Les cordes vocales et la voix : connaître mon instrument et mieux chanter

Cordes vocales : comprendre leur fonctionnement pour préserver ma voix

Les cordes vocales et la voix sont intimement liés. En effet, vos cordes vocales font partie des éléments essentiels pour produire des sons. Elles sont le coeur de votre appareil phonatoire. Sans leur bon fonctionnement nous ne pourrions pas parler, et encore moins chanter…

Les cordes vocales font partie de votre instrument de musique : La Voix. Elles sont un des éléments essentiels de votre “Machine à chanter”, sa zone vibratoire… Il est donc très important de connaître leur fonctionnement pour améliorer votre voix et apprendre à mieux chanter…

Sur le même thème :

Table des matières:

Les cordes vocales et la voix : explications

Les cordes vocales, que l’on appellent aussi plis vocaux, sont de petits organes musculaires indispensables à la phonation. Et oui, les cordes vocales et la voix sont indissociables !

C’est où et comment les cordes vocales ?

Ce sont de petits muscles vocaux au nombre de deux. Comme tous muscles, nos cordes vocales se contractent et se décontractent en fonction de la respiration, de la déglutition, mais aussi de la parole, du rire et bien sûr du chant.

cordes vocales voix chant

sont tendues de façon horizontal à l’intérieur de notre larynx, de l’angle rentrant du cartilage thyroïde à l’apophyse vocale des cartilages aryténoïdes.

Pour faire simple, imaginez un livre entrouvert formant un angle d’environ 90°, pour un homme et 120°, pour une femme dont la pointe formée par la couverture correspondrait à la pomme d’Adam. Vos cordes vocales sont tendues à l’intérieur de cet espace formant un V. Elles sont rattachées aux parois des cartilages par des ligaments. Celles du “livre”, à l’avant (cartilage thyroïde) et celles de petites pyramides mobiles, à l’arrière (cartilages aryténoïdes).

Comment fonctionnent les cordes vocales et la voix ?

Les cordes vocales sont comme 2 rubans, séparés qui s’ouvrent pour l’inspiration ou l’expiration, mais qui se rapprochent pour la production sonore. Lors de la phonation, les cordes vocales doivent vibrer à la fréquence du son qu’elles émettent, c’est-à-dire s’accoler et se détacher autant de fois par seconde qu’il y a de hertz dans la fréquence du son ( 440 hertz pour un “La”, par exemple…) Il faut bien comprendre que c’est grâce à la pression de l’air venant de vos poumons, qu’elles vibrent et « battent » l’une contre l’autre.

Lorsqu’elles s’ouvrent, les cordes vocales libèrent un espace plus ou moins grand entre elles appelé glotte.

  • La respiration c’est quand elles sont écartées : la glotte est ouverte et l’air circule librement.
  • L’apnée c’est quand elles sont accolées : la glotte est alors fermée et l’air ne passe pas.
  • La phonation c’est quand les cordes vocales sont rapprochées : la glotte est variable.

Les cordes vocales et la voix : Un instrument de musique ?

Ces 2 petits muscles sont donc essentielles à votre voix et chaque chanteuse ou chanteur sait qu’il faut les préserver et en prendre grand soin au quotidien. C’est à cette condition que vous pourrez chanter pendant longtemps…

Un instrument à cordes :

Les cordes vocales et la voix forment un instrument à corde, au même titre qu’un violon ou qu’une guitare. En effet, c’est suite à la vibration de ces cordes que la voix peut exister…

Il existe au niveau du larynx plusieurs modes vibratoires qu’on appelle « les mécanismes laryngés » et qui sont caractérisés par la forme des cordes vocales (longueur, épaisseur) ainsi que par la tension musculaire mise en jeu. Nous utilisons principalement 2 de ces mécanismes qui correspondent aux 2 registres vocaux utilisés fréquemment : voix de poitrine et voix de tête.

Un instrument à vent :

Mais notre instrument de musique n’est pas seulement un instrument à cordes mais aussi un instrument à vent… Et oui, contrairement à un violon ou à une guitare, nos cordes ne peuvent être actionnées par les doigts ou un archet.

