Sonarworks reference 4 ; le guide d’utilisation

Logiciel traitement acoustique ; est-ce vraiment efficace ?

Sonarworks reference 4 est un logiciel de correction acoustique.

Grâce à des mesures et une analyse précise de l’acoustique de votre pièce, il sera en mesure d’appliquer une égalisation qui viendra corriger les défauts de votre home studio.

Si on a déjà évoqué dans un article précédent ( dont voici le lien https://www.activstudio.fr/logiciel-traitement-acoustique/ ) ses avantages et ses inconvénients par rapport un véritable traitement acoustique réalisé dans les règles de l’art, je vous propose aujourd’hui dans cet article de tester Sonarworks en conditions réelles au sein de mon home-studio.

Dans le même thème ;

REW ; l’outil idéal pour mesurer l’acoustique de votre home-studio

Le logiciel Room Eq Wizard ou REW est un logiciel gratuit qui va permettre de mesurer et d’analyser l’acoustique d’une pièce. Doté de très nombreuses fonctions et graphiques, c’est un…

Télécharger sonarworks reference 4

En cliquant sur le lien : https://www.sonarworks.com/reference vous pourrez télécharger sonarworks en version « trial ».

page d'accueil de sonarworks

Vous pourrez l’utiliser pendant 21 jours sans aucune limitation par rapport à la version payante. Vous auriez tort de vous en priver.

Elle est actuellement à 299 euros pour la version studio Edition qui vous permettra de calibrer vos moniteurs et votre casque préféré.

La version HEADPHONE EDITION sera à 99 euros.

Les préparatifs avant les mesures

Lancement du logiciel

Lorsqu’on lance sonarworks on arrive sur cette fenêtre ci-dessous où il faudra cliquer sur « measure your speaker »

Mesurer ses moniteurs

La check liste des branchements

Avant de débuter les mesures Sonarworks vous propose de vérifier si tout est prêt et correctement câblé.

Cette fenêtre vous sera proposée en guise de check liste. Vous aurez juste à cocher les différents points une fois que ceux-ci seront vérifiés.

Vous avez également un petit « i » sur la droite qui vous explique comment résoudre les problèmes pour les plus novices.

Listing des vérifications à effectuer avant les mesures

Calibration du micro

Sélection du microphone de mesure

Si vous avez acheté un micro sonarworks, il vous suffira de remplir la référence de ce dernier  et cliquer sur next.

Le cas échéant choisissez de cocher « Different measurement microphone » et next.

Sonarworks vous invitera alors à télécharger le fichier de calibration de votre micro.

Si vous n’en avez pas, ce qui risque d’être le cas cochez la case rouge « Continue without profile »

Vous verrez apparaître alors un message de sonarworks vous mettant en garde sur le fait de ne pas avoir de micro de mesure calibré et vous propose bien entendu un lien pour acheter leur micro. Normal ici qu’ils essayent de vous vendre leur micro et on ne leur en voudra pas… J’ai pu comparer leur micro et celui d’une autre marque que je possédais, il n’y a pas de différence.

INFO ; Rassurez-vous ce n’est pas indispensable d’avoir un micro calibré. Pour effectuer ce type de mesures, le Beringher ECM 8000 à moins de 40 euros sera largement suffisant.

Configuration des entrées/sorties de la carte son

Configuration de la carte son

Rien de compliqué ici, il vous suffit de sélectionner l’entrée et la sortie de votre carte son.

Sonarworks vous invite à vérifier le signal d’entrée en tapant sur la capsule de votre micro.

Si vous n’avez pas de signal d’entrée, vérifiez que vous avez bien allumé l’alimentation 48 v de votre carte car le micro en a besoin pour fonctionner !

Concernant la sortie de votre carte son cliquez sur l’onglet « play test track ». Vous entendrez alors une voix d’homme parler et tester le signal de sortie.

Si tout est en vert vous serez paré pour lancer la phase de mesures ! Sinon jouez avec les potards de gain d’entrée et de sortie de votre carte afin de vous assurer d’être dans le vert.

Room evaluation

Quelques réglages du signal avant de procéder aux mesures

Dernière étape avant les mesures, sonarworks va effectuer quelques vérifications ;

  • Le niveau de gain d’entrée du microphone
  • La distance entre les enceintes
  • La détermination du point d’écoute.

