Pages Menu
Categories Menu
Traitement acoustique : les 5 fausses croyances qui empêchent de passer à l’action.

Traitement acoustique : les 5 fausses croyances qui empêchent de passer à l’action.

Il n’y a pas que dans le domaine du traitement acoustique que les faux mythes et les fausses croyances subsistent et perdurent dans le temps, au fil des années, sans connaître la moindre remise en cause, apparaissant ainsi aussi bien aux yeux des débutants comme des experts comme parole d’évangile…

Vous l’aurez deviné le traitement acoustique n’y a pas échappé…

Le but de cet article aujourd’hui, eu égard aux nombreuses questions que l’on me pose chaque semaine est de tordre le cou à ces idées reçues et vous faire prendre conscience que le traitement acoustique est à la portée de chacun pour peu que l’on maîtrise quelques notions sur l’acoustique et le son. Voici donc  les 5 fausses croyances que j’ai pu rencontrer au cours de ces 2 dernières années.

Les 5 fausses croyances en traitement acoustique : un procédé exclusivement réservé aux professionnels de l’acoustique ?

Cette première fausse idée qui  je dois bien l’avouer m’a souvent interpelé consiste à penser que le traitement acoustique est exclusivement l’affaire des professionnels et des experts de l’acoustique. Comme si dans la vie de tous les jours on faisait systématiquement appel à un expert ou un professionnel dès lors où l’on rencontre un problème.

Vous avez déjà dû sans nul doute être amené à bricoler dans votre maison, réparer un objet cassé ou peut-être mis les mains dans le cambouis pour palier par exemple à un problème mécanique sur votre voiture… Sans pour autant systématiquement  faire appel à un expert et en obtenant des résultats tout à fait honorables ! Et bien pourquoi pas s’agissant du traitement acoustique ?

Certes lorsqu’il s’agit d’améliorer l’acoustique de sa pièce, à l’idée de poser des panneaux de différentes formes et différentes tailles, de veiller à baisser le taux de réverbération afin qu’il avoisine une certaine valeur,  je peux comprendre en effet que cela rebute certaines personnes peu habituées à “bricoler” et se lancer seules, en autonomie mais je peux vous garantir que c’est à la portée de tout un chacun dès lors où l’on maîtrisera quelques notions sur le son et l’acoustique en général qui n’auront rien de compliqué et d’insurmontable.

Enfin en accomplissant vous même le traitement acoustique de votre pièce, vous en retirerez une immense satisfaction personnelle sans oublier l’aspect financier qui vous permettra bien entendu de faire des économies plus que substancielles !

Les 5 fausses croyances en traitement acoustique : une analyse logicielle serait absolument nécessaire ?

La seconde fausse croyance sur laquelle je souhaiterais attirer votre attention ici réside dans le fait que la plupart des home-studistes pensent qu’il est absolument indispensable d’avoir recours à un logiciel d’analyse acoustique afin de garantir un traitement efficace. C’est en partie vrai mais je tiens à préciser ici qu’il existe  d’autres solutions, qui seront moins fiables certes mais qui permettront cependant d’améliorer de manière significative l’acoustique de votre pièce et surtout qui seront plus abordables et faciles à mettre en oeuvre.

Aussi le premier obstacle auquel vous allez devoir faire face est tout d’abord la connaissance du logiciel qui vous demandera une étude  approfondie de son fonctionnement (Configuration des paramètres du logiciel, de votre carte son, calibrations des éléments de la chaîne du son…) qui inévitablement vous demandera beaucoup de temps et d’investissement sans garantir pour autant un résultat probant au risque de vous perdre et je vois là surtout une bonne raison de se décourager et finalement de reculer encore le moment où vous passerez concrètement à l’action.

Maintenant je le concède, ce type de logiciel est un outil fantastique dès lors où l’on sait concrètement et de manière précise ce que l’on recherche et surtout si l’on sait comment le lire et l’interpréter. Il vous permettra de déterminer de manière précise quel type de problème ou défaut votre pièce présentera mais cela demande à ce stade des connaissances un peu plus approfondies. Il faut également garder à l’esprit  que cela reste un logiciel qui vous renseignera sur certaines choses  précises tout en en délaissant d’autres car ce n’est pas non plus l’outil parfait même s’il présente de très nombreux avantages !

Les 5 fausses croyances en traitement acoustique : une correction électronique et “hop” tout est rentré dans l’ordre ?

Avec l’arrivée récemment sur le marché des logiciels de correction acoustique électronique tels que ARC SYSTEM ou encore SONARWORKS  beaucoup ont pensé avoir trouvé là le remède miracle et qui plus est très facile à mettre en place car – Le logiciel s’occupe de tout ! –  mais hélas je dois vous dire qu’il n’en est rien ou autrement dit ce n’est pas tout à fait aussi simple que cela. Essayons de comprendre pourquoi.

 

Le processus d’analyse de votre pièce nécessitera plusieurs étapes  et notamment le positionnement d’un micro dédié dans différents endroits de votre pièce (Généralement entre 5 et 7 positions) et en déduira grâce à son algorythme de traitement, les fréquences qu’il conviendra de booster ou d’atténuer tout ça dans le but de rendre la courbe de réponse de vos enceintes la plus plate possible. Le principe est le même comme si vous appliquiez un égaliseur géant sur votre tranche master qui va sortir de vos enceintes.

