préparatoire à la pratique même du chant. Mais il est tout aussi important de préserver votre voix au quotidien.

Échauffement vocaux : par quoi commencer ?

Les échauffements vocaux doivent être constitués de plusieurs exercices. Chaque professeur de chant a ses méthodes et ses préférences, pour ma part je conseille de débuter l’échauffement vocal par un exercice respiratoire.

Échauffement vocal respiratoire :

Cet exercice permettra à la chanteuse ou au chanteur de se détendre et de mettre en place la bonne technique respiratoire avant d’aborder l’échauffement vocal proprement dit. Vous pouvez commencer par faire une inspiration profonde par le nez en gonflant bien votre ventre, avant d’expirer le plus doucement et longtemps possible par la bouche jusqu’à avoir vidé vos poumons au maximum et que votre ventre soit totalement rentré. Renouveler cet échauffement respiratoire plusieurs fois jusqu’à ressentir une aisance à l’exécuter et un véritable apaisement du corps et de l’esprit.

La résonance des sons :

Dans un second temps, je recommande de réveiller doucement vos cordes vocales avec des échauffements vocaux qui associent le souffle, les sons et la résonance. Vous pouvez par exemple, prendre une profonde inspiration en gonflant le ventre avant de produire des sons bouche fermée. Commencez par une note basse en prenant le temps de ressentir la zone vibratoire (larynx) puis la zone de résonance (cavité où la vibration résonne pour devenir un son) . Recommencez l’exercice vocal en augmentant la hauteur de note et ainsi de suite, un peu comme si vous montiez un escalier de notes de musique. Prenez bien le temps de ressentir et d’analyser chaque production de son. Prenez garde, aussi à ne pas vouloir aller trop vite dans la montée de cet escalier musical … vous risqueriez de louper quelques marches qui mettraient à mal votre ascension !

Exercices de phoniatrie et d’articulation :

Les échauffements vocaux pourront se poursuivre avec quelques exercices de phoniatrie et d’articulation afin de déverrouiller les mâchoires et l’ATM (Articulation temporo mandibulaire) , mais aussi pour assouplir la langue et les lèvres.

Vous pourrez, par exemple, pratiquer les fameux “Pepapipopu” du coach vocal Richard Cross et réciter quelques phrases articulaires amusantes et bien utiles comme celles-ci : “Sachez cher Sasha que ces sachets s’achètent” , “Je veux et j’exige d’exquises excuses” ( en faisant les liaisons bien sûr, sinon c’est trop facile) , et autres “Les chaussettes de l’Archiduchesse… ” et “La cocotte kiki…” ou encore le fameux “Grâce à grand Greg je progresse” qu’il fallait bien que je place ici, ne serais-ce que pour flatter un peu mon ego avec humour, bien sûr.

Échauffement vocal : gammes et vocalises

Enfin, le travail de préparation de la voix pourra se conclure par une série de vocalises accompagnées au piano. Ces échauffements vocaux permettent d’associer l’oreille et la voix, n’oublions pas que votre justesse en dépend. Comme j’aime à le dire à mes élèves : “On chante aussi avec les oreilles ! ”

echauffements vocaux gammes et vocalises

Les vocalises que vous pourrez pratiquer sur diverses gammes, auront aussi un rôle important dans le travail vocal des basses, médiums et aigus qui composent votre spectre vocal, c’est à dire votre tessiture. Pour cela, il vous suffit de jouer au piano puis de reproduire à la voix les différentes notes d’une gamme. Vous pouvez même commencer par reproduire la montée de gamme la plus connue, même par les débutants : Do Ré Mi Fa Sol La Si Do.

Si vous n’avez pas de piano, sachez qu’il existe des applications sur smartphone ou encore sur internet pour accéder à un piano virtuel. Vous pouvez même vocaliser en vous replongeant dans un classique de Disney, les Aristochats et chantez “Des gammes et des Arpèges” . Attention tout de même à toujours faire attention de pratiquer ces échauffements vocaux sans forcer sur votre voix. Pour cela, soyez attentif à toujours débuter sur une zone de confort vocal par rapport à votre tessiture et n’insistez sur des notes trop difficiles. Ce travail là pourra se faire avec votre professeur de chant ou coach vocal, ceci est un travail de culture vocale et c’est de l’ordre du cours de chant et non de l’échauffement vocal.

S’échauffer ce n’est pas encore chanter :

Attention, on ne s’échauffe pas la voix en chantant une chanson que l’on pense facile ! L’échauffement vocal est bien le prémisse au chant et même s’il peut être relativement court et rapide, il n’a rien à voir avec le fait de fredonner une chanson. Certains ont tendance à faire l’impasse sur les échauffements vocaux car ils les voient comme une contrainte voir comme une corvée ! N’oubliez jamais qu’un échauffement peut être aussi un moment de plaisir, tout comme le fait de chanter. De plus, les différentes étapes exposées précédemment correspondent à un échauffement vocal complet qui pourra être fragmenté.

