Pages Menu
Categories Menu
Mixage audio : les étapes pour bien réussir votre mixage

Mixage audio : les étapes pour bien réussir votre mixage

Mixage audio : vos enregistrements sont terminés ?  Il va falloir à présent vous pencher sur le mixage de vos chansons.

Je vous propose de faire un tour des étapes qui constituent le mixage audio pour entamer cette étape dans de bonnes conditions.

Mixage : le moment essentiel pour votre chanson ?

C’est l’étape où le morceau prend forme, où vous pourrez enfin lui donner l’aspect définitif que vous avez imaginé, l’aspect professionnel qui fait passer votre chanson, votre création musicale dans une autre sphère.

Donner ainsi à vos instruments, vos voix, la place qu’ils méritent à l’aide de différents outils du mixage audio, mais attention, si le mixage constitue une étape magique, il n’en est pas pour autant le remède à tous vos problèmes. J’entends souvent dire, lors de la phase des enregistrements, que ce qui n’a pas été fait correctement lors des prises de son, sera rattrapé au mixage. Effectivement, le mixage permettra de rattraper certaines choses, mais malheureusement vous ne rattraperez pas tout. Si vos pistes audio ne sont pas bonnes, vous ne serez pas prêt d’atténuer la problématique de base grâce au mixage.

Chaque étape à son importance Enregistrement/Mixage/Mastering et elles sont toutes liées les unes aux autres. D’excellentes prises de son, faciliteront un bon mixage qui faciliteront un bon mastering. C’est une règle essentielle a avoir en tête.

 Mixage : des notions de base à connaitre pour bien commencer

Lors de vos mixages, vous utiliserez différents outils issus de votre logiciel de mixage audio, logiciel séquenceur (DAW) ou bien de plugins. Il est important de maîtriser le principe d’une table de mixage traditionnelle pour être à l’aise dans le placement des différents effets que vous utiliserez.

Votre morceau est constitué de différentes pistes et il est possible pour vous de placer vos outils de traitement du son de différentes façons.

  • En Insert : l’effet sera placé sur la piste elle-même et sera applicable uniquement pour l’instrument placé sur cette piste.
  • En Send (ou parallèle) : l’effet sera placé sur une piste vierge, à part entière, ainsi il sera applicable pour plusieurs instruments

Mais comment choisir les outils à placer en send et ceux à placer en insert ? Nous allons y venir, mais dans un premier temps voyons ensemble quelle est la mallette de bricolage que vous pourrez utiliser lors de votre mixage audio.

Mixage : les différents outils

Nous avons vu dans l’article les 3 dimensions du mix que pour un bon mixage, il est nécessaire de prendre en compte vos instruments dans 3 dimensions. La dimension verticale, la dimension horizontale et la dimension de la profondeur.

Voici les principaux effets que vous serez amené à utiliser pour traiter ces trois dimensions.

  • Les EQ ou Equalisers : elles vont vous permettre de sculpter les fréquences sonores du spectre de vos instruments. C’est ce qui correspondrait au ciseau à pierre du sculpteur. On les appelle aussi égaliseurs (à la mode française)
  • Les compresseurs : ils vous permettent d’ajuster et de contrôler la dynamique du son, c’est à dire l’écart entre les parties les plus faibles et les parties les plus fortes, ils permettent donc de compresser le son
  • Les reverbs et les delays : ce sont les outils les plus difficiles à régler, ils vous permettront de donner des paliers dans la dimension de la profondeur à vos instruments (prêts ou loins)
  • Les panoramiques : ils permettront de positionner vos instruments dans le champ stéréo, chaque piste comporte un panoramique, il est placé généralement juste au dessus du fader (contrôle de volume).

 Mixage audio : comment utiliser vos outils ?

Maintenant que vous connaissez votre mallette à outil, il va falloir apprendre à l’utiliser. Pour cela il est intéressant d’avoir une idée de la chronologie d’utilisation de chacun d’eux. En effet, l’ordre dans lequel vous placez vos effets sur l’insert de chaque piste a son importance.

