Menu des pages
Menu des Catégories
EQ-Equaliseur : quelques repères pour le mixage en home-studio

EQ-Equaliseur : quelques repères pour le mixage en home-studio

EQ-Equaliseur : il existe plusieurs étapes lors du mixage audio. L’équalisation (ou égalisation) est une des premières et sans doute la plus importante.

Elle va permettre de sculpter les instruments dans le champ fréquentiel pour leur donner une place dans le mix.

EQ-Equaliseur : des outils en rapport avec la définition même du son 

Le son est composé de fréquences, c’est-à-dire des vibrations acoustiques. L’air qui nous entoure transmet le battement de ces vibrations qui sont mesurées en Hertz. Ces vibrations sont captées et interprétées par notre système auditif.

L’unité de mesure d’une fréquence est donc le Hertz (Hz)

L’oreille humaine possède une bande passante de 20 Hz (pour les sons graves) à 20000 Hz (pour les sons aiguës), c’est-à-dire que l’Homme au sens général, peut entendre les sons se trouvant dans cette bande de fréquences. En dessous de 20 Hz nous sommes dans les infrasons. Nous pouvons les ressentir mais pas les entendre (exemple d’un camion qui passe proche de nous, ou de sensations de vibrations que l’on peut avoir avec certaines musiques électroniques). Au dessus de 20000 Hz (ou 20 kHz) nous nous trouvons dans les ultrasons. Nous ne pouvons ni les entendre, ni les sentir. Certains animaux peuvent par contre y être sensible (exemple des chauves-souris qui les utilisent pour se diriger).

EQ-Equaliseur : des outils qui utilisent les fréquences hertzienne du son

L’échelle Hertzienne est une merveilleuse invention. Elle va nous permettre de nous repérer dans les fréquences inhérentes aux différents instruments de musique. A l’aide des équaliseurs, nous allons donc pouvoir augmenter ou diminuer une bande de fréquence choisie. Pour être plus clair, voyons comment ces fréquences sont classées :

  • sub-basses : 30 à 63 Hz
  • basses : 63 à 250 Hz
  • bas-médiums : 250 à 500 Hz
  • médiums : 500 à 2000 Hz
  • haut-médiums : 2 à 4 kHz
  • aiguës : 4 à 20 kHz

Une  note va correspondre à une valeur fréquentielle fixe (exemple le LA de la 5ème corde d’une guitare correspond à 110 Hz). Ainsi nous allons pouvoir classer chaque octave (il en existe 8) dans une zone fréquentielle.

Voici le tableau correspondant :

EQ-Equaliseur

 Attention, ce tableau donne des valeurs approchées

“C” correspond à la note DO. Vous constatez que la valeur fréquentielle double pour chaque octave. La ligne “repères”, donne les caractéristiques des bandes de fréquences ou plus précisément son classement dans le jargon habituel et connu du son (grave à aiguë).

EQ-Equaliseur : connaitre la tessiture des instruments pour bien les régler

Lors de votre mixage, chaque instrument devra trouver sa place dans le spectre fréquentiel. L’oreille a donc un rôle essentiel. Un ingénieur du son professionnel a développé la capacité de repérer la fréquence correspondant à un son. Il est ainsi très facile pour lui de déterminer dans un mix les actions qu’il aura à faire avec ses équaliseurs.

Rassurez-vous il existe des outils visuels qui vous aideront à faire cela, ils sont d’ailleurs indispensables. Ces outils sont les analyseurs de spectre. Ils vous montreront en temps réel comment bougent les fréquences.

Pour vous aider, je pense qu’il est important aussi d’avoir une idée de la tessiture des différents instruments.

Voici un tableau permettant de se repérer :

EQ-Equaliseur

Une note jouée sur un instrument quel qu’il soit possède une fondamentale, suivie d’harmoniques. Ici les tessitures représentent l’amplitude des notes fondamentales.

EQ-Equaliseur : prendre en compte les harmoniques pour les utiliser

Repérer la note fondamentale n’est qu’une partie du travail que l’on aura à faire. Il faudra aussi partir à la recherche des harmoniques de chaque instrument. Une note est composée d’une fondamentale et d’une série d’harmoniques.

Comme je l’ai précisé précédemment, pour vous aider à trouver la tessiture et les harmoniques de chacun de vos instruments, vous pouvez utiliser un analyseur de spectre. Dans la vidéo ci-dessous, je vous montre comment il fonctionne et comment s’affichent les harmoniques.