C’est donc grâce à l’air qui traverse le larynx que nos cordes vocales peuvent vibrer et donc émettre une fréquence qui deviendra un son. Les cordes vocales et la voix sont donc dépendantes de la respiration pour leur bon fonctionnement ! Notre instrument à vent fournit la matière première à notre instrument à cordes…

Les cordes vocales et la voix : le coeur de la machine à chanter

Même si je dis souvent que c’est votre corps tout entier qui chante, d’un point de vue purement physiologique votre “Machine à chanter” comporte 3 zones principales. Les cordes vocales et la voix ne fonctionnent pas seuls, elles participe à tout une “machinerie” dont elles sont le coeur.

cordes vocales chanteur

La matière première :

Comme toute machine, les cordes vocales et la voix ont besoin de matière première afin de pouvoir fabriquer des sons. Ce carburant nécessaire à la voix c’est l’AIR.

Tout commence par la respiration, l’air qui remplit vos poumons lors de l’inspiration fait descendre votre diaphragme et pousse les viscères vers le bas. Votre ventre se gonfle légèrement, d’où l’expression “chanter avec le ventre”. C’est un peu peu comme une pompe à air et c’est la base du chant. Sans cette matière première, les cordes vocales et la voix ne peuvent fonctionner…

C’est la raison pour laquelle il est primordial de maîtriser la bonne respiration pour le chant. Je ne vais pas redire ici tout le fonctionnement en détails de cette respiration, mais je vous invite, tout de même, à consulter les différents articles et autres Lives que vous pourrez trouver à ce sujet sur ce site ou sur nos pages Facebook ou Youtube.

Le coeur de la machine :

Ensuite, grâce à vos abdominaux et au diaphragme, l’air contenu dans vos poumons va être libéré pour remonter votre colonne d’air jusqu’à traverser votre larynx. C’est à cet endroit que se situes vos cordes vocales. En les traversant, l’air va produire une vibration.

Mais si l’air ne fait que les traverser pour produire un son, en quoi les cordes vocales et la voix sont le coeur de la machine ?! Et bien parce que vos cordes vocales sont des muscles et que de ce fait elles peuvent agir sur la vibration produite. Grâce à la mobilité des cartilages de votre larynx, les cordes vocales, tels des élastiques vont pouvoir se tendre ou se détendre, s’affiner ou s’épaissir. Grâce à ces différents mécanismes, les cordes vocales vont pouvoir influer sur la fréquence émise qui sera plus ou moins grave ou aiguë.

L’atelier polissage :

Cette vibration va ensuite résonner dans les différentes cavités, en commençant par votre pharynx. Rappelez vous vos cours de physique, c’est le principe des fréquences : une vibration devient un son lorsqu’elle résonne dans une cavité.

C’est comme les vibrations émises lorsque l’on gratte les cordes d’une guitare, ces vibrations résonnent ensuite dans le corps en bois creux de celle-ci, ce qui produit du son. A la différence prêt, que chez le chanteur, il y a plusieurs cavités de résonance : Le pharynx, la bouche, les fosses nasales et les sinus. Tout cet ensemble est appelé “conduit vocale”, il est à la fois unique à chacun et modulable en fonction des positions du larynx, de la mâchoire et de la bouche.

libérer cordes vocales

La structure et l’énergie :

Bien évidemment vous comprendrez que toute cette machinerie dont les cordes vocales et la voix sont le coeur, a besoin de structures fortes et solides pour bien fonctionner. C’est le cas du diaphragme et des muscles intercostaux qui sont mobilisés lors de la respiration. Il y a aussi les muscles abdominaux et même le périnée qui seront essentiels à la gestion du souffle et au soutien de vos notes… Tous les muscles qui entourent votre gorges, vos mâchoires, ceux de votre langue et même de vos lèvres, participent aussi à l’ensemble de ce processus vocal. Ils aident à renforcer et à consolider les cordes vocales et la voix, le coeur de la machine à chanter…

Astuces et conseils pour les cordes vocales et la voix :

Conseils basiques mais efficaces :