1) Le panoramique : après votre phase de prise de son, quand vous avez toutes les pistes nécessaires à votre morceau, vous devrez passer par une étape d’éditing de vos pistes. C’est une étape que je considère comme essentielle. Elle a pour but de retirer tous les passages de silence, de placer en début et en fin de prises des fade in et fade out pour éviter un bruit correspondant à la montée soudaine du son. C’est aussi lors de l’éditing que vous utiliserez vos panoramiques pour placer vos instruments dans le champ stéréo.

mixage audio : le panoramique

En Insert :

2) EQ : en home-studio, les conditions d’enregistrements ne sont pas optimales et l’étape de nettoyage des fréquences sonores de vos instruments sur vos fichiers audio est donc obligatoire et primordiale pour que “ça sonne bien”. L’équaliseur est le premier outil à placer en insert, vous aurez donc un équaliseur différent pour chaque instrument, un équaliseur à placer sur chaque piste. Pour vous aider certain seront équipés d’un analyseur de spectre. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez aussi en rajouter un en amont sur votre ligne d’insert.

mixage audio : EQ

Egaliseur paramétrique d’Ableton Live

3) Compresseur : vous aurez différents paramètres à régler sur ce dernier. Le Threshold, le ratio, l’attaque et le release, mais ceci fera l’objet d’un autre article.

Mixage : compresseur

Compresseur d’Ableton Live

Vous serez amener à voir des professionnels placer également les compresseurs avant les equaliseurs. La règle essentielle à comprendre est la suivante :

Au mixage, on utilise un EQ avant un compresseur pour corriger le son. On utilise un EQ après un compresseur pour améliorer le son

Quelle est la différence entre corriger le son et améliorer le son ?

Effectivement, ce n’est pas évident à la première lecture, pourtant c’est une base essentielle de l’édition audio

  • Corriger le son c’est atténuer des fréquences inutiles (baisser et couper des bandes de fréquences). C’est donc une action qui amène à baisser le gain
  • Améliorer le son, c’est augmenter les bandes de fréquences qui sont intéressantes pour votre instrument. C’est donc une action qui amène à augmenter le gain.

Comme je l’ai précisé les conditions d’enregistrement en home-studio n’étant pas optimales, il me semble primordial de corriger le son avant de lui attribuer une compression. C’est pour cela que je recommande de commencer par l’utilisation d’un équaliseur dans votre chaîne de traitement avant tout autre effet.

En Send :

4) Reverb et delay : ces effets sont les derniers traitements à placer. En fonction de ce que vous voulez produire, les réglages seront différents. La réverbération permet de travailler la dimension de la profondeur et n’est pas évidente à appréhender au début, vous pouvez utiliser dans un premier temps des presets avant de vous aventurer dans des techniques avancées.

Mixage audio : Trueverb de Waves

Reverb TrueVerb de Waves

Mixage : plus que la méthodologie, l’oreille est prioritaire

Le plus dur du travail est d’accepter de faire des allers-retours constants sur les différents réglages de ces outils. Les différentes dimensions étant liées les unes aux autres, un ajustement constant est impératif. Le mixage est un travail de minutie. Votre oreille est finalement la plus importante, bien au delà de cette méthodologie, même si ces repères sont indispensables pour commencer.

Vous serez amener à régler vos instruments individuellement, mais le plus important est le rendu général. Donc réglez aussi un instrument en écoutant tous les autres en même temps et notamment dans votre champ stéréo.

Je ne le dirai jamais assez, mais faites confiance à votre oreille, vous lui rendrez service et l’aiderez à se développer.

Cette première ébauche de méthodologie sur le mixage vous a-t-elle aidée ?

 

49 Comments

  1. Super article sur les 4 outils de base du mixage.

    C’est vrai que la phrase “on verra ça au mixage” revient très souvent. Et c’est juste remettre un problème à plus tard.
    Mieux vaut anticiper à la prise de son ou à l’arrangement.

    Comme par exemple, décaler d’une octave cette guitare rythmique pour qu’elle n’interfère pas avec les notes jouées par le piano. (arrangement)

    Ou passer un peu plus de temps à placer le micro pour avoir les bonnes fréquences qui ressortent. (prise de son)

    Le groupe Incubus avait fait tout un album quasiment sans mixage. Uniquement en réfléchissant bien en amont.