Ainsi de manière plus schématique si votre micro capte une fréquence par exemple à 80 hz beaucoup trop forte de +15 db, la correction appliquée par le logiciel va “creuser” cette fréquence en la diminuant fortement exactement comme on pourrait le faire au cours d’un mixage lors de la phase d’équalisation. Ainsi toutes vos sources concernées par cette fréquence (Et elles sont nombreuses !) vont se voir atténuées de plusieurs db. Or atténuer une fréquence à 80 hz sur une voix féminine peut s’avérer judicieux en effet, mais peut s’avérer désastreux sur un kick de grosse caisse où l’on risque de perdre toute la présence et le “boom” du pied que l’on recherche tant dans nos mix.

Ce qu’il est important de bien comprendre ici c’est qu’il y a des limites à cela en ce sens où les problèmes d’acoustique peuvent être complexes selon la configuration de la pièce et ce n’est pas une analyse en 5 ou 7 points dans une pièce qui permettra d’obtenir une analyse fiable et précise. Le logiciel ne fera qu’une moyenne en appliquant également des suppositions qui peuvent être plus ou moins heureuses au final.

Cependant, une fois le problème d’acoustique traité à la source avec des matériaux absorbants et diffusants et la mise en application de quelques règles de bon sens, ce type de logiciel pourra s’avérer un excellent complément qui permettra d’affiner une correction acoustique correctement réalisée en amont.

Enfin le principal défaut de ces logiciels réside à mon sens dans le fait qu’ils font totalement abstraction du RT 60 (Temps de réverbération de la pièce) ce qui peut être très ennuyeux et gênant pour l’intelligibilité des sources sonores dans le cas d’une pièce qui présenterait un excès de réverbération au delà de 0,5s.

Les 5 fausses croyances en traitement acoustique : comment rendre ma pièce “parfaite” ?

La 4ème fausse idée dont j’ai pu observer la ténacité chez de nombreux musiciens ou des passionnés de home-cinéma consiste à penser qu’il faut rendre sa pièce parfaite d’un point de vue acoustique.

Bien évidemment il n’en est rien et il sera extrêmement difficile voire impossible d’y parvenir. Arriver à connaître et identifier les problèmes présents qui pourraient être gênants et fausser son écoute, pour ensuite les contrôler et les corriger constituent les principes et les fondements du traitement acoustique mais en aucun cas il faudra viser à tous les éliminer et de toute façon autant vous le dire ce sera tout simplement mission impossible.

Je ne sais pas vraiment si cette façon d’appréhender les choses provient justement de l’arrivée sur le marché de produits logiciels innovants mais il me semble fondamental d’avoir à l’esprit que dans nos vies au quotidien nous percevons le son dans des espaces tous différents présentants des défauts auxquels nous ne prêtons même plus attention car nous sommes habitués. Il en va de même pour nos home-studio où il est important de chercher également un rendu naturel.

Les 5 fausses croyances en traitement acoustique : pas besoin de traitement acoustique j’ai du “super” matos !

Pour terminer cet article je me devais de vous parler de cette fausse croyance qui revient très régulièrement au travers des questions qu’on me pose sur le blog et que je dois hélas remettre en question au risque de frustrer certains d’entre vous ;  j’ai du bon matos donc pas de problème d’acoustique !.

Comme je le disais précédemment hélas, cette idée est à bannir et c’est très facile à comprendre pourquoi ? Dès lors où vous allez diffuser un son dans un espace clos (Une pièce) vous allez inévitablement rencontrer des problèmes d’acoustique tout simplement dû au fait que le son se propage et va rebondir contre les parois et se mélanger avec d’autres ondes (murs, plafonds, sol… ) et de manière inévitable va venir perturber la perception du son que vous en aurez c’est à dire l’écoute au sortir de vos enceintes. Ce phénomène sera d’autant plus important que la pièce faisant office de home-studio sera petite… Ce qui est bien souvent le cas !

Ainsi placer 2 paires d’enceintes (Une bas de gamme et l’autre haut de gamme) dans une même pièce ne changera rien au problème puisque la pièce présentera des caractéristiques identiques que vous placiez telles ou telles enceintes. Et souvent vous percevrez peut-être encore plus de problèmes avec les enceintes haut de gamme qui seront plus fines et auront un rendu plus fidèle.

Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit il est toujours très bien d’investir dans des enceintes haut de gamme mais assurez-vous afin de pouvoir en profiter à plein rendement, que votre acoustique est bonne sans quoi vous risquez d’être fort déçu de vos mix !

Conclusion

Peut-être vous êtes vous reconnu à travers le tableau que je viens de dresser concernant ces fausses croyances en traitement acoustique mais j’espère en tous cas vous avoir convaincu d’une part que le traitement acoustique est une étape nécessaire à ne négliger sous aucun prétexte et surtout que ce n’est pas inaccessible, loin s’en faut, mais que vous pouvez avec un peu de connaissances réaliser vous même cette étape de manière efficace et durable.

N’hésitez pas à partager cet article s’il vous a plu et me laisser vos commentaires en bas de la page j’y répondrai avec plaisir !

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This