Enregistrement home studio : son importance pour le mixage audio ?

5 conseils pour bien débuter en home-studio

L’enregistrement en home studio fait souvent l’objet de questions de la part des débutants en MAO. On me demande également souvent des conseils pratiques pour améliorer rapidement ses mixages.

Au-delà des conseils techniques et des astuces qui permettent de répondre à des problématiques précises, la qualité des sources ont une importance capitale.

En effet la qualité des prises de son facilitera grandement le travail lors du mixage.

Et il sera d’autant plus aisé de faire sonner le mix !

  • Quelles sont les règles de bases à respecter pour l’enregistrement en home studio ?
  • Quelles sont les problématiques rencontrées ?
  • En quoi cela facilitera le mixage ?

Enregistrement home studio: les règles de bases à respecter pour réaliser de bonnes prises de sons

La règle du -18 db de gain d’entrée

Le réglage du gain d’entrée lors de la prise de son est fondamental. Il est inutile de chercher à se rapprocher du 0DBFS. C’est une erreur que je vois souvent chez les débutants en MAO.

La règle d’or en prise de son, quelles que soient les sources, consiste à se rapprocher de moins 18DB FS.

Cela permettra de conserver de la marge de volume lors du mixage. C’est ce qu’on appelle la gestion du gain staging.

Il faudra veiller cependant à obtenir un signal d’entrée au moins égal à moins 18 DB qui permettra par ailleurs de minimiser les phénomènes de bruits de fonds parasites.

Attention à ne pas saturer !

Dans le même ordre d’idée il faudra veiller à ne pas venir saturer la tranche de console en se rapprochant dangereusement du 0DB.

enregistrement home studio - attention à la saturation numérique

Dans le monde numérique cela aura pour effet d’écrêter le signal. Le son sera ainsi fortement altéré. Il va saturer en produisant des grésillements.

Eviter la « repisse » et les bruits parasites : l’utilisation du casque

Le phénomène de « repisse » doit être considérée et prise en charge avec sérieux. Pour cela l’utilisation d’un casque fermé de bonne facture sera l’outil idéal.

Il permettra au micro d’éviter de reprendre le playback nécessaire aux musiciens pour se repérer dans la chanson.

Prise en compte de la pièce et de son acoustique

L’acoustique de la pièce a une importance capitale principalement pour les prises de sons dont le son d’ambiance aura une place prépondérante.

Il s’agit principalement des enregistrements de voix, de choeurs, des batteries et des percussions.

Ainsi dans les petits home studio on va privilégier les prises de sons en  « close-mic ». le micro sera placé très proche de la source sonore pour éviter de capter le sons de la pièce.

Cela permettra de minimiser les problèmes liés à une mauvaise acoustique de la pièce. cependant les prises 2 sons manquerons cruellement de naturel.

Choix des micros

Chaque micro aura une spécificité. On parlera de directivité :

enregistrement home studio - les 5 types de directivité des micros
  • Cardioide
  • Omnidirectionnelles
  • en 8…

Les spécificités des micros permettront de s’adapter à toutes les situations de prises de son.

Il est donc nécessaire de bien les connaître mais surtout de les tester et de les écouter dans de nombreux contextes.

Choix des techniques de prises de son

Il existe de nombreuses techniques pour l’enregistrement en home studio qui permettront de capter l’instrument ou la source sonore avec le son le plus naturel possible.

Par exemple sur les prises stéréo on retrouvera les prises :

  • XY :  2 micros (Généralement cardioides) placés entre 90 et 130 degrés
  • AB : 2 micros (Cardioïdes, omnidirectionnels) placés entre 40 et plusieurs mètres de distance. Attention aux problèmes de phase !
  • MS : 1 micro cardioïde pointant vers la source et un bi-directionnel au-dessus de l’autre à la verticale qui permettra de capter à l’avant et à l’arrière de la source.

Chacune des techniques devrait être adaptée au contexte et surtout à l’objectif recherché. Encore une fois ne vous privez pas pour faire des essais on a parfois de très bonnes surprises.

Prises DI pour l’enregistrement en home studio

Doubler une prise guitare ou basse avec une DI est un aspect de la prise de son qui n’est pas à négliger.

cela permettra de disposer de beaucoup plus de souplesse lors du mixage. Ainsi on pourra insérer sur la piste de la DI différents effets et notamment des simulations d’amplis qui peuvent rendre la prise très intéressante.

Placement des micros

Une attention particulière devrait être apporté au placement des micros. En effet selon l’objectif visé le placement du micro pourra varier.

