Menu des pages
Menu des Catégories
Panneau acoustique : comment les fabriquer soi-même en 6 étapes ?

Panneau acoustique : comment les fabriquer soi-même en 6 étapes ?

Je suis heureux de vous retrouver aujourd’hui pour une nouvelle vidéo consacrée au traitement acoustique de votre home-studio.

J’ai décidé de vous montrer dans cette vidéo, comment fabriquer vous-même des panneaux acoustiques à large bande, à la fois performants, esthétiques et surtout qui vous permettront de faire des économies considérables !

Alors si vous aussi vous êtes attiré par la mode du « Do It Yourself » et que vous souhaitez vous lancer dans le traitement acoustique de votre home studio en fabriquant vous-même vos panneaux acoustiques, regardez cette vidéo :

Concernant la fabrication et la mise en œuvre de ces panneaux, rassurez-vous, rien de bien compliqué et surtout pas besoin d’être un grand bricoleur, vous n’aurez qu’à suivre les 6 étapes de fabrication que je vous détaille de manière précise dans ce tuto.

Alors sans plus attendre à vos visseuses et agrafeuses et c’est parti !

 

Avant de vous décrire dans le détail les 6 étapes de fabrication, voici en images le type de panneaux que nous allons construire ensemble.

Les dimensions que je vous propose dans ce tuto sont les suivantes ; 120 cm de hauteur par 60 cm de largeur qui correspondent à des panneaux assez standards que l’on trouve généralement assez facilement dans le commerce. Cela permet déjà d’absorber une surface importante et reste un compromis idéal par rapport à l’encombrement et aux petits espaces qui caractérisent la plupart des home-studio.

Voici rapidement une petite liste du matériel et des outils dont nous aurons besoin pour confectionner notre panneau ;

Au niveau des matériaux il faudra donc à acheter :

  • Des panneaux de laine de roche en 120 x 60 cm. Généralement ils sont conditionnés par 4 ou 5
  • Des tasseaux de bois de dimensions 40 x 40 cm x 2m
  • Des équerres métalliques
  • Des pattes de renforcement métallique
  • Des vis à bois
  • Du tissu toile
  • Du tissu en coton bas prix
  • Des attaches murales

Pour les outils il vous faudra simplement ;

  • une perceuse / Visseuse
  • une agrafeuse murale
  • Une scie circulaire ou scie à main de type égoïne

 

La première étape va consister à construire le cadre qui va donner la forme à notre panneau. Commencez par couper les tasseaux afin que les dimensions intérieures fassent bien 120 x 60 cm. Cela permettra aux panneaux de laine de roche de venir s’insérer parfaitement à l’intérieur.

Pour assembler les tasseaux entre eux, fixez les à l’aide des équerres en vissant les 4 vis sur chaque équerre ce qui assurera une bonne tenue de l’ensemble et permettra de renforcer la structure de notre cadre.

Afin d’assurer une stabilité parfaite du panneau, fixez les pattes de renforcement comme indiqué sur la photo.

 

Passons maintenant à l’étape 2 et la mise en place du panneau de laine de roche.

Comme je l’ai précisé tout à l’heure si vous avez fait attention lors de l’étape 1 à construire votre cadre afin qu’il fasse 120 x 60cm par rapport à ses dimensions intérieures, votre panneau de laine de roche devrait s’insérer sans encombre à l’intérieur du cadre.

Si toutefois votre cadre présentait des dimensions un peu trop justes, il vous suffira de recouper le panneau de laine de roche à l’aide d’un cutter avec une bonne lame.

Mais si je peux vous donner un conseil ici, soyez précis dès l’étape 1 dans vos découpes des tasseaux et vous gagnerez du temps !

 

Nous arrivons à l’étape 3 qui va consister à doubler les tasseaux pour obtenir une épaisseur de 8 cm.

Rien de bien compliqué ici, il suffira simplement de répéter l’opération de découpe des tasseaux réalisée lors de l’étape 1.

Comme vous le voyez sur les photos 2 et 3 j’ai recoupé les tasseaux à l’identique des premiers.

On aurait pu, dans un souci de renforcer la structure du panneau, opter pour une découpe différente des tasseaux pour faire en sorte que ceux des petits côtés viennent chevaucher les tasseaux des grands côtés.