Rien de compliqué ici vous n’avez qu’à vous laisser guider…

Ci-dessous une image des 4 points de recommandation afin de placer votre micro correctement.

Les 4 points de recommandations de sonarworks pour le placement du micro

Quelques recommandations préalables ;

  • Par rapport à ce que préconise sonarworks sur la tenue du micro à la main, utilisez plutôt un pied de micro ce sera plus pratique et vous aurez moins de marge d’erreurs.
  • Pendant la mesure éloignez-vous de l’axe enceintes/micro afin que votre corps ne génère pas une réflexion qui pourrait venir perturber la mesure.
  • Mesurez à l’aide d’un mètre la hauteur de vos oreilles lorsque vous êtes assis. Il vous suffira de reporter cette hauteur pour placer votre micro parfaitement sur son pied.
  • Je vous invite également à repérer au sol le centre de votre point d’écoute (votre sweet spot) à l’aide d’une gommette ou autre repère. Cela permettra de placer votre micro exactement à l’endroit où vous êtes assis lorsque vous écoutez vos enceintes et que vous mixez. Pour rappel le point d’écoute est situé au sommet du triangle équilatéral qui est déterminé par vos 2 enceintes et le point d’écoute.

Le gain d’entrée du microphone

Réglage du gain d'entrée du microphone

Il faudra jouer sur le gain d’entrée de votre carte son pour arriver dans la zone optimale , là où se trouve le pouce en l’air.

Conseil ; baissez vos enceintes et montez le gain. Faites attention au larsen si vous êtes en direct monitoring. Allez-y avec parsimonie au début si vous n’êtes pas sûr avec cette fonction.

Par exemple sur la scarlett solo de chez focusrite vous avez un petit bouton « direct monitoring » qu’il faudra placer sur Off sinon vous risquez d’entendre un larsen.

Le principe est de faire en sorte que le son capté par votre micro ne repasse pas dans vos enceintes.

Détermination de la distance entre les enceintes

Détermination de la distance entre les enceintes

Pour effectuer cette mesure vous aurez besoin de prendre votre micro à la main. Sonarworks vous explique également qu’il est important de vous placer en dehors du champ de diffusion de vos moniteurs et surtout de ne pas vous placez pas au point d’écoute afin d’éviter les réflexions que pourraient provoquer votre corps.

Enfin vous devrez placer votre micro entre un et 2 centimètres et de manière perpendiculaire par rapport à la membrane du haut-parleur.

Sonarworks vous donnera alors la position entre vos 2 enceintes.

Pour ma part il affiche 123 cm. Ma distance calculée avec un mètre est de 116 cm. Il faut donc procéder à l’ajustement de la distance en manuel.

Correction manuelle de la distance entre les enceintes

Détermination du point d’écoute

Détermination du point d'écoute

Il m’a trouvé 130 cm. Je réajuste à 116 cm manuellement.

Voilà tout est prêt pour commencer à effectuer les mesures.

Tout est prêt pour les mesures

Une fenêtre s’ouvre sur les dernières recommandations et c’est parti pour une série de 37 mesures…

Comment placer le micro lors des mesures

Il suffit de déplacer le micro dans la zone indiquée en bleu. Une simulation de la position du micro dans la pièce permet de le déplacer au bon endroit. Une fois en place la mesure s’effectue automatiquement.

Une fois les 37 mesures effectuées il ne reste plus qu’à visualiser la courbe en cliquant sur « show results ».

L’analyse de votre pièce a été réalisée !

Il ne reste plus qu’à nommer les enceintes qui ont été analysées et cliquer sur « save and finish »

Fin du protocole de mesure

Sur le site de Focal, les alpha 50 proposent une réponse en fréquence de 45hz à 22 kHz dans une plage de plus ou moins 3db.

Cela signifie que dans une pièce sans réflexions (Chambre anéchoïque), on obtiendra une courbe qui tient dans plus ou moins 3db.

Dans ma pièce qui n’est pas encore traitée on constate des variations allant jusqu’à plus ou moins 7dB et même 8 dB vers les 10kHz.

Cette variation est bien entendu lié à la pièce et notamment aux réflexions qui viennent perturber l’écoute.

Il faudra donc envisager un traitement acoustique ciblé qui visera ta réduire ces différences d’amplitude dans la courbe de réponse en fréquence.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This