Exercice de chant : Travailler sa voix au quotidien pour mieux chanter

Comment apprendre à chanter ?

Exercice de chant, culture vocal et vocalises font partie de l’entrainement indispensable pour entretenir et parfaire ses capacités en chant. Travailler sa voix régulièrement grâce aux conseils d’un prof de chant ou d’un coach vocal pourra permettre d’augmenter vos capacités et d’éviter pas mal de désagréments.

Avec le bon exercice de chant pour travailler chaque zone de votre instrument vous améliorerez la qualité de votre voix. Votre justesse, votre placement vocal et votre puissance se perfectionneront. Voici ma recette gagnante pour quiconque souhaiterait travailler sa voix pour bien chanter…

SUR LE MÊME THÈME :

Comment chanter juste

Comment chanter juste : Une question de bouche à oreille

Comment chanter juste est une question récurrente que se pose bon nombre d'apprentis chanteur... La justesse est, en effet, une condition primordiale à la bonne qualité du chant. Même un…

Apprendre le chant seule

Apprendre à chanter seul(e) … ou presque seul(e) :

Apprendre à chanter seul, en autodidacte, c'est possible... enfin presque...!!! Vous pouvez, effectivement trouver tout un tas de conseils, que ce soit dans des livres ou sur internet. Mais s'auto-apprendre…

Table des matières:

Exercice de chant : Travailler pour s’améliorer

exercices chanteur

Pour réaliser au mieux votre exercice de chant, il est nécessaire de suivre quelques indications.

Il est notamment important de bien se servir de la sangle abdominale, quel que soit l’exercice. Le chant passe par le ventre avant de passer par la bouche ou la gorge. De plus, il est nécessaire de bien contrôler sa respiration.

Ne forcez en aucun cas la voix si vous sentez que ça tire, vous risqueriez de vous faire mal.

N’oubliez pas de vous détendre avant de commencer les exercices. Un bon état de relaxation permettra de détendre tous les membres et faire en sorte que l’exercice de chant soit efficace.

Afin d’éviter trop de lourdeur d’estomac, évitez de réaliser les exercices après avoir trop mangé ou avoir bu des boissons gazeuses. La digestion rend difficile tout exercice de chant et cela ne serait vraiment pas productif.

Pensez bien à vous hydrater en buvant régulièrement entre chaque exercice de chant.

Enfin, pensez à adopter une tenue confortable, notamment des chaussures plates afin d’avoir une bonne stabilité et de bien aligner votre corps. Évitez également de porter un pantalon ou un jupe trop serré à la taille.

Voilà, vous savez désormais tout pour vous lancer dans le premier exercice de chant !

Il est également possible de réaliser certains exercices hors des cours de chant, n’importe quand dans la journée afin de travailler votre voix de manière quotidienne.

Commencer par le commencement : Eveil du corps, décontraction et échauffements

Il ne faut pas oublier que c’est votre corps tout entier qui chante…Il est important de permettre le relâchement de tous les résonateurs et muscles annexes. Mâchoires, gorge, larynx, diaphragme, mais aussi les cervicales, les épaules et le dos. Détendre les muscles de votre visage et décontracter tout votre corps constituent le premier exercice de chant… !

Apprendre à libérer vos cervicales et votre voix :

Il va falloir détendre la colonne cervicale (zone OAA), pour avoir une voix libérée de toute entrave. Ces muscles ne doivent pas être crispés pour laisser une souplesse de mouvement.

Ce gain de souplesse permettra d’enlever toutes les tensions de cette zone qui est en lien direct avec la mâchoire et le larynx. Une fois ces zones relâchées vous produirez des sons avec plus d’aisance et prendrez davantage de plaisir en chantant.