Rassurez-vous ce n’est pas une obligation mais plus une recommandation si vous y pensez.

Vissez ainsi vos tasseaux sur le premier cadre en n’oubliant pas de fixer les équerres dans chaque angle comme vu précédemment.

 

Pour terminer le doublage du panneau, il vous restera à insérer le panneau de laine de roche et fixer les pattes de renforcement comme vu dans les étapes précédentes qui permettront également de maintenir le panneau de laine de roche à l’intérieur du cadre.

Voilà notre panneau acoustique prend forme, reste maintenant à s’occuper de son esthétique et de sa finition.

 

Afin d’éviter que des poussières et des particules de laine de roche ne s’échappent du panneau nous allons dans cette 4ème étape agrafer un morceau de tissu en coton premier prix.

Pour se faire, vous avez tout simplement à découper votre tissu aux dimensions du cadre et l’agrafer. Si vous ne possédez pas d’agrafeuse murale, vous pouvez utiliser des clous de tapisser cela fera parfaitement l’affaire.

 

Nous arrivons maintenant à l’étape 5 et la mise en place du tissu toile de finition qui donnera un aspect professionnel à votre panneau. C’est une étape un peu plus délicate mais avec un peu de patience et en suivant mes conseils vous devriez arrivez sans trop de difficultés au bout de vos peines.

Commencez par découper un morceau de tissu en prévoyant un débord de 6 cm environ de chaque côté qui permettra de fixer le tissu à l’arrière du panneau.

Le tissu toile a la particularité d’être un peu élastique donc toute la difficulté ici consiste à le tendre de manière homogène et sans plis.

Pour réussir cela et éviter quelques déboires, je vous conseille de commencer par tendre le tissu par le petit côté puis ensuite le côté opposé en veillant bien à ne pas trop tirer plus d’un côté que d’un autre.

Concernant le rabat du tissu dans les angles derrière le panneau, je vous suggère de faire comme un emballage paquet/cadeau en rabattant un bord puis l’autre par dessus. C’est ce que vous voyez sur la photo mais là je n’ai pas vraiment de règles, à vous d’expérimenter car au final on ne verra rien une fois le panneau posé au mur.

 

Et voilà nous arrivons à la dernière étape de fabrication ; le système de fixation au mur. Je vous propose ici une façon très simple mais efficace de mettre en œuvre un petit système qui aura également l’avantage de renforcer les propriétés d’absorption puisque nous allons faire en sorte que le panneau soit éloigné du mur de 4 cm. C’est ce qu’on appelle dans le langage acoustique un plénum qui consiste à laisser une couche d’air entre le mur et le panneau et contribue à renforcer ses propriétés d’absorption.

 

Je vous suggère donc ici de fixer un tasseau, une chute éventuellement d’un tasseau qui nous aura permis de construire le cadre, dans le sens de la largeur, à environ 10 cm du sommet du panneau. Fixez sur ce dernier les 2 attaches murales.

Il ne vous reste plus qu’à fixer un petit bout de tasseau, une dizaine de cm suffiront, au bout du panneau ce qui permettra de maintenir ce dernier verticalement par rapport au mur.

On aurait pu également fixer sur ces tasseaux des crochets afin de suspendre le panneau en plafond.

Et voilà notre panneau est terminé !

Voyons un peu le résultat final

Vous pouvez constater que le résultat est plutôt convaincant et n’a pas grand chose à envier aux panneaux qu’on trouve dans le commerce y compris du point de vue de ses performances acoustiques qui seront tout aussi bonnes voire bien meilleures que les mousses acoustiques que vous ne trouverez de toutes façons jamais dans ces dimensions et ces épaisseurs.

 

Voici 2 photos avec nos panneaux mis en contexte. Vous voyez que l’on peut également l’utiliser en bass-strap pour agir dans le bas médium vous aurez une efficacité optimal autour de 500 Hz.

