Comment j’ai amélioré de manière significative l’acoustique de mon home-studio.

Balayage spectral ; comment mesurer l’acoustique de sa pièce ?

Le traitement acoustique est devenu aujourd’hui une préoccupation importante chez les home-studistes en quête de réaliser des productions qui sonnent de plus en plus professionnelles.

Cela n’a pas toujours été le cas et je crois pouvoir dire depuis que je m’intéresse à ce sujet, que cette préoccupation est assez récente  et l’industrie musicale a d’ailleurs essayé d’y répondre en proposant de plus en plus de produits sur le marché destinés à l’acoustique des home-studio.

Malheureusement il est souvent bien difficile de s’y retrouver et faire un choix quant aux matériaux les plus appropriés par rapport notamment aux défauts d’acoustiques et aux fréquences qu’il faudra corriger.

Et si vous aviez la possibilité de diagnostiquer vous-même les problèmes d’acoustique de votre studio ?

Des essais pas toujours très convaincants…

Lorsque j’ai commencé l’aventure du home-studio bien avant les cartes sons mais plutôt au temps des premiers magnétos à cassettes qui comportaient 4 pistes à l’époque avec lesquels j’ai réalisé mes premières maquettes, je n’y connaissait rien à l’acoustique.

C’est au fil de mes années d’expériences en tant que musiciens passionné par le home-studio que j’ai compris l’importance et le rôle que pouvait jouer  l’acoustique dans le résultat final d’une production.

Ainsi, après avoir investi, comme beaucoup de néophytes en la matière, dans des kit de mousses acoustiques bon marché que j’ai tenté de placer un peu au hasard dans ma pièce je dois bien l’avouer, j’ai vite constaté que les résultats étaient bien loin de mes espérances, et pire encore j’avais même parfois l’impression d’aggraver la réponse en fréquence de mes enceintes.

N’ayant pas les moyens à l’époque de faire appel à un acousticien professionnel, j’ai dû me résigner durant quelques temps à mixer mes productions avec la désagréable sensation de ne pas pouvoir pleinement faire confiance à mes enceintes de monitoring.

De l’ombre à la lumière…

Et puis quelques années plus tard, tout à fait par hasard, lors d’une session d’enregistrement avec mon groupe dans un studio de campagne, au détour d’une discussion avec l’ingé-son sur ma frustration en matière de traitement acoustique, ce dernier m’a expliqué et montré une technique relativement simple à mettre en place pour diagnostiquer et identifier les problèmes d’acoustiques qu’on pourrait rencontrer au sein de son home-studio.

J’ai donc mis en application ses conseils et sa fameuse technique dès mon retour ce qui m’a permis de cerner d’où venaient mes problèmes et enfin identifier quelles  fréquences j’allais devoir corriger !

J’avais enfin une réelle feuille de route, un plan d’attaque ciblé pour améliorer mon acoustique.

J’ai très rapidement pu constater une amélioration significative de mon acoustique et mes productions ont fait un réel bon en avant, vers un son beaucoup plus pro !

C’est pourquoi après avoir testé pas mal de choses en matières d’acoustique, mettre en place une réelle méthode pour diagnostiquer les fréquences qui vont poser problème est le meilleur point de départ dès lors où l’on souhaite améliorer de manière significative son acoustique.

Pourquoi ? Parce que cela vous permet de cibler précisément les fréquences à corriger en priorité et ainsi être efficace. Fini les traitements hasardeux et inefficaces !

Rompre avec le traitement acoustique hasardeux…

Placer des panneaux  et des mousses acoustiques dans sa pièce sans avoir réussi à identifier au préalable d’où provenaient les problèmes sera toujours voué à l’échec et parfois même contre-productif. J’ai pu en faire moi-même la douloureuse expérience…

Et finalement quoi de plus frustrant que d’avoir des écoutes  de proximité haut de gamme et ne pas être persuadé de la fidélité du son qu’elles restituent…

Bon nombres de novices en la matière s’imaginent que posséder du matériel haut de gamme leur évitera ce genre de soucis. Hélas il n’en est rien car l’altération de la réponse en fréquence de vos enceintes est liée à la configuration de la pièce dans laquelle elles diffusent. C’est ce qu’on appelle le couplage enceintes/pièce.

Ainsi vous rencontrerez inévitablement des problèmes d’acoustiques qui seront d’autant plus importants que votre pièce sera petite.

Il est donc nécessaire et primordial d’avoir une idée des fréquences problématiques de votre pièce dans laquelle vous mixez ou enregistrez en mettant en place une technique qui vous permette de diagnostiquer l’acoustique de sa pièce.

Ma méthode alternative : Balayage spectral et calcul des modes

Méthode balayage spectral

Voici comment mettre en place cette méthode en 5 étapes.

  1. Balayage spectral : cela consiste à enregistrer à l’aide d’un micro de mesure un signal qui va balayer une plage de fréquence de 20 Hz à 20 KHz.
  2. Analyser la courbe obtenue
  3. Déceler les fréquences où le signal enregistré met en évidence des problèmes (Creux et bosses)
  4. Calculer les modes afin de déceler les ondes stationnaires.
  5. Vérification et perception acoustique au point d’écoute

A vous de jouer : diagnostiquez vous-même les problèmes d’acoustique de votre home-studio !

Pour cela rien de plus simple ;

Téléchargez le guide sur « Quels problèmes d’acoustique au sein du home-studio ? » qui va vous permettre de découvrir les principaux problèmes rencontrés au sein du home studio en remplissant le formulaire en bas de cette page.

couverture livret diagnostiquer problèmes d'acoustique

J’ai également réalisé une série de vidéos dans lesquelles je vous guide et vous explique pas à pas comment mettre en place ma méthode pour diagnostiquer vos problèmes d’acoustique.

Pour accéder à tout cela c’est très simple, il vous suffit d’entrer votre e-mail dans le formulaire ci-dessous et je vous explique tout ça en détail. Vous n’aurez plus qu’à vous laisser guider !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This