L’exercice consiste à faire de tout petits cercles avec sa tête comme s’il y avait une mine de crayon au bout de votre nez. Faites le son “Ang” sur une tessiture confortable et sans forcer. Ne bougez pas les épaules ni le reste du buste, on recherche à mobiliser doucement la zone charnière entre votre boite crânienne et la colonne cervicale. Faites quelques cercles dans un sens, puis dans l’autre.

La zone en question sera alors naturellement relâchée, de même que bien d’autres tensions dans tout votre corps. Cet exercice de chant et de relaxation est excellent si vous êtes stressé, angoissé et même si vous avez du mal à vous endormir…

D’autres étirements peuvent être bénéfiques pour vous aider à mieux vous détendre avant de chanter :

  • Faire des rotations du bassin,
  • Se pencher sur la droite et sur la gauche en gardant les mains le long du corps,
  • Levez les bras vers le haut puis grandissez-vous pour étirer la colonne,
  • Faites des cercles avec les épaules dans un sens puis dans l’autre. Veillez ensuite à garder vos épaules et vos omoplates basses,
  • Faites des rotations de la nuque, dans une sens puis dans l’autre.

Tous ces exercices aident à détendre vos muscles pour libérer votre voix et mieux chanter.

Échauffer votre larynx :

Le larynx a un rôle essentiel dans la pratique du chant. C’est un tube ostéo-cartilagineux rigide qui protège les cordes vocales et relie la trachée au pharynx. Il est facilement identifiable grâce à la pomme d’Adam.

Le larynx se compose de plusieurs muscles : les muscles intrinsèques (muscles qui relie le larynx à des os) et les muscles extrinsèques (qui sont utilisés dans la phonation). Il est donc important de ne pas l’oublier dans l’échauffement de la voix.

Voici un exercice de chant simple pour étirer votre larynx :

Baissez délicatement la tête en avant en relâchant les muscles, comme lors d’un exercice de relaxation. Une fois la tête baissée, ouvrez la bouche puis redressez la tête tout doucement en l’amenant en arrière, très délicatement. La bouche doit rester ouverte.

Une fois dans cette position, fermer délicatement la bouche, tout en restant en arrière. C’est dans cette position que le larynx s’étire. Répétez ce mouvement 5 fois.

Cet exercice peut se réaliser dès le début de l’échauffement, mais aussi à n’importe quel moment de la journée, même si vous n’êtes pas en cours de chant. N’en faites pas trop tout de même, cela peut être fatigant pour la tête.

Cet étirement du larynx est un excellent exercice de chant qui permet d’assouplir la zone laryngée et de se sentir plus détendu au niveau de la gorge.

Attention si vous avez des problèmes aux cervicales ou la nuque, cet exercice n’est alors pas recommandé sans être accompagné. Il est important d’être à l’écoute de votre corps durant ce genre d’exercice. Si vous sentez une douleur ou une gène, arrêtez tout de suite l’exercice de chant en relevant toujours très délicatement la tête.

pratique exo chant

Détendre votre diaphragme pour mieux chanter :

Détendre son diaphragme parait ne pas être chose aisée et pourtant voici un simple exercice pour vous y aider.

  • Asseyez-vous sur une chaise
  • Placez vos mains au niveau du plexus solaire, à l’intérieur des côtes
  • Inspirez en gonflant le ventre
  • Puis lors de l’expiration, penchez-vous en avant
  • Descendez jusqu’à toucher vos cuisses avec vos bras
  • Répétez l’opération plusieurs fois

Plus le niveau d’air inspiré est important, plus votre diaphragme sera détendu. Vous pouvez refaire l’exercice en plaçant vos mains un peu plus bas.

Echauffer votre voix :

Comme je le répète très souvent : l’échauffement vocal est un des prémices indispensable avant de chanter et donc aussi avant un exercice de chant. L’échauffement, même rapide, fait partie intégrante du travail de votre voix.

