Menu des pages
Menu des Catégories
Prise de son guitare : comment bien les réussir dans votre home-studio ?

Prise de son guitare : comment bien les réussir dans votre home-studio ?

Prise de son guitare : s’il y a bien un instrument qui est très utilisé en home-studio, c’est la guitare.

Que cela soit pour faire ses compositions, enregistrer des morceaux en acoustique ou même orchestrer une production, aujourd’hui la guitare revient très souvent. Il me semble donc important, pour vous, de savoir quelles sont les possibilités qui sont à votre disposition pour enregistrer cet instrument, qu’il soit acoustique, électro-acoustique ou électrique.

Prise de son guitare : les pré-requis

Comme avant toute prise de son, il est important de connaitre un minimum l’instrument que vous allez enregistrer. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez demander les renseignements nécessaires au musicien présent pour l’enregistrement.

Pourquoi cette connaissance de l’instrument est importante ? Tout simplement car chaque instrument possède sa tessiture, sa résonance propre. Ces paramètres auront une incidence sur le choix du matériel d’enregistrement.

La guitare est généralement un instrument à 6 cordes (il existe aussi des 12 cordes en acoustique et des 7 ou 8 cordes en électrique). La corde la plus grave (6ème corde) à vide, produit une note de mi grave qui correspond à une fréquence de 80 à 82 Hertz. La corde la plus aigue (1ère corde) est aussi un mi mais à 2 octaves au dessus donc à environ 330 Hertz. Rien que ces deux informations nous orientent sur la mise en place d’un coupe-bas éventuel mais aussi sur le choix du micro que l’on devra faire pour exécuter l’enregistrement.

Mais rassurez-vous, je ne rentrerai pas plus dans le technique, nous allons ensemble décortiquer tout ceci et je vais vous donner toutes les informations dont vous avez besoins pour faire d’excellents enregistrements de guitare.

Prise de son guitare : bien se préparer avant d’enregistrer

Vous vous êtes peut-être déjà aperçu que  l’enregistrement studio que ce soit dans un home-studio ou un studio plus professionnel, est exigeant. La moindre erreur ne pardonne pas. C’est pour cela qu’il faut être rigoureux.

Dans le cas d’une guitare, il faudra préparer votre instrument :

1) Changer les cordes avant une session : des cordes récentes apportent un brillant indispensable à des prises de son, car les harmoniques sont beaucoup plus présents ce qui donne un son bien plus définit à votre guitare.

Attention cependant, il faut des cordes récentes et non des cordes neuves. Il est important qu’elles aient été utilisées environ 3 heures de temps pour retirer la couche de “mauvais brillant”.

2) Accorder sa guitare très précisément avant la première prise : une guitare qui sonne faux sera impossible à récupérer. Et j’insiste sur le côté précis, car plusieurs guitares non accordées parfaitement, ajoutées les unes aux autres, vont amener un effet de chorus qui rendra le tout faux. Il faut l’accorder dans la position dans laquelle vous allez jouer.

Prise de son guitare accordage

Prise de son guitare : l’accordage de votre instrument est super important

3) Ré-accorder sa guitare entre chaque prise : votre instrument est amené à bouger. Vous travaillez sur les cordes en jouant, mais si vous posez votre guitare sur un support, l’accordage peut aussi ne plus être bon. Pour bien se rendre compte de ce phénomène, je vous propose un petit test.

Accordez votre guitare en position normale avec un accordeur (assis ou debout et guitare avec les cordes perpendiculaires au sol). Une fois parfaitement accordée, positionnez votre guitare couchée les cordes parallèles au sol et revérifiez. Vous verrez que l’accordage n’est plus bon.

Je vous recommande d’accorder votre guitare au niveau des notes de la tonalité de votre morceau. Exemple un morceau joué en Si mineur, j’accorde les notes de ma guitare en fonction de la sonorité en case numéro 2.
J’utilise un accordeur au 100 ème performant (et pas un accordeur comme celui de l’image ci-dessus…)

Prise de son guitare : quel micro utiliser ?

Je vous ai recommandé d’investir dans un micro statique à large membrane. Je confirme donc, car vous devrez aussi utiliser ce type de micro pour enregistrer vos guitares. Ceci aussi bien pour des guitares acoustiques que pour des guitares électriques avec amplis. Cependant, vous pourrez aussi utiliser un micro dynamique du type SM57, mais ce dernier ne captera pas les fréquence graves de votre instrument. Ici tout est un choix d’anticipation par rapport au futur mixage audio.