 

Dans cette dernière diapositive je vous ai fait un petit calcul du coût de revient de ce type de panneau DIY par rapport au prix de ce qu’on pourrait trouver dans le commerce. Il s’agit du prix pour un panneau

  • Pour la quincaillerie c’est à dire vis et attaches murales nous avons dépensé environ12 euros
  • Le tissu coton que nous avons fixé au dos du panneau : 2 euros
  • Le tissu toile qui est un peu plus cher : 8 euros
  • La laine de roche : 10 euros
  • Les tasseaux bois : 9 euros

Ce qui nous donne un total de 41 euros TTC pour environ 1 heure 30 de fabrication.

Vous trouverez ce type de panneau dans le commerce généralement autour de 130 euros ce qui représente près de 70% d’économies !

Vous voyez que ça n’est pas négligeable et que ça vaut vraiment le coup de fabriquer ses propres panneaux.

 

Voilà j’espère que ce tuto vous aura plu, qu’il vous donnera l’envie et surtout qu’il vous aidera à fabriquer vous-même vos propres panneaux acoustiques.

Dîtes moi tout ça dans les commentaires juste en-dessous de la vidéo et n’hésitez pas également à me posez-moi toutes vos questions concernant le traitement acoustique j’y répondrai avec grand plaisir.

N’oubliez pas de télécharger mon livret sur le traitement acoustique en cliquant sur le lien qui s’affiche à droite de cette vidéo qui vous donnera de précieux conseils pour bien démarrer.

Dernière chose, pensez à vous abonner à la chaîne activstudio si vous ne l’êtes pas encore en cliquant sur le lien qui s’affiche en haut à gauche de la vidéo pour être informé de la sortie de chaque nouveau tuto, je vous prépare plein de sujets sur le traitement acoustique.

On se retrouve très vite sur la chaine activstudio pour une nouvelle vidéo !

7 Commentaires

  1. Pouvez-vous me donner des précisions sur les dimensions des panneaux de bois (je ne comprends pas)

  2. Bonjour.

    Tout d’abord un grand merci pour l’ensemble de vos articles toujours très clairs et instructifs.
    Après un changement de configuration et un déménagement, je prépare mon nouveau petit home studio.
    La seule pièce dont je dispose (non dédiée seulement au son d’ailleurs) est petite (2m50 de haut, 3m40 de long et 3m de large). Bref, une horreur acoustique mais au moins j’échappe à la pièce “carré parfait”… Il y a une sorte de bruit métallique quand je tape dans les mains
    Je compte bien fabriquer des panneaux acoustiques mais j’ai deux questions sur leur nombre et leur positionnement.

    Si je me place à 1/3 de la longueur de la pièce, je me retrouve à côté de la fenêtre qui se trouve à ma droite. A ma gauche, sur tout le pan de mur se trouve un dressing plein d’habits avec un rideaux, et derrière moi un canapé clic clac trois place.
    J’avais dans l’idée de mettre deux panneaux derrière chaque moniteur, un sur le mur de droite (avant la fenêtre), et deux sur le mur derrière au dessus du canapé.
    Sur le mur de gauche, j’espère que le dressing fera un peu le travail…
    Qu’en pensez-vous?
    En vous remerciant
    Cordialement
    Yannick

    PS : Je ne comprends pas bien la technique du miroir pour placer les panneaux…

  3. Salut Pat! Très chouette cette vidéo!Merci à toi, je mets mon père sur le coup, c’est un champion du bricolage!
    Au plaisir

    • Salut wawan et merci de ton com’. N’hésite pas à nous montrer tout ça quand ils seront fabriqués ! 😉

  4. slt belle vidéo et très instructive. en fait je voulais savoir si on peut utiliser le support sur lequel vous avez mis le cadre(je pense que c’est un fibre de bois) si on a pas de laine de roche et comment on va fixer les panneaux de manière efficace. mercii d’avance pour le service que vous nous rendez.

    • Bonjour et merci pour le retour positif. En effet on peut très bien utiliser de la laine ou de la fibre de bois qui aura également des propriétés acoustiques intéressantes et qui existe également en panneaux. Le principe de fixation sera le même avec de petite équerres d’angle ce sera parfait !

      • merci Pat. mais n’hésiter pas a m’envoyé un lien sur la fixation avec de petite équerre d’angles (désolé c’est la première fois que je l’attend).
        Que dieu vous protégé

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This