    Merci pour cet article complet Cédric 🙂

  2. Bonjour Cédric,
    Merci pour tout les renseignements concernant le mixage déjà.
    Et je voulais savoir parce que je suis vraiment à fond sur tout ce qui est mixage de prise audio si il fallait pour chaque piste mettre un E.Q et un compresseur? S’il fallait obligatoirement mettre des reverbes? Et si le pour le mixage le mieux était d’avoir des enceintes de monitoring passives ou actives et en parallèle des enceintes de chaîne Hifi ou autre pour s’assurer que le mixage a bien était réaliser?

    Désolé si j’ai mal formulé mes questions…

    • Bonjour Samuel
      Tout va dépendre de la qualité initiale de tes pistes, mais très souvent il est utilisé sur chaque piste un EQ et un compresseur. Les reverbs et delays sont intégrés généralement sur des pistes parallèles.
      En ce qui concerne les enceintes, l’important est que tu connaisses bien ton matériel et que tu prennes l’habitude de travailler avec. Une pièce avec un minimum de traitement acoustique est important aussi.

      • Mes enceintes sont celles-là: Mackie CR5BT,dois-je les changer?

  3. Bonjour!
    J’ai un home studio Bitwig et une carte son Motu!
    Après l’enregistrement d’une piste (guitare) et l’addition du plugin (Bias Fx) le volumede cette piste est plus bas, à chaque fois que j’ajoute le pluging??
    Merci pour votre réponse

    • Bonjour Laurent
      En ajoutant le Bias FX, tu dois avoir un module de compression sur ce dernier. Ce qui fait que les pics les plus hauts sont écrasés entraînant la baisse de volume.
      Il faut que tu compenses le gain de sortie de ton module Bias FX (Make up ou autre) pour obtenir la même chose en entrée et sortie.

  4. Super instructif merci beaucoup;)

    J ai une petite question,est ce que c’est nécessaire de nettoyer des pistes midi avec un Eq?

    • Bonjour Juliano
      Dans le cadre d’un mixage audio, c’est nécessaire au même titre que pour les instruments enregistrés en analogique.

  5. Slt l’équipe je voulais savoir si on pouvait travailler ses sons en ayant déjà un master activé genre pour fl studio 12 je mets maximus sur le masterr general ensuite je travaille mes sons de travailler mes sons en effet j’ai plus de faciliter pour créer de la musique directement sur un booster de son j’espère que vous avez compris ma question bien à vous

    • Bonjour Agha
      Oui, je pense avoir compris ce que tu veux dire. Tu parles de placer des effets sur le bus master pour déjà avoir une coloration et un boost sonore pour effectuer ton mix.
      C’est quelque chose qui est fait constamment par de nombreux ingés son lors du mixage audio. C’est une bonne méthode.

  6. Bonjour Cédric je viens de découvrir tes articles et c’est passionnant ! Je m’intéresse de plus en plus à tout ça etant compositeur et chanteur.
    Ma question : je possède donc 1 guitare électrique que je branché à mon zoom r8 qui possède également micros pour la voix. J’ai audacity et cubase Le ( mais c’est récent et je galère..). Est-ce suffisant tout cela pour faire une maquette “comestible” pour des propositions futures à des professionnels ? (je parle pas d’ingé-son mais de quelqu’un s’intéressant à la musique). sinon que me conseilles-tu d’ajouter ?
    Une seconde question pour t’embêter : sur le zoom je procède au mastering (sans d’ailleurs me soucier des réglages par défaut eq panora etc) puis je refais des trucs avec audacity. Mieux vaut prendre les pistes 1 par une et brute sur le logiciel ou peut-on faire ce que je fais ? D’autant que la compression par exemple n’est pas présente j’ai l’impression sur le zoom.
    Vraiment merci à toi si tu peux m’éclairer !
    Musicalement

    David

    • Bonjour David
      Le Zoom R8 n’est pas une machine que je conseille pour produire de la musique. Cela permet de poser ses idées mais quand il s’agit de faire des maquettes, il y a aujourd’hui une exigence bien supérieure. Il faut avoir quelque chose qui sonne bien.
      Et pour cela le Zoom R8 ne permet pas de d’aller en profondeur.
      Le mieux est de travailler avec un logiciel séquenceur et de faire comme tu le précises, avoir les pistes séparées pour les travailler. C’est la meilleure des configurations.