Il est toujours plus facile de retirer ce que l’on a plutôt que de créer ce que l’on a pas. C’est pour cela que je vous conseille d’utiliser un micro statique à large membrane qui captera un spectre de fréquence plus large de votre instrument. Ainsi vous aurez le choix de faire ce que vous voulez au mixage.

Prise de son guitare : positionnement du micro

Prise de son guitare acoustique : pour un son optimal, il faut utiliser l’instrument dans son ossature, pas besoin de passer par un micro intégré ou par un amplificateur. Le son naturel de votre instrument est le plus efficace.

Un micro placé face à la rosace, comme le ferait la majorité des home-studistes, enregistre un son avec trop de présence dans les bas médium, ce qui n’est pas l’idéal. De même un micro dirigé trop bas sur la caisse (en dessous du chevalet) captera un son trop aiguë sans présence dans les graves.

Enregistrez donc votre guitare avec votre micro statique à large membrane placé à une main ouverte de votre guitare et la capsule dirigée vers la fin du manche. C’est l’endroit où le son est le plus équilibré.

Prise de son guitare position micro

Prise de son guitare électrique : un micro vous sera nécessaire si vous enregistrez votre guitare par le son sortant de l’ampli. C’est le son que recherchent les puristes, mais il n’est pas forcément évident de mettre tout ceci en place. Nous verrons par la suite qu’il est possible aussi d’enregistrer sa guitare électrique sans passer par cette configuration.

L’ important ici sera de connaître votre ampli guitare et de marquer un repère à l’endroit où le son est le meilleur. Il faut pour cela vous balader sur le haut-parleur de votre amplificateur. Plus vous vous approcherez du cône, plus le son sera aiguë, plus vous irez vers l’extérieur de la membrane, plus le son sera chargé en grave. L’idéal est donc de placer le micro proche du cône légèrement sur le début de la membrane du haut-parleur.

Vous obtiendrez un son qu’il faudra par la suite retravailler au mixage pour qu’il prenne toute sa place.

Prise de son guitare électrique : les autres solutions en home-studio

  1. Enregistrer à la sortie du pédaliers d’effet : il est fort probable que le guitariste que vous allez enregistrer passe par un pédalier guitare. Il est possible de brancher celui-ci directement sur votre carte son pour enregistrer votre guitare. L’avantage est que vous pouvez travailler votre son directement sur les équaliseurs de votre pédaliers. De plus, cette configuration permettra aussi d’enregistrer sans être tributaire de la résonance de votre pièce. Enfin ceci limitera le bruit pour votre entourage, car vous pourrez passer par le casque audio pour vous entendre et obtenir le silence dans la pièce. L’inconvénient, tout comme une prise de son avec un micro sur un ampli, est que si le son ne vous convient pas (même après équalisation), vous devrez refaire la prise.
  2. Enregistrer avec un plugin de simulation d’ampli : sur votre logiciel de MAO (DAW) vous avez la possibilité d’installer un plugin de simulation d’ampli (Guitar Rig, Amplitube…). Ainsi il ne vous reste plus qu’à brancher votre guitare sur votre carte son (directement si votre carte son possède une entrée Hi-z ou inst, sinon avec une boite de direct). L’avantage est que le son qui est enregistré, est uniquement le son sec de votre guitare. Vous lui attribuez ensuite un effet en sélectionnant l’ampli que vous souhaitez sur le logiciel. Ainsi vous pouvez changer de type d’ampli à la volée sans refaire votre prise.
  3. Utiliser la méthode de Reamping : Le principe est d’enregistrer la guitare “sèche”, “clean” juste au travers du DI ou de votre prise Inst ou Hi-z à haute impédance. Grâce à cet enregistrement, vous pourrez à loisir réutiliser cet enregistrement pour le faire passer dans un amplificateur physique, régler le son comme vous le souhaitez et l’enregistrer sur une nouvelle piste.

Et vous quelle est votre expérience avec les prises de son guitares ?