Regardez :

EQ-Equaliseur : les différents types que vous pourrez rencontrer et utiliser

  • EQ-Equaliseur paramétrique :

EQ-Equaliseur paramétrique Il permettent de choisir une bande de fréquence et d’en régler le gain.

  • EQ-Equaliseur graphique :

EQ-Equaliseur Les fréquences sont prédéterminées et il n’est possible que de régler ces dernières

  • EQ-Equaliseur semi-paramétrique :

EQ-Equaliseur semi-paramétrique

Certains plugins, émulations d’équaliseurs de légende, sont dans cette catégorie. On les retrouve aussi sur certaines tables de mixage live où les fréquences médiums peuvent être choisies et réglées avec un gain, par contre les graves et les aiguës ont des fréquences présélectionnées et fixes.

EQ-Equaliseur : Les différents paramètres de réglage

Sur un equaliseur, vous aurez la possibilité de régler différents paramètres

  • La fréquence : exprimée en Hertz comme nous l’avons vu
  • Le gain : permet d’atténuer ou d’augmenter en décibel (dB) la fréquence ou bande de fréquence sélectionnée
  • Le Q : correspond à la largeur de la bande de fréquence sélectionnée
  • Le type de filtre : coupe bas (low cut ou high pass), coupe haut (high cut ou low pass), cloche (bell),  plateau haut (high shelf), plateau bas (low shelf). Pour les équaliseurs paramétriques ils permettent une fonctionnalité de sélection de la bande de fréquence.

EQ-Equaliseur : comment les utiliser ?

Une fois ces notions théoriques comprises, vous allez pouvoir vous lancer dans l’utilisation de vos équaliseurs. Je rappelle que le but va être de sculpter chaque instrument pour que chacun trouve sa place dans le mix. Sans cette étape, les instruments seront noyés dans une masse sonore floue. Le but est de donner une cohérence. C’est pour cela que l’on utilise un EQ.

  1. “Cuter” ou atténuer les fréquences inutiles. Exemples, la pollution sonore due aux bruits d’ambiance, ou les fréquences trop graves ou trop aiguës. Pour cela, à l’aide de votre analyseur de spectre, vous allez pouvoir déterminer où commencent les fréquences fondamentales de l’instrument que vous traitez. Avec un coupe bas (high pass) supprimez tout ce qui se trouve avant ces fondamentales.
  2. Atténuer les fréquences aux mauvais rendu sonore. Continuez, à partir des fondamentales, à écouter les autres fréquences en augmentant le gain à l’aide d’une cloche (bell). Celles qui vous paraissent mauvaises sont à atténuer. Généralement les médiums sont des endroits à nettoyer fortement.
  3. Donner une place à l’instrument en cherchant des fréquences à booster. Vous allez pouvoir chercher les fréquences à augmenter pour mettre l’instrument en question en valeur dans le mix.

Une égalisation se fait avec une alternance d’écoute de votre instrument seul et avec les autres. Son écoute avec les autres est très importante pour s’apercevoir de la place qu’il prend dans le mix.

Voici un tableau vous permettant d’avoir des repères dans le mixage des différents instruments. Il représente une base théorique et des repères qui pourront varier en fonction de votre situation.

EQ-Equaliseur

N’oubliez pas que l’important est d’entraîner votre oreille et les différents tableaux donnés ici sont des repères vous permettant de donner les premières notions à votre système auditif.

Comment utilisez-vous vos Equaliseurs ?

 

15 Commentaires

  1. Bonjour.

    Bravo pour le sit! J’aimerai un conseil SVP.

    J’ai une petite table de mixage Phonic AM440d (pas pro je le sais bien) ou j’aimerai bien pouvoir corriger la voix chanté plus finement avec l’ajout d’un égaliseur 31 bandes.

    Je pensai brancher cet égaliseur sur l’entré line ou habituellement je branche mon micro chant (t.bone MB85 Beta)car je n’ai pas d’insert sur cet petite table.

    Et donc, je voulais savoir si ça marcherait ou pas?

    Merci, bonne continuation

    Laurent

    • Bonjour
      Si tu peux faire entrer le micro dans ton equaliseur (branchement physique), oui, ça marchera.

  2. fréquence sensible et fréquence spécifique qu’entend t on par cela ?

    • Les fréquences sensibles seront des fréquences que nous corrigerons très souvent sur ce type d’instrument. Les fréquences spécifiques seront les fréquences particulières qui permettent de trouver une spécificité du son sur l’instrument (par exemple sur la grosse caisse, la batte)

  3. Merci !
    vous faites bénéficier à tant d’amoureux du son. Du coup, avec vos cours, l’utilisation des égaliseurs, le mixage qui pour un débutant a toujours des allures de cabale se simplifie énormément et en apliquant ces cours, le mix s’améliore immédiatement.
    En outre je suis preneur pour la proposition que vous avez faite à un membre de lui faire le mix de sa musique. J’attend de vous lire!
    Cordialement!

    • Je te conseille, lors de ton mix, de t’aider de ces fiches de fréquences, mais sache qu’il n’existe malheureusement pas de fréquence magique applicable universellement. Chaque mix différent nécessite un égaliseur particulier, c’est ce qui fait justement tout le charme de la production musicale !

  4. Bonjour à tous, bonjour Cédric
    Je fais mes maquettes (chant,guitare acoustique, basse acoustique, logiciel de batterie). N’étant pas très sûr de moi, je fais un mixage assez minimaliste. Le résultat me convient mais le volume général est faible. Ma question concerne donc le mastering.
    Afin d’approcher l’ensemble au plus près possible de 0db, je normalise le fichier. Je redoute en utilisant un limiteur et un compresseur (au mastering) de dénaturer les chansons et l’idée d’utiliser des présets ne me plait pas.
    Quel conseil pourrais-tu me donner pour augmenter le volume? Dois-je tenter un usage subtil des compresseurs et limiteur (sur ma piste master)? Dois-je me satisfaire d’un volume sonore assez faible?
    Merci
    Max

    • Bonjour Max
      Il est vrai que l’étape de mastering n’est pas une étape forcément évidente, mais il ne faut pas oublier que le mastering est une étape de mixage audio. Dans ton cas, je te recommande de placer le meilleur compresseur à ta disposition sur ta piste master pendant ton mixage audio, comme ça tu peux faire ton mixage avec déjà un élément de compression sur le master et éviter que ce dernier dénature tout à la fin.
      Ensuite quand ton mixage est terminé, tu n’as plus qu’à utiliser un limiteur que tu vas régler à -0,3 db et qui va te servir ensuite à booster le volume.
      Avec ça du devrais pouvoir avoir des fichiers avec un volume général plus correct. C’est déjà une bonne manipulation dans un premier temps.

      • Super, je me doute que tu simplifies mais au moins cette méthode me semble à ma portée. Merci
        Max

      • Bonjour. Merci pour ces conseils, je suis en phase d’initiation dans le mix/arrangement car je fais des morceaux en m’aidant de ce que je sais un peu faire voix, guitares, clavier, des boucles de batteries. Pourrais-tu me conseiller au mieux dans le parametrage de l’EQ/Egaliseur pour les guitares mais si tu connais aussi pour la voix. Je veux parler de parametrages basiques afin de rendre ca propre et audible. Je multiplie les differents essais mais je n’arrive jamais à quelque chose de propre. La proposition que tu as faite precedement m’interresse. Ça m’aiderai d’avoir tes conseils.

    • Bonjour,
      Si tu veux bien m’envoyer ta maquette, j’aimerai travailler ma technique de mastering sur autre chose que mes propres compo. En contrepartie, tu auras un mastering (amateur) et je te dirais comment j’ai procédé et ce que j’ai utilisé… si ça peut t’aider..
      david.mulero@hotmail.fr

      • Bonjour David,
        Je te remercie de ta proposition. Franchement mes maquettes sont encore à un stade où je souhaite les améliorer par moi même avant ne serait-ce que de les faire écouter. Quand le résultat sera plus satisfaisant, si ta proposition tient toujours, ce sera avec plaisir… (je note ton mail)
        Max

        • Ok! Aucun soucis. Bon courage, accroche toi!

  5. Bonjour
    J’aimerai savoir comment les différentes fréquences des sons se presentent sur un seul micro par exemple (sur un intervalle de temps de 2 secondes la voix + 2 instruments) et est-ce qu’on peut extraire les différentes fréquences une à une après avoir enregistré ces sons et comment ?
    Merci

  6. Merci pour tous ses renseignements et pour les tableaux. En gros si on a une oreille pourrie vaut mieux pas tester. ?

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This