Pages Menu
Categories Menu
Comment la technique des deux gains m’a permis d’éviter d’enregistrer des voix qui saturent

Comment la technique des deux gains m’a permis d’éviter d’enregistrer des voix qui saturent

La voix est sans doute un des instruments les plus compliqué à enregistrer pour deux raisons :

  • Il y a autant de timbre de voix différents qu’il y a de personnes sur cette Terre.
  • La voix est l’instrument qui possède la plus grande dynamique : on peut passer de voix chuchotées (piano) à des voix criées (forte), ce qui amène un grand écart entre les parties faibles et les parties fortes.

Ceci amène donc à se confronter à une problématique d’envergure : les voix lors des enregistrements peuvent facilement saturer.

Alors comment faire pour éviter cette problématique ?

Le réglage du gain : aspect primordial de la prise de son

De façon universelle pour réussir une bonne prise de son, il faut, quelque soit l’instrument, ajuster comme il se doit le gain d’entrée de votre source dans votre carte son.

Honnêtement, je ne vous le cache pas, il est plus facile de régler un gain pour un instrument comme une guitare ou encore les éléments d’une batterie que pour une voix.

Avec la voix le problème que vous allez rencontrer est que vous ferez sans doute un bon réglage pour une partie de la chanson à enregistrer, mais ce gain ne sera pas adapté pour une autre partie et c’est à ce moment que vous pouvez vous retrouver avec une voix qui sature à l’enregistrement.

Prise de son voix : son qui sature
C’est plutôt désagréable d’avoir un son qui dépasse le 0 dbFS

Deux solutions se présentent à vous :

  1. Utiliser un compresseur à la prise : je ne vais pas développer cet aspect ici car j’en parle dans l’article sur les prises de son voix (voir article sur les prises de son voix)

2. Utiliser la méthode des deux gains.

Cette méthode est vraiment très efficace et très facile à mettre en place. Il fallait juste y penser..

La méthode des deux gains en quoi cela consiste ?

C’est une méthode très simple. Le principe consiste à séparer votre morceau en différentes parties.

Sélectionnez les passages où le chant sera piano, puis les passages où le chant sera mezzo, puis enfin les passages où le chant sera forte.

Regroupez les parties piano et mezzo ensemble puis les parties forte ensemble.

Ensuite il suffira d’organiser votre session d’enregistrement voix de façon à régler un gain pour les parties piano mezzo et un autre gain pour les parties forte.

Les avantages de cette méthode :

  • Pas besoin de matériel supplémentaire (comme un compresseur)
  • Vous supprimez les risques de saturation de la voix
  • Votre prise de son est beaucoup plus propre.

A vous de jouer : Comment réaliser les prises de son de vos voix en home-studio ?

Téléchargez le guide sur les prises de son voix qui vient en complément de cet article.
Pour vous permettre d’apprendre cette technique complètement, j’ai créé une série de vidéos avec des exemples concrets qui vous permettront de maîtriser les prises de son des voix pour avoir un son pro.Pour y accéder, c’est tout simple, entrez votre email dans le formulaire ci-dessous et je vous explique toute ça en détail.

Cadeau, vous recevrez également un guide avec des schémas pour bien positionner votre micro pour vos prises de son voix. Ne vous refusez pas cette base de travail.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This