 

9 Commentaires

  1. Bonjour,
    Merci pour vos conseils bien utiles. Mais chaque cas est particulier … Je suis l’heureux possesseur de guitares électrique PRS et Parker qui ont deux sorties séparées, piezo et micros. J’essaie d’optimiser l’enregistrement de ces instruments en utilisant les deux entrées de ma carte son, piezo sur l’une, micro sur l’autre, puis j’expérimente au mixage (Amplitube …). Cela me semblait initialement intéressant pour obtenir un son clair chaud, rond et à la fois propre et précis, toutefois les résultats obtenus ne sont pas totalement satisfaisants (euphémisme !) … Tout d’abord, pensez-vous que ce “double enregistrement simultané” (piezo + mic) soit réellement intéressant, ou s’agit-il d’une fausse bonne idée (problèmes de phase, de fréquences, tout ça …) ? Est-ce une technique utilisée en studio, ou pas du tout ? Ensuite, le traitement d’un piezo guitare est-il identique au traitement d’un micro standard de guitare (je précise que mon jack piezo est branché dans un UA 710, puis sortie en XLR/Jack dans l’entrée 1 de la carte son, tandis que le jack mic entre dans un Blue Robbie, puis sortie en XLR/Jack dans l’entrée 2 de la carte son, mais encore une fois peut-être est-ce une aberration !) ? Est-il nécessaire d’utiliser une DI entre la guitare et l’entrée des préamplis ? Et finalement, auriez-vous quelques conseils pour optimiser l’enregistrement de ce type d’instrument pourvu de deux sorties séparées (ce serait aussi valable pour une basse Rickenbacker, par exemple) ? En vous remerciant, pour votre site et votre démarche pédagogique.

    • Bonjour
      Difficle de te répondre comme ça car il faudrait que je puisse entendre le résultat de ton enregistrement pour essayer de déterminer le problème.
      Sur le principe des tes branchements, je ne vois pas d’erreur significative. C’est une façon de faire. Tu n’as pas besoin d’un DI tu as une entrée Hi-z sur ton UA 710 et ton Robbie Blue.
      Alors peut-être qu’il y a un problème de phase qui fait perdre de la définition.
      Ce que je te conseille c’est de faire l’essai d’un enregistrement avec 1 micro pour chaque micro et de comparer.
      Ensuite peut-être y a-t-il un souci avec le réglage de ton instrument ou de tes préamplis.
      Bref, cela peut venir de beaucoup de choses.
      En studio, j’utiliserai plutôt un ampli pour enregistrer tes guitares, mais tout dépend du contexte et il n’ya pas de bonnes ou mauvaise méthode. Il n’y a que des situations différentes.
      Un conseil, ce qui marche toujours le mieux c’est la simplicité.

  2. Avec Rig 5 quand je joue de la guitare le son et très sale. Moi je pensais que l’on pouvait jouer en branchement la guitare sur la carte son et en direct utiliser les différentes distorsions ou autres. Carte son Akai EIE.

  3. bonjour !
    D’une façon générale, pour une guitare acoustique (nylon),vaut-il mieux enregistrer directement en stereo avec 2 micros, ou faire 2 enregistrements successifs (avec la petite difficulté de jouer exactement la même chose les deux fois) ?

    • Bonjour Michel et merci pour ton commentaire.
      Ce n’est pas une question de type de guitare, mais plus une question de qualité de jeu.
      Un enregistrement successif permettra une belle stéréo (je dirai même une vraie stéréo). Mais pour des jeux précis comme du picking par exemple, je recommande la prise avec 2 micros.
      Tout va dépendre du niveau du guitariste. Pour du strumming un enregistrement successif est plus adapté.

    • Les 2 techniques ne donnent pas le même résultat. La prise à 2 micros permet d’avoir 2 couleurs différentes sur la même prise de son sans créer d’effet stéréo à proprement parlé. Les 2 seront pannés au même endroit dans le mix et on ajustera les 2 micros en fonction de la couleur qu’on veut obtenir.

      Alors que 2 prises de la même partie de guitare vont servir à créer un vrai effet stéréo (souvent on les pan aux extrémités gauche-droite)

      • Merci de ta précision Sébastien.
        Concernant la prise avec 2 micros, le pan peut aussi être ajusté à droite et à gauche dans la stéréo (pas forcément les 2 au même endroit).

  4. Bonsoir,

    Vous n’abordez pas le cas des micros électrostatiques à petites membranes, ils ne sont pas une bonne alternative pour vous ?

    • Bonjour Sébastien
      Effectivement excellente remarque.
      Si, les statiques à petite membrane sont aussi une bonne alternative, mais je ne les privilégie pas dans un premier temps. Je préfère utiliser un large membrane.
      Le seul cas où je vais le favoriser, c’est quand je dois faire une prise en configuration “live”, c’est-à-dire quand j’effectue la prise de son de plusieurs instruments en même temps dans la même pièce (exemple Guitare/Voix).
      Comme on aura inévitablement des problèmes de phase, les petites membranes amènent dans ce cas précis un son plus exploitable.
      Sinon je préfère vraiment utiliser un large membrane pour les raisons évoquées dans l’article. Cela reste mon avis et ma pratique.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This