Voix de poitrine, voix de tête et voix mixte :

Comment Chanter ? Les mécanismes pour utiliser votre voix…

Voix de poitrine, voix de tête ou encore voix mixte, beaucoup de termes que l’on entend souvent lorsqu’on s’intéresse au domaine du chant. Mais que signifient-ils vraiment ? Et surtout, comment apprendre à utiliser ces différents registres vocaux afin d’être plus à l’aise quand je chante ?

Je vais vous aider à comprendre leurs fonctionnements et partager mes conseils pour vous permettre de mieux chanter…

Sur le même thème :

chanter plus fort

Puissance vocale : La bonne méthode pour augmenter vos performances

La puissance vocale ou comme on dit, " avoir du coffre", est une attente constante pour bon nombre de chanteur. C'est avant tout, une envie de pouvoir chanter à un…

respiration ventrale

Comment chanter avec le ventre : la bonne respiration

"Chanter avec le ventre" est une expression que bon nombre de chanteuses ou apprentis chanteurs ont entendu ! Mais qu'est-ce que cela signifie vraiment ? Comment chanter avec le ventre…

comment fonctionnent la voix

Cordes vocales : comprendre leur fonctionnement pour préserver ma voix

Les cordes vocales sont les éléments essentiels à la production des sons et donc de la voix. Sans leur bon fonctionnement nous ne pourrions pas parler, et encore moins chanter…

voix tête

Voix de tête : comment la trouver et apprendre à l’utiliser ?

Voix de tête ou voix de poitrine sont des termes que l'on entend souvent dans le domaine du chant sans toujours savoir à quoi cela correspond vraiment ?! C'est quoi…

Voix chantée projection vocale

Voix chantée : Projection vocale

La voix chantée se veux souvent plus puissante et plus volumineuse que celle qu'on utilise pour parler tous les jours. Encore une fois tout est lié à la respiration et…

respiration chanteur la base du chant

Respiration chanteur : La base du chant

La bonne respiration du chanteur est la base même du chant. L'air est la matière première indispensable à la production des sons et la bonne maîtrise de cette respiration est…

Table des matières:

Les différents registres de voix :

Lorsque qu’un chanteur émet un son allant progressivement du grave vers l’aigu et qu’une chanteuse passe de l’aigu vers le grave, leur larynx passe d’un mode vibratoire à un autre. Ils chantent en utilisant  les deux mécanismes principaux : la voix de poitrine et la voix de tête. Pour faire simple, la voix de poitrine c’est aussi celle avec laquelle vous parlez. On lui donne aussi le nom de voix pleine ou encore mécanisme lourd, en opposition avec la voix de tête (mécanisme léger).

Les mécanismes laryngés :

voix pleine

Il existe au niveau du larynx plusieurs modes vibratoires qu’on appelle « les mécanismes laryngés » et qui sont caractérisés par la forme des cordes vocales (longueur, épaisseur) ainsi que par la tension musculaire mise en jeu.

La voix humaine se caractérise par l’utilisation de 4 mécanismes laryngés. Le passage d’un mécanisme à un autre correspond à un ajustement physiologique, dont la durée n’excède pas quelques centaines de millisecondes.

Il existe 4 types de mécanismes :

• Le mécanisme 0 (fry) : il s’agit d’un son grave et peu sonore autour des 80Hz à 30Hz. Pour l’obtenir on peut imiter le crapaud…. C’est un très bon massage des cordes vocales !

• Le mécanisme 1 : les cordes vocales y ont un aspect plutôt court et épais. Le mouvement vibratoire est plus ample. Les sons sont plutôt graves autour des 300Hz à 700Hz. Vous pouvez jouer sur ce mécanisme en interpellant quelqu’un par exemple : ” Hey ! ” Vous utilisez votre voix de poitrine.

• Le mécanisme 2 : les cordes vocales y ont un aspect plus allongé et plus fin. Les vibrations sont plus rapides. Les sons sont plutôt aigus autour des 600 à 1000Hz. Vous pouvez jouer sur ce mécanisme en imitant le loup : ” wou “. Vous utilisez à présent, votre voix de tête.