  7. Bonjour Cédric,

    Quelle est la différence entre “mixage seul” & “mixage + mastering” ?

    • Bonjour Bertrand
      Pour t’expliquer simplement, le mixage tu sculptes le son et tu rends le mélange sonore harmonieux.
      Pour le mastering tu mets le morceau au format du marché (booster le niveau sonore et dernières petites couleurs pour rentrer dans le style musical)

  8. merci bon article, bonnes explications, et en plus les gars répondent aux questions^^..
    voilà, j’suis pas un pro d’ableton, j’ai plusieurs morceaux(sets) et je cherche comment faire pour connaitre le niveau de sortie master pour régler tout mes sets a peu près au même niveau sonore, pour que, quand je passe de l’un a l’autre, le son ne soit pas disproportionné en sortie..on m’a conseillé un vu-mètre de chez “hornet” pour pas le citer, mais ça ne me donne pas de vraiment valeur sur la sortie master, ça permet juste voir si ça “sature” où pas!!??..

    • Bonjour Marco et merci pour ton commentaire.
      Tout d’abord, ta piste master affiche un niveau de sortie (en db Full Scale) cela te permet déjà de constater visuellement un premier niveau de réglage.
      Mais attention régler un niveau de sortie commun ne se fera pas visuellement mais plutôt à l’oreille en faisant ce qu’on appelle des études comparatives. Avoir des morceaux au même niveau sonore et un des enjeux du mastering. Mais pour faire simple, voici ce que je te propose.
      Pour cela, personnellement j’utilise un multi-monitoring comme le Mackie Big Knob qui me permet de passer à la volée d’un morceau à l’autre et de régler ainsi, à l’oreille un niveau de sortie commun.
      Si c’est trop compliqué, je peux aussi te conseiller de jouer la facilité dans un premier temps et d’utiliser un outil en ligne vraiment révolutionnaire qui se nomme LANDR qui te permettra de masteriser tes morceaux. Cadeau, je te donne un lien spécial pour avoir 2 mastering gratuit au format Wav (haute qualité) : il suffit de cliquer ici
      C’est d’ailleurs valable pour tous ceux qui le veulent et qui liront ce commentaire.

  9. Bonjour Cedric, bonjour tout le monde… Une question de “peanut” comme dirait Etienne: à quoi sert précisément la “normalisation” d’une piste et à quel moment doit-on l’appliquer?

    • Bonjour Robert. Il n’y a pas de mauvaise question ;).
      La normalisation permet de mettre le niveau le plus haut de ton fichier audio à 0 db Full Scale. La normalisation est utilisée parfois en mastering, c’est souvent la première étape pour certains. Moi perso, je ne l’utilise jamais car cela ne permet pas de conserver ce qu’on appelle le headroom nécessaire au travail de mastering.

  10. Bonjour moi je suis un réalisateur amateur de cinéma, et je suis à la recherche de techniques de mixage audio pro( réduction du bruit , normalisation , etc).
    J’ai besoin de vos conseils pour savoir quel logiciel utiliser et comment m’y prendre.!!

  11. Bonjour:
    Est ce que y’as qlqu’un ici peut m’aider svp ?
    je cherche le bon reglage pour avoir un bon resultat de traitement vocal effet voicelive2 qui est integé dans le korg pa3x.
    en gros:reglage de façon general de Compression.delay.attak et tous les autres effets.
    merci d’avance.

  12. Bonjour Cédric,

    Bravo pour ce petit tuto pour débutant. Juste une question sur ta règle : “Au mixage, on utilise un EQ avant un compresseur pour corriger le son. On utilise un EQ après un compresseur pour améliorer le son” On peut donc imaginer 2 EQ en insert sur la même piste ? l’un au début visant à “corriger/nettoyer” le son, puis un second après d’autres effets pour “améliorer” le son si l’on souhaite faire ressortir certaines fréquences ? Tu me diras tout est possible, mais en gardant une approche à minima pro selon toi ?