Je ne vais pas développer ici toutes les possibilités d’échauffements vocaux… Je vous invite à relire mes articles à ce sujet: “Echauffements vocaux: savoir préparer sa voix pour être performant” et “Echauffement vocal complet: 10 min pour mieux chanter”. Vous pourrez choisir vos exercices préférés pour chauffer votre voix dans votre entrainement quotidien.

Exercice de chant respiratoire :

Bien chanter, c’est avant tout bien respirer

La qualité de la voix dépend en grande partie de la qualité du souffle. Et même si respirer est un acte spontané, il est probable que vous puissiez largement améliorer votre technique pour obtenir davantage d’aisance vocale.

Un exercice de respiration en appui contre un mur :

Face à un mur, posez vos mains dessus. Votre dos est droit et vous êtes légèrement penché en avant. C’est une position “naturelle” pour la respiration abdominale. 

Dans cette position en effet, la respiration abdominale se fait naturellement. Pour le constater, vous pouvez poser une main sur votre ventre.

C’est un excellent moyen de bien comprendre le mécanisme de la respiration abdominale pour pouvoir la reproduire en position naturelle.

Faire des bulles pour apprendre à respirer :

Cet exercice de chant vous apprend à garder un débit d’air constant, il ouvre votre pharynx et détend vos cordes vocales. Il est tout à fait possible de l’intégrer à l’échauffement vocal ou de le faire en fin de journée pour reposer votre voix fatiguée.

Prenez un verre d’eau et une paille. Soufflez dans la paille pour faire des bulles comme quand vous étiez enfant. Dans la même expiration, faites vibrer votre corde vocale quelques secondes, puis enchaînez sans son.

Le nombre et la taille de bulles doit être le même dans les deux situations. 

Ensuite, vous pouvez faire une note qui monte dans les aigus tout en soufflant dans la paille. Il est temps d’enlever le verre et de répéter l’opération en pinçant légèrement la paille pour contrôler le débit d’air. Entonnez maintenant une mélodie tout en soufflant dans la paille.

Exercice de chant : projection des sons

Il n’y a rien de plus catastrophique que d’essayer de chanter fort : c’est là qu’une prestation devient affreuse, car forcée et non naturelle.

exercice pour pas forcer voix

Pour avoir une voix véritablement puissante et audibles, il faut en réalité s’atteler à se faire entendre, ce qui est bien différent. Il faut s’imaginer chanter pour quelqu’un qui se trouverait à une cinquantaine de mètres. Pour cela, il convient de projeter le son de façon optimale.

Voici un exercice de chant pour travailler cette projection :

 Faites un son médium aigu en contractant votre périnée. (Et je précise que tout le monde en a un… femmes et hommes 😉 )

Ensuite, faites un “sss” en contractant à présent les abdominaux à la place du périnée.

Pour finir, continuez ce “sss” jusqu’à épuiser votre réserve d’air, puis relâcher complètement vos muscles – l’organisme a alors le réflexe de récupérer tout l’air perdu, sans rien forcer.

N’hésitez pas à recommencer, pour prendre pleinement possession des sensations d’une bonne technique respiratoire de chant, d’autant plus que cela peut servir d’échauffement !

Exercice de chant : Justesse et oreille

Avant de penser à se lancer dans le grand bain, encore faut-il savoir chanter parfaitement juste. Des cours de chant sont parfaits en la matière, la pratique faisant la différence pour être exactement sur la fréquence d’une note.

Il faut d’abord apprendre à s’écouter car on n’entend pas toujours vraiment ce que l’on chante. Et bien souvent, le jugement que nous portons sur notre voix est erroné. Savoir comment chanter juste c’est avant tout savoir écouter et repérer si les sons qui sortent de notre bouche se trouvent dans la tonalité souhaitée.

Travaillez les gammes est un bon exercice de chant, afin de former vos oreilles à reconnaître et à mémoriser les hauteurs des notes. Vous pouvez pour cela vous aider d’un instrument (une guitare ou un piano), si vous en avez un. À défaut, un piano virtuel fera parfaitement l’affaire. Vous en trouverez un en cliquant ici.