• Le mécanisme 3 : il permet de développer un son extrêmement aigu utilisé lors de certains cris dans l’aigu, ainsi que pour produire des sons aigus chez les chanteuses lyriques. Les sons seront alors supérieurs à 1000Hz.

Registres vocaux:

Un registre est une série de son consécutifs, où le timbre est homogène.

  • En registre lourd, seul le muscle vocal est en action tandis que le ligament vocal est au repos : C’est le registre de la voix de poitrine.
  • En registre léger, le muscle vocal se détend, pour laisser un autre groupe musculaire prendre le relais provoquant la tension du ligament vocal : c’est le registre de tête

Tout le travail pour un chanteur est donc de maîtriser la souplesse de la chaîne musculaire laryngée et ainsi permettre un changement de registre fluide pour atteindre ses aigus, sans « cassure » du son.

voix mixte

Voix de poitrine ou voix pleine :

La voix de poitrine est la voix la plus répandue et la plus naturelle. La voix de poitrine est celle que nous utilisons pratiquement tous naturellement, lorsque nous parlons mais aussi lorsque nous chantons.

Dans le chant, la voix de poitrine ou registre lourd désigne le type d’émission vocale le plus habituel. Dans ce registre, les cordes vocales ont un aspect assez court et épais.

Cette voix de poitrine s’obtient par la contraction normale des cordes vocales pour produire un son plein. C’est la raison pour laquelle la voix de poitrine est aussi appelée voix pleine.

Le nom de “voix de poitrine” (en italien voce di petto) n’a rien de scientifique : il correspond aux impressions sensorielles du chanteur, qui ressent des vibrations dans cette partie du corps. La voix de poitrine est donc très simplement celle qui nous fait ressentir le plus de vibrations dans notre poitrine.

Mais comment chanter en voix de poitrine ? Faites le test suivant : 

Mettez une main sur votre poitrine et émettez un son, sur une seule et même note, celle qui vous vient. Vous sentez les vibrations ? Continuez l’expérience en faisant varier la tonalité de votre voix, en chantant de plus en plus grave. Plus vous chercherez des notes basses, plus les vibrations s’accentueront. Vous chantez en voix de poitrine dans un registre de pleine voix.

De la voix de poitrine à la Voix de tête :

poitrine voix

Le test précédent va vous éclairer pour comprendre ce qu’est la voix de tête. A présent, augmentez la tonalité en chantant de plus en plus aigu, sans forcer sur la gorge. Lorsque vous abordez une certaine note, les vibrations disparaissent. Vous venez de passer de la voix de poitrine à la voix de tête.

Cette absence de vibrations s’explique par une tension différente entre vos tendons, ligaments, cordes vocales…Essayez d’identifier la première note qui ne vous permet plus de sentir ces fameuses vibrations. C’est votre point de bascule ou votre note de transition.

Il faut savoir qu’entre un homme et une femme, et plus généralement d’une personne à l’autre, le passage en voix de tête ne se fera pas sur la même note.

Je vous invite, aussi à lire ou à relire mon article sur la voix de tête, qui détaille davantage ce registre vocal.

Entre la Voix de poitrine et la voix de tête : Le juste milieu

il faut préciser un petit nombre de choses autour de ces dénominations et des perceptions du chanteur. Non seulement un chanteur ne s’entend pas, mais de surcroît il ressent des sensations qui ne correspondent pas à la réalité des mécanismes corporels qu’il met en jeu. Et, comme il n’existe pas d’organes dévolus uniquement à la phonation, ce sont beaucoup d’éléments physiologiques prévus pour des tâches de natures diverses qui se trouvent mis en jeu lorsqu’on agit sur la voix et le chant.

On voit bien la difficulté de délimiter précisément ce qui se passe. Avant que les moyens techniques (radiologie, laryngoscopie…) ne permettent d’observer un certain nombre de faits objectifs, une terminologie s’était déjà développée, et reflétait les ressentis physiques du chanteur.