    Merci
    ++

    • Oui effectivement tu pourras insérer deux EQ sur la piste en insert. Un avant le compresseur, et l’autre après. Il ne faut pas oublier qu’on est en home-studio donc comme les prises sont souvent loin d’être propres à cause de l’acoustique de la pièce, cette méthode permet de compenser en ajoutant systématiquement un EQ de nettoyage avant le compresseur.

      • Bonjour Cedric…
        est ce que vous pouvez m’aider svp pour un bon reglage d’effet vocal de korg pa3x ?
        ou de maniere general pour un bon resultat de son voix…au niveau de compression delay attak ect…
        Merci d’avance

    • Bonjour Cédric et un grand merci pour toutes ces précieuses infos j’ai trouvé beaucoup de réponses à mes questions. En voici une en espérant que tu puisse me répondre: en arrivant à la phase du mixage ou l’on doit placer nos effets en insert/send comme les EQ et compresseurs, j’ai entendu dire que l’on devait mixer à bas volume, est-ce vrai? si oui à quel volume? De plus, Ces effets qu’il nous faudra placer en send sur un piste vierge dédiée, est-ce cet ensemble d’effet en send que l’on appelle un bus? Merci d’avance pour tes réponses et bonne continuation !
      Paul

      • Bonjour Paul
        Oui il est recommandé de mixer à un volume faible surtout si tu n’as pas une pièce traitée acoustiquement de façon efficiente. Tu risques d’avoir des perceptions faussées sinon. De plus ceci te permettra de ne pas fatiguer tes oreilles. Après le problème c’est que cela amène une mauvaise perception des basses fréquences. Le niveau généralement recommandé pour un bon mix est de 83 db quand on a une pièce traitée et qui sonne bien. Ce qu’il faut que tu retiennes est de mixer à niveau constant et de ne pas jouer sans arrêt sur le bouton de volume.
        Un Bus est un canal stéréo dans lequel on va verser des signaux audio.
        Par exemple le master d’une table est un bus (le bus master) dans lequel se mélange différents signaux.

  13. Bonjour et merci beaucoup pour ce tuto. J’aimerais vous posez une question, en fait j’étais à la recherche d’un plugin de nettoyage des fréquences et j’ai un :a.o.m tranquilizr. Pensez-vous que c’est bien un EQ de nettoyage et que ça va m’aider à nettoyer mes pistes ? Merci d’avance

    • Bonjour
      Oui, tout equaliseur permet le nettoyage des pistes. “Nettoyer” est le fait d’atténuer des fréquences sonores, donc le A.O.M tranquilizr permet d’effectuer cette tâche.

  14. Article très utile et intéressant, merci beaucoup.

    J’aimerais savoir, si je compose un beat et que je m’enregistre vocalement dessus, mieux vaut-il que je mixe mon beat puis que j’ajoute ensuite ma voix que je viens mixer par dessus ? Ou bien que j’enregistre ma voix sur une piste supplémentaire parmi celles de mon instru et que je mixe le tout ensemble ?

    Merci de tes réponses 🙂

    • Merci pour ton commentaire Morgan.
      Je te conseille de séparer les pistes le plus possible pour faire ton mixage audio. Cela te permet d’intervenir sur un seul élément plutôt que sur un ensemble qui sera plus dur à travailler. Donc enregistre ta voix sur un piste séparée des instruments. Sur un logiciel multipiste, l’ensemble des pistes enregistrées sont regroupées en sortie audio dans le bus master. Le fait de séparer tes pistes au maximum te permet donc d’écouter l’ensemble mais aussi chaque piste en individuel. Ceci facilite tout le travail sur la chaîne de traitement que tu vas établir.

  15. Bonjour Cédric,
    Merci pour ces explications bien utiles. J’ai une question, qui a peut-être plus attrait au mastering, mais bon… Quand j’encode mon dernier morceau pour l’écouter ailleurs que sur mon home studio, le niveau de sortie est bas (alors que je suis autour de 0 décibel au mixage). J’ai tenté de mettre une compression sur le master, mais c’est encore pire (j’ai dû avoir la main lourde 🙂 )
    Maintenant, j’ai remarqué que plus un projet a de pistes, plus son niveau de sortie une fois masterisé sera bas… ce qui est bien embêtant ! Donc, ma question : qu’est-ce que je peux mettre en oeuvre pour corriger ce problème ? Merci pour ta réponse.

