Micro : lequel choisir pour votre home-studio ?

Matériel Home-Studio : choisir en fonction de votre budget

Micro en home-studio : le micro constitue le premier élément de votre chaîne lors d’un enregistrement. Il a donc toute son importance.

Dans cet article, je vous précise l’ensemble des critères à connaitre pour choisir un micro sans rentrer dans les terminologies techniques et indigestes.

Dans le même thème :

Quel casque audio choisir pour son home-studio ?

Casque audio : lequel choisir pour son home-studio ?

Casque audio pour votre home-studio : votre système d'écoute doit être au minimum équipé d'un casque audio. Il vous permettra d'effectuer vos enregistrements et d'écouter vos productions. Le casque sera…

Monter son home-studio

Monter son home-studio : un rêve de plus en plus accessible, mais à quel prix ?

Monter son home-studio : enregistrer, mixer, masteriser, c'est peut-être votre rêve ? A ma connaissance, un bon nombre de musiciens aimeraient posséder le matériel pour s'enregistrer. Le problème, c'est qu'équiper…

Quelle carte son pour son home-studio ?

Carte son : laquelle pour votre Home-Studio ?

Dans le domaine de l'enregistrement en home-studio, elle est un des éléments essentiels, pour ne pas dire indispensable, mais à quoi sert-elle ? En premier lieu, la carte son externe…

Il existe sur le marché énormément de micros avec des caractéristiques différentes. Leur efficacité variera en fonction de la situation dans laquelle vous l’utiliserez.

Il y a 4 critères à prendre en compte :

  1. La sensibilité : c’est sa réponse  par rapport à l’intensité sonore qui lui est proposée ou pression acoustique.
    S’il est sensible, il restituera bien l’environnement sonore mais saturera vite.
    S’il est peu sensible restituera moins bien l’environnement sonore, mais il pourra supporter une plus grosse pression acoustique.
  2. Le souffle : c’est le bruit du micro quand il est branché et qu’il n’est pas utilisé. Nous avons plus l’habitude de l’entendre sur des enceintes.
    Cela correspond aux mouvements des électrons dans la chaîne de branchements.
  3. La courbe de réponse ou « empreinte » : c’est l’amplitude hertzienne ou bande passante qu’il prend en compte, ainsi que les fréquences qu’il amplifie naturellement.
  4. La directivité : elle correspond à sa direction de captation des sons.

– Omnidirectionnel : capture tout autour
– Cardioïde : capture resserrée à l’avant
– Hyper-Cardioïde : capture encore plus resserrée que le cardioïde à l’avant
– Canon : Capture vers l’avant et loin
– Bi-directionnel : à l’avant et à l’arrière

Micro : schéma des différentes directivités

Quels sont les différents types de micro ?

Les microphones dynamiques (à bobine mobile) :

Ils sont capables d’encaisser de grosses pressions acoustiques, car ils sont peu sensibles. Ils sont moins précis dans la restitution du spectre et ne nécessitent pas d’alimentation externe pour fonctionner. Ils sont solides et utilisés pour la scène et les prises de son de certains éléments de batterie.

Il existe dans cette catégorie des dynamiques à large membrane (instruments à vent) et des dynamiques à petite membrane (batterie, prise de son sur ampli guitare).

exemples : Shure SM 57, Shure SM 58, Senheiser MD421, Electro-voice RE20.

micro Shure SM57

Shure SM57
Micro Dynamique

Les micros statiques ou électrostatiques (à condensateur) :

Plus communément appelés « micros studio ». La définition du son est grande et ils sont très sensibles. Très fragiles, ils demandent une alimentation externe et sont inadaptés à des pressions acoustiques élevées.

On distingue dans cette catégorie 2 types :

  • Micro à grande membrane (ou large membrane) : moins sensibles aux aiguës que les petites membranes. Ils sont préconisés pour des prises de son de chant et d’instruments acoustiques.
  • Micro à petite membrane : ils nécessitent une amplification supérieure à ceux à grande membrane, le souffle est aussi légèrement supérieur.

exemples grande membrane : MXL 2003, Prodipe Studio Lamp, Blue Bluebird, Neumann U87

micro MXL 2003

MXL 2003
Micro statique à grande membrane

exemples petite membrane : Neumann KM 184, Prodipe A1, Shure SM81, Rode NT5

Micro Neumann KM184

Neumann KM184
Micro statique à petite membrane

Micro à condensateur électret :

Ils sont utilisés dans l’audiovisuel pour leur rapport taille/sensibilité intéressant. Ce sont des petits micros sensibles.

Micro Rode vidéomic

Rode vidéomic
Micro à électret

Microphone à Ruban :

Ils procurent un son très naturel et très précis car la bande passante est très large. Ce sont des micros extrêmement fragiles et chers nécessitant une pré-amplification.

Micro Apex 210

Apex 210
Micro à Ruban

Alors quel micro choisir pour le home-studio ?

Dans les conditions d’un enregistrement  chez soi, il faut trouver un compromis intéressant entre sensibilité et directivité réduite pour capter le meilleur son sans avoir de parasite dû à l’ambiance de la pièce (les pièces en home-studio sont rarement traitées acoustiquement).

C’est pour cela que la solution idéale est de choisir un statique à large membrane avec directivité cardioïde.

Voici quelques modèles qui seront très bien pour votre home-studio :

MXL 2003 A

Blue Microphone Blue Bird

Rode NT2-A

Pour aller plus loin :