Home-studio : La frontière entre le home-studio et le studio professionnel

Monter son home-studio : un rêve de plus en plus accessible, mais à quel prix ?

Home-studio : La notion de home-studio est aujourd’hui devenue courante. Bon nombre de musiciens possèdent du matériel musical et des outils d’enregistrement.

Cependant, j’ai voulu approfondir et déterminer exactement la limite, la frontière à partir de laquelle nous passons du home-studio au studio semi-pro ou professionnel.

Sur le même thème :

câble audio

Câbles audio

Trop souvent négligés, les câbles ont une importance capitale pour produire votre musique. Des câbles de qualité feront bien souvent la différence. Mais comment bien les choisir ? Sur le…

Qu'est-ce-qu'un DI ?

Boitier DI : qu’est-ce que c’est ?

Un boitier DI (prononcez dii-aïe), Direct Injection, boitier de direct ou encore direct box... est indispensable que l'on fasse de la scène ou de l'enregistrement en studio. Mais à quoi…

Home-studio : Qu’est-ce-que cela veut dire ?

Si on traduit littéralement la notion de home-studio, on obtient “studio à la maison” ou “studio à domicile”. Jusque-là, je ne vous apprends rien. Si on s’en tient, à cette traduction, cela englobe l’ensemble des structures d’enregistrement se situant au domicile de la personne et qu’à partir du moment où l’on dispose d’un enregistreur, on peut considérer que l’on possède un home-studio.

Un téléphone de type smartphone dispose d’un enregistreur de type dictaphone, donc selon ce point de vue, pratiquement tout le monde possède un home-studio, voire que le monde entier est un home-studio car on peut grâce à ces outils portables enregistrer où l’on veut.

Loin de moi l’idée de prendre au sérieux cette analyse de philosophe du dimanche. Seulement, je pense qu’il est important de déterminer une limite et de rendre à César ce qui appartient à César. Il est indéniable que l’on ne peut pas mettre dans la même catégorie un studio ultra-équipé qui permet de faire des enregistrements, et un smartphone. Il existe donc une frontière entre le studio amateur (home-studio) et le studio professionnel.

Home-studio de bureau

Home-studio et studio pro: les éléments qui font la différence sur un enregistrement

Il va falloir donc trouver ce qui sépare le monde des studios professionnels et notre studio à la maison (Home-studio).

La qualité du matériel électronique ?

C’est sans doute la première chose à laquelle vous avez pensé… Oui la différence de matériel de qualité est effectivement un paramètre, mais encore faut-il pouvoir l’utiliser dans les meilleures conditions. Est-ce-que la matériel du meilleur studio professionnel du monde transféré chez vous ferait de votre domicile le meilleur home-studio sur Terre ? Je peux vous assurer que non.

Il y a donc dans un premier temps une notion de savoir-faire. Avoir du matériel de qualité c’est bien, mais faut-il pouvoir l’utiliser au maximum de ses possibilités.

Cependant, même le meilleur ingénieur du son du monde ne pourrait pas faire des miracles sans une structure adaptée. Si nous reprenons l’exemple précédent et que le meilleur matériel du monde arrivait chez vous en compagnie du meilleur ingénieur du son, un autre problème se poserait. Le traitement acoustique des locaux.

Une pièce bien traité acoustiquement permettra d’utiliser le matériel à 100 %. Dans une pièce lambda, comme celles dans lesquelles nous vivons tous les jours, le matériel rendra, même optimisé, au maximum 60 % de ses capacités.

Home-studio : traitement acoustique
le traitement acoustique des pièces a toute son importance

En faisant un premier bilan, il faut donc un traitement acoustique efficace et savoir utiliser son matériel.

Déjà, on élimine de la course beaucoup de configurations et au revoir les smartphones.

Home-studio et instruments les spécificités des prises de son

Ok, ceci étant dit, on constate bien aujourd’hui  que de nombreuses productions ont été faites “à la maison” en home-studio. Donc les éléments mis en avant dans le point précédent semblent remis en cause ?

Quand on enregistre des instruments en home-studio il y a une solution pour contourner l’aspect traitement acoustique de la pièce.

C’est la prise de son de proximité.

La musique d’aujourd’hui est une musique de puissance. Enregistrer un instrument à l’aide d’un micro placé proche est tout à fait faisable en home-studio. Ceci est aussi vrai pour une voix, qu’une guitare ou tout autre instrument.

Ce qui pose finalement le plus de problème en home-studio, ce sont les prises de son d’ambiance.

Sur quel instrument acoustique auront nous besoin d’une prise plus éloigné dite d’ambiance ?

Je vous donne la réponse, ce sera sur une batterie. Les micros placés en “overhead” sont deux micros identiques captant chacun une source monophonique. Le regroupement des deux au mixage donnera un enregistrement stéréo révélant l’ambiance de la batterie.

N’aurait-on pas trouvé notre frontière ?

J’ai l’impression que si. Pour moi, il est indéniable que la possibilité de prise de son de batteries acoustiques au sein de son home-studio fait pencher la balance vers une structure semi-professionnelle. Enregistrer une batterie de manière qualitative ne peut se faire sans une pièce traitée acoustiquement. Ceci de part la spécificité et le rôle des micros overhead lors de cette prise de son.

Home-studio et studio professionnel

Nous avançons dans notre analyse, mais nous n’avons pas encore terminé. Peut-on considérer un home-studio, qui est capable d’enregistrer une batterie acoustique de façon qualitative, comme étant un studio professionnel ?

Il suffit de mettre les pieds une fois dans sa vie dans un studio professionnel, pour comprendre que la magie de l’enregistrement et du mixage de qualité, ne se résume pas à un simple micro placé devant une guitare ou une voix ou…

Le matériel n’est pas le même et le savoir-faire y est d’une autre dimension. L’anticipation des trois étapes Enregistrement/Mixage/Mastering y est poussé à l’extrême. Un studio professionnel aura la possibilité de faire une réelle différence dès la prise de son en utilisant du matériel et des pièces de qualité pour un rendu optimal.

Home-studio : la frontière d’une structure amateur et professionnelle

Je distingue donc trois catégories et donc deux frontières

  • Home-studio amateur : tout type d’enregistrement et de possibilité de production musicale sans l’enregistrement de batterie acoustique et donc sans tenir compte du traitement acoustique de la pièce
  • Home-studio semi-professionnel : notion de traitement acoustique des pièces d’enregistrement rentre en compte, mais matériel d’extrême qualité réduit.
  • Studio professionnel : matériel extrême, grande structure, anticipation et confort d’enregistrement maximal.

 Home-studio : une révolution pour l’enregistrement musical

Nous obtenons donc trois structures distinctes pour différents besoins de production et ceci s’avère être un réel avantage pour la démocratisation de la musique. L’évolution du matériel et la démocratisation des home-studio a permis au plus grand nombre d’accéder à l’enregistrement. Imaginez, il y a encore de ça une trentaine d’année, il était impossible de s’enregistrer de manière qualitative ailleurs que dans un studio professionnel. L’enregistrement été donc réservé à une élite.