Apprendre à écouter pour chanter juste :

Un autre exercice de chant simple : avant de la fredonner, prenez le temps d’écouter mentalement une mélodie (sans les paroles) en vous arrêtant sur chaque note.

exercice chant oreille

Ce n’est pas forcément un exercice aisé, surtout au début. Mais avec de la pratique, vous verrez que cela viendra tout seul.

Si vous êtes capable d’entendre un air juste en esprit, la moitié du chemin est fait : vous avez assez d’oreille musicale pour chanter juste.

Essayez maintenant de l’entendre mentalement avec le timbre que vous aimeriez avoir. Il faudra simplement conformer votre geste vocal à ce que vous avez dans la tête.

Le mieux est de commencer avec une chanson simple, comme une comptine. Répétez l’opération avec des chansons plus compliquées au fur et à mesure jusqu’à atteindre le morceau de vos rêves.

L’écoute est à la base du travail du chanteur mais gardez à l’esprit que la justesse n’est pas indispensable au début du travail de la technique vocale. Lâchez-vous, faites-vous plaisir et vous verrez que ce sera beaucoup plus simple de sortir des notes justes par la suite. ne vous bloquez pas sur une note que vous pensez fausse.

Les vocalises :

Effectuez des vocalises afin de faire travailler les muscles de votre larynx et de les entraîner à émettre les sons justes. Enregistrez vos performances à l’aide d’un enregistreur vocal ou de votre smartphone. Vous écouter en plein travail vous permettra de corriger les problèmes de justesse plus facilement .

Un premier exercice de chant : vocalises sur la gamme majeur

  • Munissez vous d’un piano ou un clavier (vous pouvez trouver un piano virtuel gratuitement sur internet)
  • Jouons à vocaliser avec le son “Zzzzz”
  • Mettez vos doigts sur votre larynx afin de ressentir la vibration
  • Choisissez la zone correspondante à votre tessiture
  • Inspirez profondément par le nez, faites descendre votre diaphragme
  • Faites une longue et lente descente de la fondamentale à l’octave
  • En termes plus simple faites: Do – Ré – Mi – Fa – Sol – La – Si – Do
  • Vocalisez, à présent dans le sens inverse, de l’octave à la fondamentale

Un 2ème exercice de chant : vocalises pour travailler les harmonies

exercice justesse
  • Choisissez la zone correspondante à votre tessiture
  • Amusons nous à faire des vocalises avec des trilles ( le “brrrww” du second exercice pour réveiller les cordes vocales.)
  • Inspirez profondément par le nez, faites descendre votre diaphragme
  • Vocalisez en passant de la fondamentale à la tierce, puis à la quinte et enfin à l’octave, avant de redescendre.
  • En d’autres termes, reproduisez cette série de notes : Do – Mi – Sol – Do (octave) – Sol – Mi – Do
  • On monte la gamme sur les 4 premières notes, puis on revient sur ses pas ( 1 – 2 – 3 – 4 (Do à l’octave) – 3 – 2 – 1 )

La justesse est une qualité vocale qui s’acquiert avec le temps. A force d’entraînement, votre oreille va enregistrer plus naturellement les sons et vous maîtriserez mieux vos cordes vocales afin de les restituer à l’identique. Vous serez aussi plus à l’aise pour reconnaître quand vous chantez faux, et corriger le tir.

Exercice de chant : placement vocal et résonateurs

les résonateurs :

Les résonateurs sont propres à chacun. Ils dépendent d’une morphologie. Il s’agit de la forme du visage, du nez, de la cavité buccale, de la boîte crânienne. Une nouvelle fois, c’est inné !

Ce sont ces résonateurs qui rendent chaque voix unique.

Un professeur de chant peut vous apprendre à placer votre voix dans les résonateurs pour ne pas la fatiguer. L’important est d’écouter sa voix pour réussir à la replacer dans les résonateurs. 

