Pages Menu
Categories Menu
Comment la méthode A.C.C.A m’a permis de maîtriser plus facilement les outils de mixage audio

Comment la méthode A.C.C.A m’a permis de maîtriser plus facilement les outils de mixage audio

Détrompez-vous, nous n’allons pas parler danse et chant rituel maoris (comme le pratique les célèbres néo-zélandais au rugby). Nous allons parler d’une méthode et d’un moyen mnémotechnique très utile que j’ai inventé pour permettre à mes élèves de l’école de musique et sur mes formations en ligne de comprendre comment positionner les divers outils de mixage audio lors de leurs session de mix.

Lorsque j’ai commencé mes premiers mixages audio, à défaut de connaitre totalement les différents outils, ou du moins leurs différents réglages, je sentais que je manquais de méthodologie. Je me demandais s’il y avait une règle toute établie, un chemin que je pourrais suivre (à chaque fois) qui me permettrait d’éviter au maximum les erreurs.

Quand j’en discutais avec des ingénieurs du son chevronnés, la seule réponse qui m’était donnée était la suivante :

« Il n’y  a pas vraiment de règle, il faut que tu sentes les choses… »

Aujourd’hui, je comprends ce qu’ils voulaient dire, mais avant d’en arriver là, il a fallut cravacher dur, et personnellement j’aurais aimé avoir un petit coup de pouce, une méthodologie pour m’aider au commencement.

Après avoir testé bon nombre de combinaisons, j’ai réfléchi à comment vulgariser, comment inventer une méthode simple pour que mes élèves puissent enfin utiliser les bons outils au bon moment lors de leur mixage audio et ceci sans attendre le poids des années.

 

La difficulté, c’est qu’il y a du monde ?

Les outils du mixage audio sont nombreux. Cela va des équaliseurs aux divers compresseurs en passant par les reverbs, les délais, les expandeurs, les transients etc…

Il y a vraiment de quoi à se perdre. Lequel utiliser en premier ? Puis en second ?

Et surtout, est-ce que cela a une réelle importance ?

Un Equaliseur

 

Ce que la majorité des apprentis mixeurs ne sait pas c’est que l’ordre de positionnement des effets sur une piste, que cela soit un instrument enregistré de façon acoustique ou un instrument virtuel, a une importance. Même une importance capitale. Il faut donc une stratégie d’utilisation de ces outils.

 

Qu’est-ce que la méthode A.C.C.A ?

C’est une méthode basée en 4 mots qui vous permettra d’aborder tous vos mixs de la même façon.

A comme Analyser : Observer et écouter le fichier que l’on veut traiter, pour déjà déterminer une première stratégie

C comme Corriger : Utiliser un EQ pour corriger le son

C comme Compresser : Utiliser un compresseur pour contrôler la dynamique.

A comme Améliorer : Utiliser les outils (comme les EQ vintage) pour donner du grain au son.

 

Les avantages de cette méthode sont nombreux. Elle permet de respecter des règles inhérentes au traitement du son dont on ignore généralement l’existence quand on se lance dans l’aventure.

Elle permet d’avoir un réelle feuille de route pour démarrer et progresser dans le mixage audio. Elle laisse également beaucoup de liberté quand on la maîtrise et ne rentre pas en conflit avec le côté créatif du mixage audio.

 

A vous de jouer : Comment maîtriser les divers outils du mixage pour obtenir des mixs professionnels ?

Pour vous permettre de vous familiariser avec cette méthode, j’ai créé une série de vidéos. Dans celles-ci, je partage avec vous le mixage d’un morceau réalisé en condition home-studio. Nous verrons comment préparer votre session, comment assurer des premiers pas efficaces en mixage avec notamment la méthode ACCA.

Vous recevrez également en cadeau un livret guide avec des presets de réglage d’EQ, compresseurs, reverbs pour vous donner une base de travail.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This