Slap back delay : comment donner une touche « vintage » à votre mix

Delay audio : comprendre son utilité en mixage audio.

Introduction

Le slap back delay, au même titre que l’effet Haas auquel nous avons consacré un article est une application parmi d’autres du delay audio.

S’agissant du slap back delay c’est un effet qui a été très utilisé dans les années 70.

Ainsi on le retrouve très souvent dans des enregistrements des Beatles, John Lennon, ou encore Stevie Wonder…

Le titre le plus caractéristique de ce fameux effet appliqué sur la voix est sans doute pour moi la chanson « instant karma » de John Lennon.

Aussi nous aborderons les points suivants dans cet article :

  • Slap back delay : définition
  • Comment l’appliquer sur une piste ?
  • Son contexte d’utilisation

Dans le même thème

Effet Haas : comment donner de la largeur à votre mix

L'effet Haas est une application du delay audio souvent utilisée en production musicale. Ce dernier va permettre, en contexte de mixage de donner de la largeur aux sources sonores enregistrées…

Slap back delay : la touche vintage par excellence

Comme nous l’avons vu en introduction de cet article, le slap back delay est un effet qui a été très utilisé dans les années 60/70.

Par ailleurs s’il est vrai qu’on l’entend moins de nos jours il peut être un excellent moyen d’apporter une petite touche vintage à vos mix.

Techniquement, il s’agit d’un delay très court que l’on viendra appliquer sur la source sonore. Il est important de préciser ici que le delay que nous appliquerons sur la source sonore comportera une seule réflexion.

Ainsi grâce à la répétition du son très courte (De l’ordre de 100 ms) qui sera donc très proche du signal source, on obtiendra ce fameux effet.

La perception une fois l’effet appliqué donne la sensation d’un « doublage » avec un léger décalage.

Lorsque le slap back delay est appliqué sur une voix, cela donne la sensation que la voix est doublée, qu’il y a 2 chanteurs.

Comment appliquer un slap back delay sur une piste ?

Créer une piste d’effet auxiliaire

Pour appliquer l’effet, il sera utile dans un premier temps de créer une piste auxiliaire. Dans cette dernière on viendra insérer un plug in de delay.

Cela nous permettra bien évidemment ici de contrôler la quantité d’effet que l’on souhaitera envoyer dans notre piste source.

Le réglage du delay

Concernant le réglage du délay voici des valeurs « repères « que vous pourrez appliquer qui vous permettront à coup sûr de générer un effet de slap back delay :

  • Temps de delay : Entre 80 et 100 ms
  • Feedback : à 0
  • EQ : Coupe bas à 150 Hz et Coupe haut à 5kHz.

slap back delay - les réglages pour obtenir cet effet

Quelques précisions sur les réglages

Les valeurs du temps de delay proposées ici seront bien évidemment à ajuster en fonction du contexte de la chanson que vous allez mixer.

Ce sont des valeurs indicatives mais néanmoins qui constituent un excellent point de repère pour démarrer.

N’oubliez pas qu’il peut être toujours très pertinent d’ajuster votre temps de delay avec le tempo du morceau !

Concernant le réglage du feedback, il sera réglé sur 0 de manière à obtenir une seule réflexion. C’est un paramètre indispensable ici faute de quoi vous ne réussirez pas à obtenir l’effet escompté.

Enfin de manière à ce que le delay n’interfère pas trop avec le signal source il faudra nécessairement appliquer un EQ.

On viendra tout simplement couper des fréquences à la fois dans le bas et dans le haut du spectre. Ainsi cela permettra au signal traité de se démarquer davantage du signal source et par conséquent de rendre l’effet beaucoup plus efficace.

Le contexte d’utilisation du slap back delay

Le slap back delay fonctionnera particulièrement bien sur la voix. Il donnera cette sensation de doublage de voix très rapprochées avec un son très caractéristique que l’on identifiera assez facilement.

Pour autant il fonctionnera également très bien sur des guitares ou encore sur une caisse claire.

Conclusion

Vous l’aurez compris le slap back délay apportera une touche « vintage » à vos mix. Cela peut se révéler dans certains contextes, extrêmement pertinent.

Même si c’est un effet que l’on entend moins dans la musique actuelle, il me paraît intéressant cependant de connaître cette technique.

Par ailleurs posséder elle contribue également à mieux maîtriser et comprendre l’utilisation des delay en mixage audio.