Ainsi on choisira de placer le micro plus ou moins près de la source sonore. Par ailleurs la direction vers laquelle devra pointer le micro sera également un point de vigilance.

Par exemple pour la prise de son de la peau de frappe d’une caisse claire, on utilisera un shure SM 57 qui pointera vers le centre de la peau.

Pour la reprise de la grosse caisse on choisira de placer le micro à différents endroits ; et éloigné de la peau de frappe, à l’intérieur de la grosse caisse, près de la peau de frappe. cela permettra d’obtenir un son différent de la grosse caisse selon le contexte musical dans lequel on enregistre.

Gestion du monitoring

La gestion du monitoring est un aspect fondamental lors de la prise de son. Une bonne gestion du monitoring doit permettre de placer le musicien dans des conditions idéales de  confort pour enregistrer.

S’il existe plusieurs techniques pour gérer le monitoring du musicien l’idéal et de pouvoir mettre en place un « routing » qui permettra d’envoyer et contrôler dans le retour casque du musicien toutes les pistes du playback.

Quels avantages pour le mixage à réaliser de bonnes prises de son ?

De bonnes prises de son rendront nécessairement le mixage beaucoup plus aisé. Voici 6 points que j’ai listé :

Gain de temps pour l’équilibre de source.

La plupart du temps lorsque les prises de son n’ont pas été très bien gérées en amont, notamment au niveau du gain d’entrée, il faudra alors reprendre chaque piste afin de contrôler son niveau. Cela permettra de rééquilibrer toutes les sources entre elles en termes de volume… et selon la grosseur du projet cela peut prendre du temps !

Gain de temps par rapport aux problèmes de phase…

On l’a vu précédemment dès lors ou l’on utilisera plusieurs micros ensemble on sera confronté aux problèmes de phase.

Ainsi en utilisant les bonnes pratiques ce problème sera normalement prise en compte et permettra d’éviter les soucis lors du mixage.

Enregistrement home studio de qualité : Plus facile à équilibrer le mix !

L’une des étapes primordiales pour démarrer un mix dans de bonnes conditions et la balance des volumes. Le fait d’avoir réalisé de bonnes prises de son permettra rapidement d’obtenir une mise à plat qui sonne et qui permettent de dégager des perspectives et des objectifs pertinents pour la suite du mix.

Les sources seront nécessairement plus faciles à traiter car plus équilibrées et riches au niveau du timbre

Lorsque les prises de sons sont de bonne qualité elle possède 2 caractéristiques ; équilibre et richesse au niveau du timbre.

Ainsi lorsque ces 2 éléments sont réunis le travail d’égalisation du fréquentiel sera beaucoup plus facile et aisé.

Un bon enregistrement home studio : plus de dynamique naturelle

Le traitement de la dynamique est un point fondamental lors du mixage. L’outil de prédilection sera bien évidemment le compresseur.

Ce dernier hélas n’est pas toujours bien compris ce qui en résulte qu’il n’est pas toujours utilisé à bon escient.

Ainsi le fait de bien gérer la dynamique dès la prise de son permettra de ne pas utiliser le compresseur de manière systématique mais vraiment en cas de besoin.

Retenez bien qu’il n’est pas toujours nécessaire de compresser une source sonore si cette dernière possède une dynamique déjà contrôlée.

Davantage de temps consacré au mix et au service de la musique. Focus sur l’aspect artistique !

Ne pas avoir à gérer tous les soucis générés par des prises de son de mauvaise qualité permettra de rester totalement focus sur le mixage audio.

Vous aurez ainsi toute votre attention tournée vers l’aspect artistique de la chanson.

Conclusion

Vous l’aurez compris réaliser de bonnes prises de son est une étape essentielle dans le processus de production musicale en home studio.

Elle est intimement liée au mixage audio.

Ainsi réaliser de bonnes prises de son sera un gage de qualité de votre mixage audio je peux vous l’assurer.

3 Commentaires

  1. Christine COQUELET

    Bonjour Pat,

    Comme d’habitude super formation….

    J’aurais voulu savoir s’il ne fallait pas plutôt mettre un diffuseur sur le plafond au dessus de la batterie plutôt qu’un absorbeur?
    J’ai un tout petit home studio de 14m2…

    Merci !!

    Réponse
    • Pat Prost

      Bonjour Christine pour la batterie il faudra plutôt des absorbeurs 😉

      Réponse
  2. Aina

    Ok merci baucoup! Ca m’a aidé vraiment

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This