  • Les cordes vocales et la voix ont besoin d’être hydratées. Buvez régulièrement entre vos chansons et n’hésitez pas à utiliser un humidificateur d’air dans la pièce où vous chantez.
  • Echauffez les cordes vocales et la voix avant de chanter. N’oubliez pas que comme tous muscles, les cordes vocales et la voix ne seront que plus efficaces et toniques après un bon échauffement vocal. Leur performance et leur souplesse se verront renforcés par un travail de vocalises et d’exercices vocaux quotidiens.
  • Apprenez à bien respirer pour un meilleur fonctionnement des cordes vocales et la voix . La respiration est la base même du chant, savoir la maîtriser vous permettra de mieux utiliser votre voix et d’éviter de forcer les notes.
  • Apprenez à connaître votre tessiture afin de choisir des chansons adaptéesCrier et forcer sur vos cordes vocales et la voix ne fera que les abîmer.
  • Travaillez régulièrement les cordes vocales et la voix pour développer la musculature de vos cordes vocales et augmenter vos capacités. Les vocalises sont excellentes pour cela.
  • Limitez la consommation de tabac et d’alcool, évidemment nocifs pour votre voix, mais aussi les boissons gazeuses qui sont à éviter…
  • Apprenez à reposer vos cordes vocales et la voix. N’oubliez pas que tout travail vocal demande aussi un temps de repos. Si vous êtes enroué, c’est que vos cordes vocales sont fatiguées !
  • Dormez ! De bonnes nuits de sommeil sont réparatrices pour tout votre organisme. Les cordes vocales et la voix ont besoin de 7 heures de sommeil, au minimum pour être en parfaite santé.
  • Ne forcez pas sur les cordes vocales et la voix lorsque vous êtes malade et soignez vous ! Une simple rhino-pharyngite fragilise les muqueuses des voies respiratoires et peut dégénérer en laryngite c’est à dire une inflammation du larynx ou des cordes vocales.

Les petits bobos :

Malgré tout vos efforts pour en prendre soin et les entretenir, certaines petites maladies peuvent rendre les cordes vocales et la voix irritées. Voici quelques conseils et astuces pour en prendre soin 😉

douleur chant

Maux de gorge. 

Dans la majorité des cas, ils sont d’origine virale. Dans le cas d’une Rhinopharyngite c’est à dire un rhume, il sera intéressant de calmer la toux et faciliter l’expectoration.

Recette : mélanger une goutte d’huile essentielle d’aiguilles de pin et une goutte d’huile essentielle d’eucalyptus radié dans une cuillerée à soupe de miel. Bien mélanger jusqu’à obtention d’une pâte blanchâtre. Durant 2 jours, prendre une cuillerée 4 fois par jour, puis baisser progressivement les prises : 3 fois par jour, 2 fois par jour et 1 fois par jour.

La Laryngite

correspond à l’inflammation du larynx, notamment au niveau des cordes vocales. Aiguë ou chronique, elle peut se manifester par une toux et une dysphonie (troubles de la voie).

Une inhalation est Intéressante, notamment pour compenser la sécheresse du mucus des cordes vocales qui s’installe si on a tendance à chuchoter parce qu’on a mal.

Recette : Verser dans une casserole d’eau bouillante 1 cuillère à café d’un mélange d’huiles essentielles qui a fait ses preuves pour la voix : Balsofumine (en pharmacies). Il existe aussi des capsules contenant les mêmes huiles essentielles (Aromaforce, de Pranarôm ou Olioseptil Inhalation).

Voici quelques recettes pour soigner quelques petits bobos courants. Si vous souhaitez approfondir ce sujet, je vous invite à lire mon article “Boisson pour la voix : conseils et remèdes pour les chanteurs”

Si vous souhaitez connaitre parfaitement votre instrument voix et apprendre à le maîtriser, rien de mieux que de prendre des cours de chant ou de suivre une formation auprès d’un pro 😉

Retrouvez tous les articles parlant des techniques de chant pour vous aider à améliorer votre voix et vous permettre d’acquérir les bons réflexes afin de chanter avec plaisir et d’enchanter le monde qui vous entoure.

Pour aller plus loin :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This