Pour prendre véritablement du plaisir dans vos échauffements vocaux et être efficace, il est très important de vous sentir à l’aise et détendu. N’ayez pas peur de voir l’échauffement vocal comme un jeu… Vous pouvez vous amusez à prendre différentes couleurs de voix, un peu comme quand on raconte une histoire à des enfants et qu’on joue à illustrer les différents personnages en modifiant notre timbre.

Plus vos échauffements vocaux seront ludiques, plus vous décontracterez tous ces petits muscles qui composent votre appareil phonatoire. Cela rendra votre échauffement vocal moins scolaire et vous permettra de joindre l’utile à l’agréable.

Échauffements vocaux : Quand et combien de temps ?

Premièrement, il est impératif d’être en bonne condition physique et mentale avant d’attaquer vos échauffements vocaux. Si ce n’est pas le jour car vous êtes trop fatigué ou que votre moral est en berne, ne vous forcez pas.

Quand échauffer ma voix ?

Il vous faut être réveillé depuis au moins 2 heures pour que votre corps tout entier soit prêt. N’hésitez pas à faire quelques étirements des fascias du cou par exemple ou encore des bras et du dos. Vous pouvez aussi vous décontracter en faisant rouler vos épaules et en massant vos joues. Enfin vous pouvez déverrouiller vos mâchoires et détendre votre langue avant de débuter votre échauffement vocal.

Combien de temps échauffer ma voix ?

Bien évidemment, la durée de vos échauffements vocaux sera fonction de chacun. Nous n’avons pas tous les mêmes besoins. De plus, en fonction de la fréquence de vos entraînements et du temps que vous avez devant vous, la durée de vos échauffements vocaux pourra varier.

Je vous conseille, tout de même de ne pas dépasser 40 minutes histoire de ne pas vous fatiguer et de vous garder un peu de temps et d’énergie pour chanter. En moyenne, un échauffement vocal régulier, voir quotidien durera 10 à 15 minutes. Il pourra même être réduit à un échauffement vocal rapide avec l’entraînement.

Échauffements vocaux : en conclusion

Pour conclure, les échauffements vocaux permettent de moins fatiguer les cordes vocales et le larynx. Ils sont indispensables dans la préparation physique et même mental avant de fournir un effort dans le chant. Les échauffements vocaux participent à la bonne mise en condition de la chanteuse ou du chanteur avant un concert ou un enregistrement, tout comme un athlète, même de haut niveau, n’entame pas un marathon sans s’être échauffé et préparé.

Les échauffements vocaux doivent à la fois réveiller et préparer votre voix, mais aussi introduire le travail des notes. La justesse, la puissance d’émission vocale, la bonne articulation des sons commencent lors des échauffements vocaux. Ce travail de la voix se poursuivra sur tout le reste du cours de chant. De part la pratique des différentes techniques et grâce au coaching vocal du professeur de chant, un bon échauffement vocal permettra de facilité la mise en application sur une ou plusieurs chansons.

Les échauffements vocaux sont donc, les prémices de l’apprentissage des techniques vocales et de la bonne pratique de ce sport qui deviendra, peut-être un art : le Chant.

Pour aller plus loin :

Echauffer sa voix sous les conseils d'un professionnel du chant

Echauffer sa voix et se préparer à un enregistrement

Echauffer sa voix : voici un thème intéressant et une question récurrente de beaucoup de chanteurs. Dans cette vidéo je vais vous montrer quelques exercices pratiques et vous donner quelques conseils. Regardez cette vidéo : Echauffer sa voix peut s'avérer très facile Tout d'abord, il y a quelques consignes à respecter afin de bien préparer ses cordes vocales: une bonne…

exercices pour travailler sa voix

Travailler sa voix : comment l’améliorer et la préserver ?

Travailler sa voix est essentiel pour toutes les chanteuses et les chanteurs, mais pas seulement... La voix est un élément primordial pour s'exprimer, à la fois dans son travail ou son activité artistique, mais aussi dans votre vie de tous les jours... En effet, que l'on soit enseignant, commercial, comédien, chanteur, que l'on travaille par téléphone ou qu'on soit simplement…

1 Commentaire

  1. janine

    Bonjour,
    Je relis toujours avec plaisir vos conseils chaque fois que je n’ai pu faire mes exercices (mal de gorge).
    Et j’en profite pour revenir sur votre chaine et ma formation.
    Merci pour tout cela.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This