    • Bonjour Pascal
      Il serait très compliqué pour moi de t’expliquer le mastering en quelques phrases, mais le résultat que tu obtiens est tout à fait normal.
      Si tu as déjà essayé avec un compresseur, je pense que tu n’as pas du compenser la perte de gain avec la fonction make up de ton compresseur, mais je te propose plutôt de placer un limiteur que tu règles en output à -0,3 db (le niveau ne dépassera du coup jamais cette valeur, il sera limité à -0,3 db). Ensuite, tu n’as plus qu’à booster le gain du limiter (ou baisser le Threshold en fonction des modèles) pour augmenter le volume sans risque de saturation.
      Généralement ce qui est fait pour une écoute pré-mastering au mixage c’est de placer un compresseur (qui compresse de 4 db), un EQ (pour corriger de légères variation dues à la première compression) puis un limiteur comme expliqué ci-dessus.

      • Merci Cédric, je vais essayer ça. Par contre, acid pro que j’utilise (oui, je sais… 🙂 ne dispose pas de limiter. Je vais essayer d’en trouver un gratuit. Si tu à une suggestion, je suis preneur ! En tout cas, merci pour ton aide

        • Un limiteur est tout simplement un compresseur réglé avec un ratio à l’infini, donc tu peux faire un limiteur avec le compresseur dont tu disposes. Sinon, tu peux télécharger les plugins de Melda production en version gratuite, il y a un limiteur dedans, mais les versions gratuites ne se sauvegardent pas au niveau des réglages sur une session à partir du moment où tu fermes ton projet.

          • Merci Cédric. J’ai mis un limiteur, comme tu as dit, c’est mieux, mais il faut que je travaille encore tout ça ! 🙂

  16. Bonjour Cedric,
    je suis débutant en mixage et j’aimerais savoir quelle suite de logiciels faut il posséder pour débuter en mixage.Bien sur ,je possède un daw, sonar x3,mais pour l’instant c’est un peut complexe…existe-il une suite de logiciel qui comprenne un eq performant, un compresseur….un gate …un analyseur de spectre ..bref tout ce qui peut servir a faire un bon mixage …vous allez me dire que tout cela est compris avec sonar x3…si c’est le cas un bon tutoriel qui explique correctement les manipes..et surtout qui explique la fonction des différents paramètres …merci par avance de la réponse.
    Cordialement Laurent

    • Bonjour Laurent et merci pour ton commentaire
      Oui effectivement, tout cela est compris dans Sonar x3. Chaque DAW possède ces d’outils (EQ, compresseur, gate, analyseur de spectre…). Ils ont également tous le même mode de fonctionnement. Il faut donc apprendre à les manipuler et surtout comprendre le fonctionnement.
      Je mettrai en place des cours sur le mixage audio pour les débutants mais actuellement, je travaille très dur sur d’autres cours sur les prises de son. Cela viendra donc mais pas tout de suite. J’ai cependant une solution d’attente pour toi. Je t’invite à aller consulter les cours de mon ami Olivier qui fait toute une session gratuite sur le mixage d’un morceau avec ces outils et il explique comment cela fonctionne.
      Voici le lien pour y accéder : Cours gratuit sur le mixage audio
      Tu auras déjà des bases intéressantes pour commencer à travailler.

  17. Merci pour tous ces précieux conseils et très bien expliqués.

    Mais j’ai une question sans réponses au sujet des piques de saturation. Si je mets mon EQ avant mon compresseur, du coup je me retrouve avec des piques de saturation. Est-ce important si aprés la compression, j’ai atténué ces piques ?

    • Bonjour Siam et merci pour ton commentaire.
      Le problème vient en amont de tes traitements audio. Si tu obtiens de la saturation, c’est que tu n’as pas assez accentué ton headroom. Le headroom est la différence que tu vas laisser entre le 0 db fullscale (seuil de saturation numérique) et le pic le plus haut de l’enregistrement de ta piste. Tu ajustes ceci avec les faders (volume). Je pense que l’ensemble des faders est trop haut. Je t’invite donc à baisser encore tes pistes pour accentuer ton headroom. Le repère que je peux te donner est que ta piste master (qui elle doit rester avec un fader à 0 db) doit taper au maximum entre -3 et -6 db.