Baryton, mezzo-soprano, chanteur moderne ou autre ténor : chacun fait passer sa tonalité par les fosses nasales, lesquelles servent de caisse de résonance.

En effet, les sinus et les cavités nasales sont des espaces vides dans la tête qui servent de caisses de résonance. Bien sûr, c’est inné, on en peut pas modifier ses sinus ou ses cavités nasales mais on peut travailler avec pour mieux les utiliser.

Quand un chanteur fait face à un rhume ou une allergie, il devient compliqué de chanter à cause du manque d’air mais aussi du manque de résonance des cavités nasales. D’ailleurs, si votre nez se nettoie seul des impuretés accumulées dans la journée, vous pouvez l’aider à rester hydraté en utilisant de l’eau de mer. 

Apprendre à chanter, c’est donc savoir par où doit passer tout cet air pour devenir un son…

Voici un exercice de chant facile pour comprendre le trajet de l’air et la résonance : 

bouchez-vous le nez (sans appuyer ni trop haut ni trop fortement), contractez votre périnée et produisez un son i. Débouchez alors votre voie nasale.

Revenez à cette technique dès que vous perdez le fil du parcours respiratoire d’un son ou après un rhume par exemple… 😉

Placer sa voix dans le masque :

exercice placement voix

Nous allons utiliser le son “i” pour ce dernier exercice de chant. C’est l’une des rares voyelle qui vous permet de placer systématiquement la voix vers le haut du visage, dans cette zone qu’on appelle le masque. 

Vocalisez en utilisant le son “i” en commençant par une voix médium, vous remarquez que la résonance se situe au niveau de votre palais, derrière les incisives.

A présent, faites évoluer votre vocalise vers l’aigu et ressentez la résonance se déplacer dans les fosses nasales, puis au niveau des tempes ou du front. C’est en utilisant ces résonateurs que votre voix aura les meilleures harmoniques. Vous constaterez également, que vous ne forcerez pas avec votre gorge.

Tout ce qui vous reste à faire, maintenant, c’est de conserver ce placement en chantant les autres voyelles. 
Faites, tout d’abord vos vocalises en ajoutant le son “i” devant les autres voyelles ( ia, ie, io, iu. ) puis, recommencez sans le “i” en essayant de conserver le placement vocal.

Conclusion :

Travailler sa voix pour mieux chanter c’est tout d’abord apprendre à se détendre et à écouter son corps. Ensuite c’est assimiler le principe de la respiration et pratiquer régulièrement ces exercices respiratoires. On l’oublie souvent, mais les techniques respiratoires jouent un rôle essentiel pour mettre en valeur un timbre de voix. Elles rendent la voix plus audible, plus constante et permettent de moduler votre vibrato.

Dans un second temps, les exercices vocaux permettront de travailler votre voix en profondeur et d’augmenter vos capacités. Comme un sportif qui s’entraine et travail sa musculature quotidiennement, travailler sa voix à l’aide d’exercice de chant permettra à vos cordes vocales de se renforcer. Il sera même possible, grâce à l’aide d’un prof de chant de les développer et leurs apprendre à se contracter différemment pour émettre des fréquences de son inédites.

Chaque exercice de chant et leur pratique régulière permettra d’éviter la fatigue des cordes vocales. D’apprendre à naviguer en souplesse entre les sons aigus et les sons graves et grâce au travail du placement de la voix, apprendre à contrôler l’ouverture du larynx et l’utilisation des résonateurs.

Avec un entrainement régulier vous pourrez élargir le registre de vos chansons et même votre tessiture et enfin exploiter toute votre richesse vocale….

Retrouvez tous les articles parlant des techniques de chant pour vous aider à améliorer votre voix et vous permettre d’acquérir les bons réflexes afin de chanter avec plaisir et d’enchanter le monde qui vous entoure.

Pour aller plus loin :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *