Menu des pages
Menu des Catégories
Mastering : en quoi sert-il vos productions musicales ?

Mastering : en quoi sert-il vos productions musicales ?

Mastering : Par LANDR

Le Mastering est l’étape finale de la postproduction audio. Son but est d’harmoniser l’ensemble des éléments sonores du mix stéréo et d’en optimiser la lecture sur tous les systèmes et supports. Le mastering traditionnel est réalisé par des outils comme l’égalisation, la compression, la limitation et l’élargissement stéréo.
Percevez cette étape comme la couche finale de colle, de vernis et de laque venant perfectionner la qualité du signal sonore sur tous les appareils — que ce soit des minis haut-parleurs iPhone aux énormes enceintes de boîte de nuit. C’est l’étape qui fait le lien entre l’artiste et le consommateur.

Le mastering : qu’est-ce que c’est ?

Ce terme provient de la notion de copie maîtresse, dite « master ». Toute copie ou reproduction est réalisée à partir du master, qu’elle soit destinée aux formats vinyle, CD ou cassette, ou encore à des services de streaming comme Spotify, iTunes et SoundCloud. Il permet de corriger les sifflements, clics ou erreurs mineures oubliés lors du mix final, en plus d’assurer l’uniformité et la continuité du son entre plusieurs pistes, par exemple au sein d’un album. En somme, ce que le mastering procure est une impression de cohésion et de netteté d’un bout à l’autre de votre production audio.

Pourquoi masteriser ?

Cette étape essentielle de la production vous assure une excellente qualité de son sur tous types d’appareils. La musique n’a jamais été écoutée sur autant de plateformes qu’aujourd’hui. Que vous enregistriez et mixiez votre musique dans les meilleurs studios du monde ou dans des conditions loin d’être idéales, il vous faudra recourir au mastering pour garantir la qualité de votre son afin qu’il sonne comme vous l’espériez.

Un bon travail de mastering rend un album cohérent et équilibré sur toutes ses pistes, sans quoi certaines d’entre elles pourraient détonner.

Le mastering à travers l’histoire

Quand est apparu le mastering et quelle a été son évolution à travers l’histoire ?

transfer-enginneer

Transfer Engineer
C’est en 1948 que le premier ingénieur de mastering a vu le jour. L’enregistreur à bande magnétique a changé le jeu de l’enregistrement. Auparavant, il n’y avait pas de copie master car tout était enregistré directement sur des vinyles 33 tours.

ingenieur-vinyle

L’ingénieur du vinyle
En 1957, le vinyle a fait son arrivé sur le marché. Les ingénieurs de mastering ont alors commencé à appliquer des techniques pour rendre les enregistrements plus forts. Le volume a permis une meilleure lecture de la radio et une hausse des ventes de disques. C’est ce qui a marqué le début de la guerre du volume, qui est encore d’actualité.

ingenieur-mastering

Ingénieur de Mastering
En 1982, le CD a révolutionné le mastering. Les vinyles masterisés plutôt incommodes, ont été remplacés par les CD, bien que la plupart des techniques soient restées les mêmes. C’est en 1989 que le premier DAW et son logiciel de mastering ont vu le jour, une alternative impressionnante.

Quelle est la Différence entre le Mixage et le Mastering ?

Bien que ces deux étapes partagent des techniques communes et sont souvent confondus, ce sont deux pratiques très différentes. Le mixage est l’art de bien mélanger un enregistrement multipiste, alors que le mastering est l’harmonisation d’un mix, en termes de niveau et de couleur. Voyez le ainsi:

  • LE MIXAGE
    Le mixage correspond au fait de travailler sur différentes parties ou instrus du morceau afin qu’elles ne sonnent comme un seul et même morceau. C’est similaire au montage d’une voiture. Celle-ci fonctionnera correctement seulement si toutes les pièces sont en place. La phase de mixage vérifie donc que toutes les pièces sont bien en place. Si le mix est bien réalisé, il ne devrait pas y avoir de problème lors de la phase de mastering.
  • LE MASTERING
    Pour poursuivre dans notre exemple de la voiture, percevez le mastering comme le meilleur des carwash. Il va “polir” le tout pour une brillance parfaite. Il remplit le réservoir et l’huile moteur pour effectuer la meilleure performance possible.
peut-on réussir un bon mastering en home-studio ?

peut-on réussir un bon mastering en home-studio ?

Donc quel est son rôle ?

C’est un processus complexe. Voici les techniques utilisées:

  1. RESTAURATION AUDIO
    Cette étape corrige les défauts du mix original tels que les clics, bruits et sifflements indésirables. Il corrige également les petites erreurs que l’on entendrait sur une piste amplifiée non-masterisée.
  2. ELARGISSEMENT STEREO
    L’élargissement stéréo permet l’équilibre spatial (de gauche à droite) de votre piste. S’il est bien fait, cela permet d’élargir votre mix et ainsi, d’avoir une meilleure qualité de son. Il peut aussi aider à resserrer l’image de votre centre en se concentrant sur le bas du spectre.
  3. L’EGALISEUR
    Un égaliseur corrige les déséquilibres spectraux et améliore les éléments qui ont besoin de se démarquer. Un mastering idéal est bien équilibré lorsque toutes les fréquences sont corrigées. Cela signifie qu’aucune plage de fréquence spécifique n’est laissée de côté. Ainsi, la piste sonnera bien sur tout système de lecture.
  4. COMPRESSION
    La compression corrige et améliore la dynamique de la piste. Elle permet aussi de diminuer les pics et d’augmenter les parties qui ne sont pas assez fortes. Cela rend la piste plus uniforme. La compression parvient à rassembler des parties non-régulières entre elles de manière cohérente.
  5. INTENSITÉ
    Habituellement, la dernière étape du mastering se fait par un compresseur particulier, le limiteur. Celui-ci fixe un volume global approprié et définit un seuil d’intensité maximum. Par le limiteur, le volume semble plus fort sans pour autant causer des distortions.
  6. REDUCTION DE LA RÉSOLUTION & CONVERSION DE LA FRÉQUENCE D’ÉCHANTILLONNAGE
    La conversion de fréquence d’échantillonnage et le “dithering” dépendent du produit de sortie final. Par exemple, la norme du CD présente une résolution de 44.1kHz 16 bits. Ainsi, vous pourriez avoir à convertir votre fichier pour obtenir le format standard.
  7. SEQUENÇAGE
    Le séquençage est l’une des dernières étapes du mastering. Elle détermine l’ordre des chansons sur votre album ou votre EP, et défini l’espace entre chaque chanson.

L’Audio après Mastering final

Percevez le mastering comme l’étape liant la création au partage. Après un mastering, votre piste devrait être complète, uniforme, professionnelle et équilibrée. Que vous partagiez votre musique en téléchargement gratuit ou que vous la graviez en vinyle, un bon mastering vous assure une excellente qualité de son final – peu importe le système sur lequel elle est jouée.

“C’est un peu comme la photographie, vous pouvez rendre le ciel plus bleu et la pelouse plus verte. ”
Ian Cooper, Ingénieur Mastering

Écoutez la différence

La différence est facile à entendre. Consultez la piste non-masterisée et celle masterisée de Refuge par Ben Cardili.

non-masterisée

masterisée

Comment pouvez-vous masteriser vos morceaux ?

Comme nous avons pu le voir tout au long de cet article, le mastering n’est pas une étape évidente. Elle est même difficile et elle requiert un grand nombre de compétences et connaissances pour aboutir à d’excellents résultats.

Alors vous avez la possibilité de vous adresser à un studio spécialisé dans le mastering et d’ailleurs, je vous le recommande si vous souhaitez effectuer des productions à de nombreux exemplaires (>500). Cela rendra grandement service à votre album. Rien ne vaut l’oreille experte d’un ingénieur de mastering spécialisé. Il est certain que cela représente un budget, mais le jeu en vaut la chandelle si votre projet en a le besoin.

Si vous avez des ambitions bien inférieures, et c’est sans doute votre cas en tant que home-studistes (poster vos compos en ligne, dupliquer un CD à moins de 500 exemplaire pour le vendre…), je vous recommande d’utiliser LANDR. C’est un service en ligne qui permettra de masteriser vos morceaux en fonction de vos besoins, et ceci, à un coup bien plus abordable qu’un studio de mastering.

Mais attention, je le précise encore une fois, rien ne vaut l’action d’un expert pour valoriser au maximum votre morceau. A vous d’être au clair sur le but final de vos productions

ESSAYEZ LANDR GRATUITEMENT

Dites-moi en commentaire quel service de mastering est le plus adapté à vos besoins ?

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This