C’est pourquoi on parle de voix de poitrine (le chanteur sent des résonances dans le thorax), et de voix de tête (la voix semble ne résonner que dans la boite crânienne). Et c’est bien le plus parlant car il est douteux que pour une majorité d’entre nous, demander d’agir sur les cartilages thyroïde et crycoïde soit très opérant.

La voix mixte mêle donc ces deux ressentis, avec des harmoniques qui semblent venir du buste et d’autres de la tête seule. La voix mixte est le fait d’homogénéiser le timbre de la voix, sur toute l’étendue vocale, grâce à la résonnance. Il ne s’agit donc pas d’un nouveau mécanisme vibratoire laryngé.

Voix mixte : Une voix de poitrine allègée

Autrement dit, il existe une infinité de nuances pour produire la voix mixte, puisqu’il ne s’agit pas d’un mécanisme fondamental, mais d’un ajustement qui peut se faire par degrés.

voix poitrine

La voix mixte, on l’a dit, n’est pas un registre laryngé, c’est-à-dire une position vocale qui se définisse de façon binaire dans le larynx (contrairement à la voix de poitrine et la voix de tête, ou mécanismes 1 et 2 ). C’est ce que l’on nomme un “registre résonantiel”. c’est à dire une position vocale qui se définit par l’utilisation des résonateurs où passe le son (pharynx, fosses nasales, cavité buccale…), et selon l’utilisation de la luette et de la langue.

On parle de voix mixte même si ce n’est pas un registre à part entière comme la voix de poitrine ou la voix de tête. Elle consiste en un compromis entre la voix de poitrine et la voix de tête. Physiologiquement, on reste en mécanisme 1 ( voix de poitrine ) mais on utilise les résonateurs différemment.
L’effet obtenu est une plus grande souplesse, des possibilités de dégradés de couleurs, un allègement du timbre donc un son plus limpide. Et le tout en conservant une puissance respectable.

On peut ainsi continuer à monter avec douceur dans l’aigu, sans chanter à pleine puissance et sans réduire le volume de la voix comme le ferait le passage en voix de tête. La voix mixte a ainsi le mérite d’alléger le passage, c’est-à-dire la bascule qui se produit en passant d’une voix de poitrine à une voix de tête.

En résumé :

On observe, en relation avec les sensations ressenties par le chanteur, 2 mécanismes principaux d’émission du son: la voix de poitrine et la voix de tête. Chaque mécanisme, est un ensemble de notes produites dans le même schéma vibratoire des cordes vocales et qui ont la même qualité. 

La voix de poitrine s’épanouit dans le grave et le médium, le registre de tête dans l’aigu. Il existe une zone de bascule entre ces 2 registres dans le haut médium qu’on l’appelle généralement “le passage”. 

Un troisième registre les couvre tous les deux, on le nomme voix mixte tant il semble être un mélange des deux autres registres. Son étendue est large, cette voix ne descend pas aussi bas dans le grave que la voix de poitrine mais monte bien plus haut et elle ne monte pas aussi haut dans l’aigu que la voix de tête mais descend bien plus bas.

Elle permet souplesse vocale, puissance, une importante résistance à la fatigue et préserve la santé de l’instrument.

Pour conclure :

Votre voix, si elle n’est pas travaillée, vous offre moins de possibilités : moins d’amplitude, moins de puissance, moins de soutien et encore moins de justesse.

Pas d’inquiétude,  des cours de chants  vous aideront à maîtriser tous les registres de votre voix. C’est en travaillant à la fois vos muscles, votre posture, votre respiration et la bonne utilisation des résonateurs, que vous apprendrez à contrôler votre voix de poitrine et de tête.

Votre prof de chant vous aidera à développer votre amplitude vocale et à utiliser la voix mixte. Et c’est grâce à toutes ces techniques vocales que vous pourrez vous faire plaisir et mieux chanter…

Retrouvez tous les articles parlant des techniques de chant pour vous aider à améliorer votre voix et vous permettre d’acquérir les bons réflexes afin de chanter avec plaisir et d’enchanter le monde qui vous entoure.

Pour aller plus loin :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This