      • Merci pour ton retour d’une très grande aide, je vais faire cela.

  18. Salut,

    Je ne suis pas d’accord de commencer par la panoramique.

    Je réalise toujours mon mixage en mono, ce qui me permet d’éviter d’avoir des piste plus fortes que d’autres et les effets de masquage fréquentiel.

    C’est seulement après que j’utilise la panoramique.

    • Bonjour Damien. Effectivement, très bonne méthode aussi d’effectuer son mixage en mono pour facilité le travail sur les fréquences et l’intensité sonore. Cependant, je ne conseille pas à un débutant de commencer par cette méthode, car il faut déjà avoir une oreille avertie. De plus il faut avoir conscience de la loi de panoramique. Les instruments que tu vas paner à droite ou à gauche vont prendre 3 db et il faut donc aussi gérer ceci, ce qui n’est pas forcément évident quand on débute. Il sera par contre nécessaire de revenir avec un panoramique au centre durant le mixage pour écouter comment sonne l’instrument en question puis ensuite le replacer là où on le veut dans le champ stéréophonique (le mixage est un jeu de vas et vient constant).

  19. Merci pour les conseils. Est-il possible de corriger une voix prise dans un endroit qui, quand on parle, renvoi beaucoup d’écho ?

    • Bonjour Hamdji et merci pour ton commentaire.
      Si tu fais une prise de son dans un endroit qui possède beaucoup de résonance, il ne sera pas possible de retirer cette résonance par la suite. Tout dépend de ce degré de résonance. Un peu n’est pas gênant, car au mixage tu en rajouteras encore un peu plus avec une reverb. Mais si tu en as beaucoup dès la prise, cela sera très compliqué.
      Pour atténuer, tu peux utiliser un écran acoustique autour du micro (Reflexion Filter). Tu peux aussi atténuer les résonances de la pièce en plaçant des matelas sur les murs proches du micro. Le tout est de tester plusieurs placements des matelas et de prendre celui qui sonnera le mieux. Mais d’ores et déjà, place ton micro de façon à ce que le dos de celui-ci soit le plus proche d’un matelas placé contre un mur et place ensuite un autre matelas sur le mur qui est placé dans le dos du chanteur. Tu peux aussi placer un tapis au sol.

  20. Pour moi la partie la plus chronophage d’un mix, c’est le réglage des volumes des différentes pistes.

    Ça peut rendre fou ! Il faut écouter sur les enceintes , au casque et d’un jour à l’autre tu n’entends pas la même chose bref pas évident…

    • Bonjour Kara Kalm
      Oui, je vois exactement ce que tu veux dire et effectivement cela devient déconcertant au bout d’un moment. Ce travail d’ajustement des faders volumes est réduit à un simple équilibrage pré-mixage quand tu maîtrises l’utilisation de tes outils (equaliseurs et compresseurs). Il est donc intéressant de travailler en essayant la méthode que je donne dans cet article. Tu verras cela va te sortir de ce casse-tête. Ensuite il est important, après le mixage terminé, de prendre du recul et de revenir le lendemain ré-écouter ton mix. A ce moment tu dois finir d’ajuster en utilisant les enveloppes d’automation.

      • Merci Cedric ! Je me pencherai sur ta méthode !

  21. Merci, Cédric, pour cet article.
    Très très intéressant!
    Je ne savais pas que l’ordre d’entrée en action dans la chaîne d’inserts pour ces plug-ins était si important.
    Jusqu’ici, j’essayais toujours de trouver les bons réglages sonores sans appliquer ni même connaître cette règle.
    Je comprends maintenant pourquoi je n’étais jamais content de mes résultats.
    Je vais mettre tes conseils en application immédiatement.
    En plus le fait de prendre connaissance de ce genre de conseils permet d’appréhender le logiciel Ableton avec beaucoup plus de clarté.

    • Bonjour Philippe et merci pour ton commentaire. Ravi encore une fois que mes conseils t’aident. A très bientôt sur activstudio.fr

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This